MIZANIA

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)

Partagez | 
 

 Les infirmières et infirmiers au Maroc

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Les infirmières et infirmiers au Maroc   Mer 24 Avr - 11:32

Nombre :

Selon des sources syndicales, le pays compte 30 000 infirmiers, dont 15% effectuent un travail administratif, soit environ 8 infirmiers actifs pour 10 000 habitants. Il fait partie des pays les moins pourvus de la sous-région, d’après les statistiques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Dans le secteur public, on compte près de 15 000 infirmiers et le déficit est estimé, selon le ministère de la santé, à 9 000 infirmiers ( http://mizania.forumdediscussions.com/t4156-le-maroc-a-besoin-de-7000-medecins-et-9000-infirmiers ).

Dans le privé, il est difficile d’évaluer le nombre d’infirmiers effectivement employés faute de statistiques précises et de transparence.

Il est à rappeler que les infirmiers diplômés du secteur privé ne peuvent pas occuper un poste dans le secteur public en raison de la non-reconnaissance de leurs diplômes.

A défaut de travailler dans le public, la majorité des infirmiers du privé travaillent dans des cabinets médicaux ou comme aides-soignants dans des familles.

Salaire :

Le salaire d’un infirmier dans les établissements publics de santé varie selon le grade et l’échelle administrative. Il est compris entre 3 200 et 8 000 DH, mais devrait être augmenté avec la mise en application du nouveau statut de la profession qui est actuellement en projet.

Le travail à mi-temps dans les structures privées est pour le moment le moyen choisi par les infirmiers pour améliorer leur situation financière. Ce revenu complémentaire net d’impôt est en moyenne de 4 500 DH et peut même atteindre les 7 000 DH pour des infirmiers spécialisés.

Demandé à l’étranger

L’Agence nationale de la promotion de l’emploi et des compétences (ANAPEC) a entamé une opération de recrutement d’infirmiers au profit d’établissements de santé dans deux pays du Golfe. Le nom des requérants et le nombre d’infirmiers ne peuvent être, pour l’heure, divulgués.

L’agence précise en revanche que l’inscription est ouverte aussi bien aux lauréats des écoles publiques qu’à ceux du privé, agréés ou non par l’Etat.

Le niveau des salaires et la difficulté de l’exercice du métier sont, selon des syndicalistes, les principales raisons de l’émigration des infirmiers qui a débuté au début des années 2000 vers des pays européens et même l’Australie.

http://www.anapecinternational.com/

Les mesures décidées par le gouvernement en 2012

Pour dissuader les infirmières d’émigrer, il a été décidé, dans le cadre du dialogue social, de s’attaquer à deux problématiques :

- Les salaires : principale motivation au départ

- Le déséquilibre géographique : Dans certaines localités, des hôpitaux et autres centres de santé sont fermés pour manque de moyens humains, notamment des infirmiers et même des médecins.

Pour le revenus : il a été décidé de revoir à la hausse les indemnités de garde, d’astreinte, de responsabilité et de risque.

Pour encourager le redéploiement des infirmiers dans les régions enclavées où le déficit est très important : le gouvernement avait décidé, l’octroi d’une prime d’éloignement de l’ordre de 700 DH et d’un logement de fonction à ceux qui acceptent de s’installer dans ces régions (ces mesures concernent aussi les fonctionnaires du ministère de l’enseignement).

A la date de publication de ce poste, ces mesures ne sont pas encore appliquées.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Les infirmières et infirmiers au Maroc
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perdre son statut libéral, c'est la hantise des infirmières et infirmiers libéraux creusois et limousins. Ils se mobiliseront, le mardi 12 mai à Limoges contre le projet de loi santé Touraine.
» Maroc : un dessin animé koweitien suscite la colère des internautes ...
» Inondations au Maroc...
» Peine de mort au Maroc
» L'ordre des infirmiers envisage un recours en Conseil d'État pour promulguer son code de déontologie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Santé.ma-
Sauter vers: