MIZANIA

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)

Partagez | 
 

 Aïd Al-Adha: 6,9 millions de têtes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Aïd Al-Adha: 6,9 millions de têtes   Jeu 12 Nov - 20:43

L’offre en ovins et caprins destinés à l’abattage à l’occasion de l’Aïd Al Adha est estimée à 6,9 millions de têtes, pour une demande de 5,1 millions de têtes, dont 4,6 millions d’ovins et 420.000 caprins, selon le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime.

Cette offre est répartie entre 4,3 millions d’ovins mâles et 2,6 millions d’agnelles et de caprins.

Les transactions commerciales des animaux d’abattage à l’occasion de l’Aïd Al-Adha permettront de réaliser un chiffre d’affaires dépassant les 7,2 milliards de DH.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Aïd Al-Adha: 6,9 millions de têtes   Mer 18 Nov - 0:59

A moins de deux semaines de Aïd Al-Adha, l’offre de moutons reste faible avec des prix trop élevés. A Casablanca, les rares entrepôts ouverts du côté des anciens abattoirs et dans certains quartiers comme Derb Ghallef, Oulfa et Sbata, affichent des prix variant entre 45 et 55 DH/kg/vif.

Il faut dire aussi que la clientèle se fait aussi rare. En revanche, des maisons de crédit dédié au mouton ne désemplissent guère.

Comment expliquer alors le niveau des prix pratiqués à une décade de la fête du sacrifice?
Le président des éleveurs cite des critères comme
- la qualité,
- la race,
- l’âge de l’animal
- le lieu de la vente
- la durée qui nous sépare du jour de l’Aïd.
- et moi j'ajouterais la spéculation

La préparation du mouton destiné au sacrifice est devenue en effet une spécialité des ateliers d’engraissement qui sont pour une bonne part le fait de citadins. Ils sont situés dans les principales zones d’élevage et surtout dans les environs des grandes villes. Casablanca, Rabat, Kénitra ou encore Benslimane et Settat en concentrent le plus grand nombre. Sans oublier bien entendu l’Oriental et la région de Fès-Saïss.

L’activité mobilise d’importants moyens financiers pendant une période plus ou moins longue. Cette année, elle a été de 2 à 3 mois, selon la tutelle et de 5 à 6 mois d’après la profession. Cela occasionne des frais d’alimentation variant entre 200 et 400 DH par mouton selon la durée de la période d’engraissement. «Sans oublier qu’à l’achat, chez le naisseur, l’agneau a coûté plus cher par rapport à 2008: 1.200 DH en moyenne au lieu de 700 l’année passée. «En cause, l’abondance des pluies en période d’agnelage et hausse du taux de mortalité», précise un professionnel.

«S’agissant des prix, stade ferme, ils se situent aux alentours de 35 à 38 DH/kg sur pied pour la race Timahdite et 42 à 45 DH pour la race Sardi», estime Ben M’Barek.

N’empêche que le rite de Aïd Al-Adha génère aussi une multitude d’activités économiques aussi bien dans les villes que dans les campagnes. Et les seules transactions sur les animaux dégagent un chiffre d’affaires estimé à 7,2 milliards de DH. Mais combien auront réellement profité à la campagne?

=====================================================

L’élevage de petits ruminants compte plusieurs races parfaitement adaptées à leur milieu. Les principales sont d’origine locale, mais on trouve aussi quelques races résultant de croisements, notamment avec des ovins d’origines française et espagnole. A l’exception de «d’Man», toutes les autres races ont pour points communs la rusticité et la vocation d’embouche. Mais seulement cinq font l’objet de plans de sélection: Timahdit, Sardi, Béni Guil, Boujaâd et d’Man.

Le Sardi

Cette race compte environ 750.000 brebis dans le plateau central (Settat, El Kelâa des Sraghna et Tadla). Ce sont des animaux de couleur blanche sauf le pourtour des yeux, le museau, les extrémités des pattes et des oreilles qui sont noirs.
Les mâles pèsent de 70 à 100 kg et sont d’une taille de 80 à 90 cm tandis que les femelles arrivent à l’âge adulte à environ 45 à 60 kg pour 55 à 65 cm.

Le Timahdit ou Bergui

Avec un effectif d’environ 1,5 million de brebis, cette race évolue dans le Moyen-Atlas. Elle se caractérise par une couleur blanche, sauf la tête qui est brune. Les pattes sont blanches et dépourvues de laine. Le poids adulte d’une brebis Timahdit varie en moyenne entre 45 et 55 kg pour une taille de 50 à 55 cm. La taille moyenne du mâle adulte se situe entre 60 et 70 cm pour un poids pouvant atteindre jusqu’à 65 kg.

Le Béni Guil

L’effectif moyen de cette race est d’environ 1,2 million de brebis localisées dans le plateau de l’Oriental. C’est une race de parcours par excellence. Elle est caractérisée par une couleur blanche, sauf sa tête et ses pattes qui sont brunes. Le poids adulte varie de 70 à 90 kg pour le mâle et de 45 à 50 kg pour la femelle. La taille adulte varie aussi entre 40 et 50 cm chez la femelle et de 60 à 65cm chez le mâle.

Le Béni Hssen

Cette race compte un cheptel de l’ordre de 500.000 brebis. Elle se localise principalement dans les plateaux du Gharb, la Maâmora, et la zone Atlantique Nord. Le corps est de couleur blanche à jaunâtre avec fanon au cou, la tête est généralement brune et très rarement noire, et les pattes portent assez fréquemment des taches brunes.
Ces animaux sont de grande taille. Ils peuvent atteindre jusqu’à 1 mètre aussi bien chez le mâle que la femelle. Le poids adulte varie de 65 à 80 kg chez le mâle et de 42 à 50 kg pour la femelle.

Le Boujaâd

La race compte un effectif de l’ordre de 100.000 brebis et évolue dans le plateau central (Boujaâd, Oued Zem et Kasba Tadla). Elle est de couleur blanche, sauf la tête qui est jaunâtre. Le poids adulte avoisine 45 à 60 kg pour la brebis et 70 à 100 kg pour les béliers. Quant à la taille, les mâles atteignent 70 à 80 cm et les femelles 50 à 60 cm.

Le d’Man


L’effectif moyen avoisine 200.000 brebis élevées dans les palmeraies du sud-est (vallées du Ziz, Drâa..). Cette race est élevée en bergerie permanente par petits effectifs. Elle a une couleur variable quoique 3 types prédominent : le noir, le brun et le blanc. La race est de taille petite à moyenne. Les adultes pèsent entre 30 et 45 kg pour les femelles et 50 à 70 kg pour les mâles. Elle se caractérise aussi par une activité reproductrice continue et multiple. En moyenne, une brebis donne de 3 à 5 produits par an.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Aïd Al-Adha: 6,9 millions de têtes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ¤ Eid El Adha ¤
» Eure : la société Schneider victime d’une escroquerie de 7 millions
» Aid el adha moubarak
» Comment obtenir 1 million de visiteurs gratuitement sur votre site
» Petit test de lecture !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Religion.ma-
Sauter vers: