MIZANIA

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)

Partagez | 
 

 La société française est "fatiguée psychiquement"selon le médiateur de la république

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: La société française est "fatiguée psychiquement"selon le médiateur de la république   Mar 23 Fév - 19:16

"Je suis inquiet car je perçois, à travers les dossiers qui me sont adressés, une société qui se fragmente, où le chacun pour soi remplace l'envie de vivre ensemble (...). Cette société est en outre en grande tension nerveuse, comme si elle était fatiguée psychiquement", dit Jean-Paul Delevoye dans un entretien au journal Le Monde .

"Les Français qui s'adressent à moi sont souvent en situation de grande fragilité sociale (...), je ne peux que constater que l'angoisse du déclassement augmente. Sont déjà confrontés à cette réalité un certain nombre de nos concitoyens, ceux qu'on ne connaît pas, que parfois on ne soupçonne pas, et qu'on peine à dénombrer, formant la +France des invisibles+", a-t-il ajouté.

"J'estime à 15 millions le nombre de personnes pour lesquelles les fins de mois se jouent à 50 ou 150 euros près" et l'Etat répond mal à ces problèmes "parce que sa boîte à outils est mal adaptée", selon Jean-Paul Delevoye.

Les responsables politiques épinglés

"Aujourd'hui, les parcours de vie s'opèrent sur des trajectoires de plus en plus fracturées: le même boulot, le même conjoint pour la vie, c'est fini. Des échecs importants peuvent se produire en cours de route. Or l'administration gère des dossiers, non des personnes dans la difficulté. L'octroi des aides se fait avec un décalage de plusieurs mois", a-t-il déploré.

Jean-Paul Delevoye épingle aussi les responsables politiques : "d'un côté, trop de gestion des émotions collectives, le plus souvent médiatisées, de l'autre, pas assez de construction d'une vision collective".

A ce sujet, le médiateur estime que les Français "accepteront d'autant mieux la réforme des retraites qu'on aura marqué la volonté de les associer au débat". Il pense que "la question du vivre ensemble va s'imposer comme le thème central de la présidentielle de 2012".

Je partage ce point de vue
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: La société française est "fatiguée psychiquement"selon le médiateur de la république   Sam 6 Mar - 23:49

69 % des Français trouvent la société "injuste"

Plus de deux Français sur trois trouvent que la société française est "injuste", et ce sont les avantages liés au statut des dirigeants des grandes entreprises qui les choquent le plus, selon un sondage IFOP pour Challenges publié vendredi 5 mars.

La société française est jugée "injuste" par 69 % des personnes interrogées, parmi lesquelles 23 % la trouvent "très injuste". 31 % pensent à l'inverse que la société est "assez juste", mais personne ne la trouve "très juste".

C'est chez les employés que le sentiment d'injustice est le plus fort. Ils sont 84 % à trouver la société injuste, dont 39 % qui la jugent "très injuste". Les ouvriers sont les plus nombreux (89 %) à trouver la société injuste, mais seulement 14 % à l'estimer "très injuste". En revanche, 54 % de la catégorie profession libérale/cadre supérieur trouvent la société française "assez juste", contre 46 % qui la trouvent injuste.

Par tranche d'âge, c'est chez les 25-34 ans et les plus de 65 ans que le sentiment d'injustice est le moins fort. Dans les deux cas, ils sont 55 % à juger la société française injuste, soit 14 points de moins que la moyenne nationale.

Parmi les situations injustes, 52 % citent "les avantages liés au statut des dirigeants des grandes entreprises (parachute doré, retraite-chapeau)", bien plus que leurs "fortes rémunérations", citées seulement par 28 % des personnes interrogées. 35 % citent "les bonus des traders", 33 % "les inégalités entre le privé et le public pour les retraites", 18 % "le bouclier fiscal".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: La société française est "fatiguée psychiquement"selon le médiateur de la république   Lun 8 Mar - 19:05

Au total, 76.286 affaires ont été transmises en 2009 à ses services, soit une augmentation de 16% par rapport à 2008. L'institution a traité 43.481 réclamations.

Pour la dernière année de son mandat, Jean-Paul Delevoye a dénoncé "l'excès de zèle de l'administration en matière de renouvellement des papiers d'identité" ainsi que "l'émergence de plus en plus prononcée d'un usager consommateur de droits, qui a rompu tout dialogue avec l'administration".

Selon le médiateur, les citoyens se sentent par ailleurs "ballottés" par "d'incessants changements censés l'avantager" (comme l'ouverture à la concurrence d'EDF-GDF, parfois "source de préjudice"), et désorientés par un "vertigineux empilement de lois et de règlements".

Le médiateur a également évoqué le sentiment d'injustice qui traverse la société française, un ressentiment des citoyens à l'égard de l'administration et une banalisation de la violence. "Je sens une société en tension et en usure psychique", a-t-il ainsi déclaré en présentant son rapport à la presse. "Avant, on était crevé au boulot, maintenant on est usé dans sa vie, on est tendu tout le temps".

"La qualité des rapports humains se dégrade avec des montées d'agressivité au sein des familles, des entreprises, des espaces publics", a-t-il ajouté, déplorant une "banalisation de la violence" et une judiciarisation excessive des conflits, preuves selon lui d'un manque de dialogue.

Il est à ses yeux "important de retrouver des lieux d'apaisement, de compréhension, d'explication, pour reconstruire un 'vivre ensemble', sinon c'est le chacun pour soi qui l'emportera, et c'est la fin du pacte républicain".

Propositions de réforme
Le médiateur a rappelé avoir aussi pour rôle de faire des propositions de réforme. Il l'a fait en 2009 pour les victimes d'essais nucléaires, la redevance audiovisuelle en prison ou les autopsies judiciaires. Il le fera en 2010 pour les retraites ou encore la "maltraitance des patients".

Le médiateur s'est en effet inquiété d'une montée des "phénomènes de maltraitance" à l'égard des patients et d'agressivité envers le personnel hospitalier.

La fonction de médiateur de la République, créée en 1973, doit devenir prochainement le "Défenseur des droits", intégrant les fonctions du "défenseur des enfants" et de la Commission nationale de déontologie et de sécurité (CNDS). Les projets de loi organique et ordinaire nécessaires à cette réforme seront examinés au printemps par le Parlement, a annoncé l'Elysée.

Le futur défenseur des droits aura "les capacités de peser plus dans l'équilibre entre le fort et le faible, entre l'administration et l'administré, c'est un point d'équilibre aujourd'hui plus nécessaire que jamais", a estimé Jean-Paul Delevoye.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La société française est "fatiguée psychiquement"selon le médiateur de la république   

Revenir en haut Aller en bas
 
La société française est "fatiguée psychiquement"selon le médiateur de la république
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Des algériens dans une énigmatique association française
» Anthologie de la poésie française
» l'hiver de Kondratieff, une traduction française
» les réserves d'or des PIGS sur la sellette
» Entreprises qui "paient au chiffre"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: _Solidarité et entraide.fr-
Sauter vers: