MIZANIA

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Décembre 2018
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 Qu’est ce qu’on peut consommer à 100% français ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Qu’est ce qu’on peut consommer à 100% français ?    Dim 20 Mai - 22:09

La France a perdu plus d'un quart de ses emplois industriels depuis 1991, selon le cabinet Roland Berger.

Aujourd'hui, près de deux Français sur trois se disent prêts à payer plus cher les produits fabriqués en France, selon le Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie (Crédoc), contre moins de la moitié il y a cinq ans.... Tant que la majoration ne dépasse pas 5 %.

Encore faut-il savoir repérer le "made in France" ! N'importe quel produit peut s'en targuer si une partie de son processus de fabrication a été réalisée dans l'Hexagone. "Aujourd'hui, le consommateur ne peut que tâtonner. Il n'existe pas de norme unique, avec un cahier des charges clair, reconnaît Edouard Barreiro, responsable des études chez UFC-Que choisir.

Ameublement.
Dans un secteur où les deux tiers des équipements sont importés, "les Français sont soit dans le bas de gamme, avec les meubles en kit proposés par la grande distribution, soit dans le haut de gamme", explique Christophe Gazel, directeur général de l'Institut de prospective et d'études de l'ameublement (IPEA).

Dans le premier cas, le coût de la main-d'œuvre est si faible, entre 4 % et 10 % du prix de fabrication des panneaux agglomérés, qu'il vaut mieux produire sur place plutôt que de payer d'importants frais de logistique. Dans le second cas, il y a le savoir-faire français... qui n'a pas de prix, c'est bien connu.

Les canapés Duvivier sont ainsi fabriqués dans le Poitou et ceux du groupe Roset (marques Roset et Cinna) dans l'Ain. Mais la concurrence peut aussi être vive dans le bas de gamme. Le français Green Sofa Dunkerque vient d'être placé en redressement judiciaire, après le retrait de son principal client, le suédois Ikea.

Dans la cuisine, ceux qui résistent sont les industriels qui ont développé leur propre circuit de distribution. Mais cela demande un maillage serré. "Les clients ne veulent pas faire plus de 25 minutes de trajet pour aller acheter une cuisine", constate Anne Leitzgen, présidente de la Société alsacienne de meubles (SALM), connue pour ses marques Schmidt et Cuisinella. C'est, selon les professionnels, le seul moyen de résister au rouleau compresseur Ikea, qui fait un tabac avec ses cuisines à petit prix.

Électroménager

Produire français est "un élément différentiant positif", affirme Thomas Raffegeau, directeur marketing de Fagor Brandt, la filiale française du groupe espagnol Fagor.

L'industriel, qui commercialise les produits De Dietrich, Fagor, Sauter, Vedette et Brandt, a ainsi obtenu en novembre 2011 le label "Origine France garantie", créé il y a un an et accordé aux marques dont les usines sont en France, et dont la moitié de la valeur ajoutée des produits qui en sortent est tricolore. Le groupe dispose de 4 sites, à La Roche-sur-Yon, Aizenay (Vendée), Vendôme (Loir-et-Cher) et Orléans. Rosières, qui fait partie du groupe italien Candy, n'en a qu'une, dans le Berry.

Au rayon petit électroménager, il y a plus d'opportunités d'acheter français, avec Seb et ses marques Moulinex, Rowenta, Krups...

Vêtements

Pour se vêtir "made in France", en revanche, l'affaire s'est corsée... Plus de 95 % des vêtements vendus dans l'Hexagone sont en effet fabriqués à l'étranger. Il est devenu quasiment impossible de trouver un jean ou un costume pour homme fabriqués en France.

Seules quelques marques de prêt-à-porter haut de gamme et une partie des grandes maisons de luxe font encore travailler des ateliers dans l'Hexagone.

Équipements électroniques

Pour les équipements électroniques, hors de l'Asie, RIEN.

- le Qooq, une tablette culinaire proposant plus de 2 000 recettes ainsi que des vidéos de démonstration et des conseils. Elle a été fabriquée à Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire).

La France a perdu 1,1 million d'emplois industriels en 10 ans

Un quart en moins En France, l'emploi industriel a chuté de 26 % entre 1991 et 2010, ce qui représente une perte de 1,1 à 1,2 million d'emplois, selon le cabinet Roland Berger. L'industrie ne représente plus que 12 % de l'emploi total en France en 2010, contre 16 % en 2000. Cette proportion est de 9 % au Royaume-Uni (14 % en 2000) et de 19 % en Allemagne (contre 21 % en 2000).

Troisième rang En 2010, l'industrie ne représentait plus que 13 % de la valeur ajoutée totale réalisée en France, contre 18 % en 2000. Elle représente encore 15 % au Royaume-Uni, contre 20 % il y a dix ans, et demeure stable en Allemagne, à 25 %.

Détérioration La désindustrialisation s'est traduite par une dégradation de la balance commerciale française. Le déficit pour les produits industriels, qui était de 15 milliards d'euros en 2000, a atteint 92 milliards en 2011.

Recul en Europe La part de la valeur ajoutée industrielle de la France dans l'industrie manufacturière des 27 pays d'Europe a reculé, passant de 12,9 % en 2000 à moins de 10,7 % en 2011.
La France a perdu 1,1 million d'emplois industriels en dix ans

Un quart en moins En France, l'emploi industriel a chuté de 26 % entre 1991 et 2010, ce qui représente une perte de 1,1 à 1,2 million d'emplois, selon le cabinet Roland Berger. L'industrie ne représente plus que 12 % de l'emploi total en France en 2010, contre 16 % en 2000. Cette proportion est de 9 % au Royaume-Uni (14 % en 2000) et de 19 % en Allemagne (contre 21 % en 2000).

Troisième rang En 2010, l'industrie ne représentait plus que 13 % de la valeur ajoutée totale réalisée en France, contre 18 % en 2000. Elle représente encore 15 % au Royaume-Uni, contre 20 % il y a dix ans, et demeure stable en Allemagne, à 25 %.

Détérioration La désindustrialisation s'est traduite par une dégradation de la balance commerciale française. Le déficit pour les produits industriels, qui était de 15 milliards d'euros en 2000, a atteint 92 milliards en 2011.

Recul en Europe La part de la valeur ajoutée industrielle de la France dans l'industrie manufacturière des 27 pays d'Europe a reculé, passant de 12,9 % en 2000 à moins de 10,7 % en 2011.

Extraits de www.lemonde.fr
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Qu’est ce qu’on peut consommer à 100% français ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» peut il virer ma collègue?
» PRESTASHOP qui peut m'aider?
» en début d'activité, peut-on continuer à toucher le rmi?
» Peut-on vivre de ses créations?
» Le vendeur peut-il refuser de reprendre l'objet si je change d'avis ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: Commerce et industrie.fr-
Sauter vers: