MIZANIA

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)

Partagez | 
 

 La présomption d’innocence en terre d’islam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: La présomption d’innocence en terre d’islam   Lun 13 Juin - 1:07

Je parle de ça en raison de deux actualités fortement relayés en France et d’expérience personnelle.

Primo une chrétienne pakistanaise condamnée à mort pour blasphème contre le prophète. Les preuves contre elles sont aussi épais qu’une feuille de brique. Elle a suffit d’une déposition d’une de ses voisines pour qu’elle soit condamnée.

Dans un documentaire que j’ai vu, le procédé est largement utilisé dans cette région pour éliminer des rivaux. Un commerçant n’a qu’à déchirer un coran devant la porte de son rival pour que ce dernier soit condamné à mort.

Les derniers incidents en Égypte ayant causé des morts et une église incendiée. Tout est parti d’une rumeur de séquestration d’une copte convertie à l’islam. Personne n’a pris la peine de vérifier quoi que ce soit. C’était l’attaque directe.

Nous n’avons qu’à regarder autour de nous : les réputations se font et se défont sur la base de rumeurs, d’allégations. Personne ne prend le soin de vérifier.

Quand j’entends dire du mal de quelqu'un, et que j’essaye d’en savoir les preuves, je n’ai jamais de réponse probante. On dit, apparemment, …

D’où ce besoin de rappel de la présomption d’innocence. C’est qu’un accusé est toujours innocent et c’est à celui qui l’accuse d’apporter la preuve et ce n’est pas à l’accusé d’apporter la preuve de son innocence.

Et de rappeler ces deux textes :
- Le premier incite à vérifier la source d’une information
- Et le deuxième impose de croire la parole de l’autre

قال تعالى : {يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِن جَاءكُمْ فَاسِقٌ بِنَبَأٍ فَتَبَيَّنُوا أَن تُصِيبُوا قَوْماً بِجَهَالَةٍ فَتُصْبِحُوا عَلَى مَا فَعَلْتُمْ نَادِمِينَ }الحجرات6

Traduction sommaire de ma part : Ce texte rappelle aux musulmans de bien vérifier une info pour ne pas nuire aux gens et regretter de s’être tromper par la suite.

En l’appliquant à la rumeur d’Egypte. On se posant un minimum de question : Qui est cette personne ? Comment vous le savez ? ….ça serait arrêté là

Et de rappeler cette histoire qui m’a bien marqué en matière présomption d’innocence (arrêtez vous sur l’échange en gras).

L'Envoyé d'Allah (pbAsl) nous envoya à la tête d'un escadron contre les Al-Huraqât de la tribu de Juhayna. Nous les surprîmes au matin et les mîmes en déroute. J'attrapai un des ennemis qui s'écria aussitôt: "Il n'y a d'autre divinité qu'Allah!". Quand même, je le tuai; mais je ne puis pour autant rester la conscience en paix. A notre retour (à Médine), je racontai cet événement au Prophète (pbAsl) qui me dit: "A-t-il dit qu'il n'y avait d'autre divinité qu'Allah et tu l'as tué quand même?!". - "Il ne l'a dit que pour éviter la mort!", me justifiai-je. - "As-tu sondé son cœur pour vérifier s'il est sincère ou non dans cette attestation?". Le Prophète ne cessa de répéter cette réprimande au point que je souhaitai que je n'aurais embrassé l'Islam que ce jour-ci (pour qu'une telle faute sévère ne lui soit pas inscrite dans son passif de musulman).

En l’appliquant à la femme pakistanaise on l’aurait tout de suite relâché.

Il y a 14 siècles, on appliquait la présomption d’innocence. Aujourd'hui on est incapable d'accorder une oreille attentive à un accusé et d'exiger plus de preuves d'un accusateur.

انما الامم الاخلاق ما بقيت فان هموا ذهبت اخلاقهم ذهبوا
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: La présomption d’innocence en terre d’islam   Lun 3 Sep - 17:16

Une bonne nouvelle du Pakistan :

La police pakistanaise a écroué ce week-end l'imam de la mosquée voisine de la maison de Rimsha, Hafiz Mohammed Khalid Chishti, désormais accusé d'avoir introduit des pages du Coran dans les feuilles brûlées qui lui avait rapportées un voisin, et donc d'avoir lui-même profané le texte sacré de l'islam.

M. Chishti a agi de la sorte afin "d'expulser les chrétiens" du quartier populaire et mixte de Mehrabad, selon les autorités policières.

"Il n'y a plus rien qui fonde les accusations... un témoin a avoué sous serment que les preuves avaient été fabriquées", a déclaré lundi Me Raja Ikram, l'un des avocats de l'adolescente dont le cas a fait le tour du monde. "Rimsha devrait être libérée immédiatement. Les éléments contre elles sont faux, il n'y a donc plus aucune raison qu'elle croupisse en prison", a déclaré Shamaun Alfred Gill, porte-parole de l'Alliance des minorités pakistanaises, un organisme représentant différentes minorités au Pakistan, pays de plus de 180 millions d'habitants dont 97% sont musulmans.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
La présomption d’innocence en terre d’islam
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» patient à terre
» Michael Jackson s'est converti à l'Islam
» Tahar Gaïd, à propos de la femme dans l’Islam
» jamax : M.A Basse-Terre en Guadeloupe.
» Les terre-pleins et leur fleche: panneau rond ou carré :)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Union du Maghreb, des pays arabes, musulmans et africains.ma-
Sauter vers: