MIZANIA

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Mai 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier

Partagez
 

 L’OCP : des projets et des emplois

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

L’OCP : des projets et des emplois  Empty
MessageSujet: L’OCP : des projets et des emplois    L’OCP : des projets et des emplois  Icon_minitimeVen 23 Mar - 12:27

Au total, pas moins de 25 milliards de DH seront investis à l’horizon 2020. Avec à la clé le doublement de la capacité d’extraction à 55 millions de tonnes mais aussi la valorisation sur place. Ces projets généreront des emplois tout en sauvegardant l’environnement.

- Ouverture de 4 nouvelles mines dont 3 dans la région de Khouribga et une à Gantour (sud du massif des Rhamna).

- La plus grande laverie au monde

La première mine qui sera créé est El Halassa, elle sera mise en service à partir du mois d’août 2013. L’investissement est de 2 milliards pour couvrir les coûts de la mise en exploitation de la mine.

S’étalant sur environ 2.000 ha, la mine aura une capacité de production de 6,7 millions de tonnes et permettra la création de 630 emplois à partir de 2013.

Quant à la laverie, elle représente 3,4 milliards d’investissement. Elle doit assurer le premier traitement des phosphates dès la sortie de la mine et avant son transport par le pipeline. Elle a aussi pour rôle d’améliorer la qualité du minerai via l’utilisation de nouveaux procédés d’enrichissement développés par OCP. La laverie sera également dotée d’une digue de stockage des boues et de récupération d’eau moyennant un investissement de 350 millions de DH. L’OCP table sur le recyclage de 80% des eaux utilisées.

Avec une capacité de 12 millions de tonnes par an, la laverie créera 250 emplois permanents. Et sa construction devrait générer la création de 600.000 journées de travail.

Autre projet inauguré par SM le Roi Mohammed VI, la laverie M’Rah Lahrach. Cette unité a nécessité un investissement de 2,5 milliards de DH. Avec à la clé, la création de 300 emplois.

A noter que toutes les laveries réalisées, ou en phase de lancement, ciblent le recyclage de 80% des eaux. «Le pompage de la ressource à partir des nappes phréatiques est désormais banni, assure l’OCP». Mieux, le groupe utilise actuellement les eaux traitées par la station d’épuration de Khouribga dont il prélève 5 millions de m3.

En ce qui concerne la réduction des émissions de carbone, l’OCP promet l’élimination d’un tiers de ses rejets. Il en est de même pour les poussières dans la mesure où le séchage des phosphates sera supprimé avec la mise en service du réseau de pipelines.

Le Souverain s’est enquis, jeudi 15 mars 2012, des programmes d’assainissement liquide et solide de la ville de Khouribga et d’alimentation en eau potable de la plaine de Tadla. Il a aussi inauguré la station d’épuration et de traitement des eaux usées de Khouribga d’une capacité de traitement de 220.000 équivalent-habitant.

Ce projet fait partie du programme d’assainissement liquide de toute la province, doté d’une enveloppe globale de 400 millions de DH.

Fruit d’un partenariat entre l’OCP, l’Onep, l’agence du bassin hydraulique d’Oum Rbii, la commune urbaine de Khouribga et la commune rurale d’Ouled Abdoun, la nouvelle station permettra l’épuration des eaux usées de Khouribga pour la production de 5 millions de m3 par an d’eau industrielle à utiliser dans le lavage des phosphates, soit l’équivalent de la moitié des besoins en eau potable de la ville. Sa mise en service a été progressive à partir du mois de mars 2010 et elle est devenue totalement opérationnelle en mars 2011.

Bénéficiant à plus de 200.000 personnes, le programme d’assainissement liquide prévoit aussi la pose de 57 km de réseaux de collecte et d’interception, la construction et l’équipement de 5 stations de pompage des eaux usées et pluviales, ainsi que la réalisation de 2.800 branchements au réseau d’assainissement.

85 millions de DH sont affectés au programme d’assainissement solide de la province. Confié au ministère de l’Energie, des mines, de l’eau et de l’environnement, ce programme vise à lutter contre la pollution, éliminer les nuisances générées par les décharges sauvages et réduire le coût du transport des déchets vers la décharge contrôlée. Il prévoit ainsi la réalisation d’une décharge provinciale contrôlée dans la commune rurale «M’Fassis» et la construction de 3 centres de transfert des déchets au niveau des villes de Khouribga, Oued Zem et Bejaâd. Le taux de réalisation de la décharge provinciale est de 80%, alors que les marchés des projets de construction des centres de transfert et de la réhabilitation des décharges existantes sont en cours d’adjudication.

1,45 milliard de DH pour la plaine de Tadla
Les besoins en eau potable des populations de la plaine de Tadla et du plateau des phosphates sont désormais satisfaits. Un programme ambitieux mobilisant une enveloppe budgétaire globale de 1,45 milliard de DH devrait se concrétiser d’ici fin 2014. Ce qui permettra de sécuriser les besoins en eau des populations de cette vaste région d’ici 2030. L’objectif aussi est de préserver les ressources en eau souterraines, satisfaire les besoins en eau des installations de l’OCP et des nouveaux procédés de lavage et transport du phosphate (350 millions de DH). Un programme de production d’eau à partir du barrage Aït Messaoud (1,1 milliard de DH) sera réalisé par l’Onep et bénéficiera, à terme, à une population globale de plus de 1 million d’habitants. L’OCP s’engage aussi à apporter sa contribution à cette politique de préservation des ressources hydriques et d’économie d’eau dans la région. Des explications ont été fournies, jeudi, au Roi sur la stratégie eau de l’Office pour l’axe Khouribga-Jorf Lasfar dotée d’une enveloppe de 1,1 milliard de DH. Ce programme connu sous le nom «Maroc Central» a démarré en 2010 et devrait être achevé en août prochain.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin

Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

L’OCP : des projets et des emplois  Empty
MessageSujet: Re: L’OCP : des projets et des emplois    L’OCP : des projets et des emplois  Icon_minitimeLun 7 Mai - 23:12

Un an après son lancement, le bilan en chiffre du programme «OCP-Skills».

Pour rappel, ce plan s’articule autour du
- recrutement,
- la formation
- l’accompagnement de porteurs de projets.

1- Aujourd’hui 5.800 jeunes ont été recrutés pour les besoins industriels et de services au niveau des sites du groupe. Pas moins de 34 critères ont été définis pour sélectionner les recrues sur 80.000 postulants. Mais une attention particulière a été accordée aux riverains des sites et aux enfants des employés et retraités du groupe.

2- Le 2e axe du programme qui cible le renforcement de l’employabilité a drainé 11.700 jeunes, soit 80% du programme qui tablait sur 15.000 candidats.

Après avoir participé aux séances d’orientations, ces jeunes suivent actuellement des formations dans différentes filières.

Pas moins de 674 ateliers de formation ont été organisés dans plusieurs villes du Royaume avec le partenariat des instituts dédiés.

L’OCP ayant pris en charge les frais de ces formations ainsi que les bourses dont le montant varie entre 1.500 et 2.000 DH/personne. Le groupe intervient aussi pour assurer des stages dans des entreprises. Pour le moment, 1.200 places de stage ont été obtenues. De même, une convention de recrutement des jeunes ayant suivi la formation a été signée avec l’entreprise canadienne Bombardier.

«La formule sera d’ailleurs utilisée avec toutes les entreprises bénéficiaires des marchés et les sous-traitants de l’OCP», promet Balafrej. C’est à ce niveau de sous-traitance que le groupe s’attend à plus de création d’emplois. Avec à la clé des moyens de suivi humains, matériels et contractuels.

3- Le troisième axe concerne les porteurs de projets créateurs d’emplois. Dans ce cadre, pas moins de 52 projets ont été retenus. Le groupe s’engage à assurer l’appui financier.

Le conseil d’administration a autorisé récemment le financement du programme pour les deux prochaines années. Et il est question de l’étaler sur 5 ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
L’OCP : des projets et des emplois
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» groupe publique OMTPH...
» Projets Réforme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Emploi.ma-
Sauter vers: