MIZANIA

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 POUR VOUS MES FRERES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Les rumeurs sur la venue d'un Prophète   Sam 14 Fév - 15:41

Les rumeurs sur la venue d'un Prophète



Les rumeurs sur la venue d'un Prophète

La succession des Prophètes antèrieurs à l'Islam

Il y avait des gens qui réprouvaient cette ignorance généralisée convoitant cette noble fonction et souhaitant être choisis pour elle. Parmi eux figurait Oumayya Ibn Abî As-Salt dont la poésie parlait abondamment de Dieu et des qualités qui lui sont dues au point que le Messager (صلى الله عليه و سلم) dit : "Oumayya faillit embrasser l'islam".

`Amr Ibn Ar-Rashîd rapporte de la part de son père : "Un jour, j'allai voir le Messager de Dieu (صلى الله عليه و سلم).
Il me dit : "Connais-tu quelque chose de la poésie d'Oumayya Ibn Abî As-Salt ?"
- Oui, répondis-je.
- Vas-y (récite), dit-il. Alors, je récitai un vers. Puis, il me demanda de poursuivre si bien que je lui récitai cent vers."

Les juifs étaient dans l'attente du nouveau Prophète

Allâh a dit: {Et quant leur vint d'Allah un Livre confirmant celui qu'ils avaient déjà, - alors qu'auparavant ils cherchaient la suprématie sur les mécréants, - quand donc leur vint cela même qu'ils reconnaissaient, ils refusèrent d'y croire.} (2/89)

Safiya (رضي الله عنها) a dit: "J'étais la favorite de mon père et de mon oncle Yâsir. Chaque dois que j'étais en compagnie de l'un de leurs enfants, ils me portaient dans leurs bras. Quand le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) arriva à Médine, mon père et mon oncle allèrent le voir. C'était très tôt le matin, entre l'aube et le lever du soleil. Ils revinrent bien plus tard. Ils étaient complètement usés et déprimés, et rentraient d'un pas lourd et lent. Je leur souris comme toujours, mais ni l'un ni l'autre ne fit attention à moi parce qu'ils étaient si misérables. J'ai entendu Abû Yâsir demander à mon père :
- Est-ce lui ?
- Oui c'est bien lui.
- L'as-tu reconnu ? En es-tu sûr ?
- Oh oui ! Je ne l'ai que trop bien reconnu.
- Qu'éprouves-tu à son égard ?
- De l'hostilité ! De l'hostilité à jamais".

Allâh (تعالى) choisit Mouhammed (صلى الله عليه و سلم) comme Prophète de l'islam 

La Volontée Suprême ignora tous ces aspirants parmi les poètes et autres orateurs et confia le grand dépôt à un homme qui n'y aspirait pas et n'y pensait même pas: {Tu n'espérais nullement que le Livre te soit révélé. Ceci n'a été que par une miséricorde de ton Seigneur. Ne sois donc jamais un soutien pour les infidèles} (28/86)





........


L'avènement de la Prophétie

Avant que la Révélation n'ait lieu, des signes annonciateurs étaient montrés au futur Prophète de l'islam (صلى الله عليه و سلم) quand il avait quarante ans environ. 

Les arbres et les pierres saluent le Prophète (صلى الله عليه و سلم)

Parmi les témoignages les plus impressionnants qui ont annoncé la future mission prophétique, on note le suivant : 

D'après At-Tirmidhî et Ad-dârimî et Al-Hâkim, `Ali Ibn Abî Tâlib - que Dieu l'agrée - dit : "J'avais l'habitude d'accompagner le Prophète - que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui - partout où il allait à la Mecque. Un jour, nous partîmes dans l'une des régions de la Mecque et chaque fois que nous passions près d'un arbre ou d'un rocher, ils saluaient le Prophète disant : "Que le salut soit sur toi, Prophète de Dieu".

Les théologiens affirment que ces évènements avaient lieu au début de la mission du Prophète en guise d'appui et pour lui prouver que la création lui obéira et que son appel sera écouté. 

Les songes pieux du Prophète (صلى الله عليه و سلم)

Tout songe que faisait le Prophète (صلى الله عليه و سلم), de jour ou de nuit, se réalisait comme il (صلى الله عليه و سلم) l'avait rêvé comme le témoigne le récit suivant : D'après El Zouhry, 'Orwra le neveu de 'Âïcha (رضي الله عنها) rapporte qu'elle dit : "Le Message de l'Envoyé d'Allâh, quand Dieu voulut l'en honorer er accorder Sa Grâce à l'humanité, débuta par des songes véridiques. Jamais il ne faisait un songe qui ne se révélât aussi clair que le jour [...]"

On rapporte d'autre part que le songe pieux est une des 36 parties de la prophétie. 

Les retraites spirituelles du Prophète (صلى الله عليه و سلم) à la grotte de Hirâ

Le Prophète (saws) prit l'habitude de se retirer et prit goût à la solitude. Rien ne lui plaisait plus que d'être seul. Il (saws) choisit pour ses retraites une grotte de la montagne de Hirâ, qui surplombe la Mecque. Son but par là était de de se purifier de l'idôlatrie et de vaines pratiques qui se faisaient autour de lui (صلى الله عليه و سلم). 

Cette grotte se trouve sur le haut de Hirâ, qui se trouve au sommet du Mont Nûr (littéralement : Lumière). Situé à un kilomètre à peine de l'emplacement de la maison de Mouhammad (صلى الله عليه و سلم), le Mont Nûr présente un aspect très singulier ; on l'aperçoit d'ailleurs de très loin parmi les nombreuses montagnes qui l'entourent. La caverne de Hirâ' est construite avec des rochers éboulés et entassés, qui en forment trois côtés ainsi que la voûte.

Elle est assez haute pour permettre à un homme de rester debout, sans que sa tête touche la voûte ; et elle est assez allongée pour qu'il puisse s'y coucher.L'allongement de cette cavité se dirige vers la Ka'bah. Au sol, le roc est assez plat, et on peut y étendre des draps pour y faire une couchette. 

L'entrée est constituée par une petite ouverture placée assez haut, ce qui oblige à monter plusieurs marches, faites de rochers, avant d'y pénétrer.

Chaque année, il passait tout le mois de Ramadân dans cette même grotte, en méditation et en vie ascétique. De temps en temps, sa femme lui envoyait des provisions ; parfois il rentrait lui-même chercher ce qui lui manquait. Il y eut voyageurs égarés, avec lesquels Muhammad partagea ses maigres provisions. Quand il rentrait de cette retraite, il se rendait d'abord à la Ka'bah, pour y faire les 7 tours rituels, avant de revenir chez lui.




.................


Le début de la révélation

Ce fut là, pendant une nuit du mois de Ramadan, à l'âge de 40 ans, que le Très-Haut appela Muhammad à son service. Cette nuit-là, connue sous le nom de Laylat al-Qadr, « La nuit du Décret », [size=13]l'esprit
 de Vérité descendit avec le décret de Dieu et une lumière pour l'humanité : le Coran. Un chapitre nouveau pour le monde allait commencer.

La Grotte

La lune blanche décroissante brillait dans le ciel quand, soudainement, Muhammad perçut une présence. Dans le silence de la nuit une voix se fit entendre: « Lis! » Muhammad était bouleversé. « Je ne sais pas lire », répondit-il. Lorsque la voix répéta l'ordre, c'était comme si la terre s'était mise à trembler : « Lis ! » - « Je ne sais pas lire » Il se sentit paralysé de peur, incapable de bouger. « Lis ! », répéta l'impressionnante voix. « Que dois-je lire ? » Puis, soudainement, il se sentit libéré ; le temps et l'espace étaient comme suspendus, les cieux et la terre réunis. Paix - à l'instant où l'humanité se trouvait au seuil d'une aube nouvelle.!

Lis, au nom de ton Seigneur qui a créé,

qui a créé l'homme d'une adhérence.

Lis ! Ton Seigneur est le Très Noble,

qui a enseigné par la plume [le calame],

a enseigné à l'homme ce qu'il ne savait pas.

Ce furent les cinq premiers merveilleux versets du glorieux Coran. La voix était celle de l'Ange Gabriel, l'esprit de Foi et de Vérité, qui fut envoyé au dernier des prophètes de Dieu . La mission de Muhammad venait de commencer, le Messager de Dieu, une bénédiction pour les Mondes.

Retour chez lui

Le Prophète Muhammad venait de recevoir les premiers mots de son Seigneur sur le mont Hira. Il dévala la montagne, le visage luisant de sueur, le coeur battant à tout rompre. Les versets du Coran faisaient encore écho en son âme. Quel avait été ce type de vision, quels mots avaient donc été prononcés ? Il courut vers Khadija cri s'exclamant : « Couvre-moi ! Couvre-moi ! » Elle le reconforta tendrement tandis qu'il racontait ce qui venait de lui arriver. « je crains qu'un mal ne m'atteigne ! » dit-il. « jamais, par Dieu >, lui répondit sa femme avec foi, « Dieu ne te voudra jamais de mal. Tu as de bonnes relations avec ta famille, tu aides le pauvre et le nécessiteux, tu accueilles tes invités (généreusement et tu assistes les malheureux qui le méritent "

Demande d'explication à Waraqa, savant des gens du Livre

Khadîja emmena Muhammad chez Waraqa ibn Nawfal ibn 'Asad ibn 'Abd Al-'Uzzâ Cet homme, qui était le cousin paternel de Khadîja, avait embrassé le christianisme aux temps antéislamiques. Il savait l'arabe par écrit, et avait traduit vers l'arabe des passages de l'Evangile autant qu'Allah avait voulu. A cette époque, il était âgé et était devenu aveugle: "O mon cousin, lui dit Khadîja, écoute ce que va te dire le fils de ton frère". - "O fils de mon frère!, répondit Waraqa ibn Nawfal, de quoi s'agit-il?". Le Prophète (pbAsl) lui raconta alors ce qu'il avait vu. "C'est l'archange, dit Waraqa ibn Nawfal, qu'Allah a envoyé autrefois à Moïse (Mûsa) (pbAsl). Plût à Allah que je fusse jeune en ce moment! Ah! Comme je voudrais être encore vivant à l'époque où tes concitoyens te banniront!". - "Ils m'exileront donc?", s'écria le Prophète (pbAsl). - "Oui, reprit Waraqa Jamais un homme n'a apporté ce que tu apportes sans être persécuté! Si je vis encore en ce jour-là, je t'aiderai de toutes mes forces". (Mouslim n°231)
[/size]




..........................
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Sam 14 Fév - 15:43



L'islam apporte plusieurs bienfaits aux individus et à la société. Dans ce chapitre, nous mentionnerons certains des bienfaits qu'apporte l'islam aux individus. 
(1) La voie vers le Paradis éternel
Dieu a dit, dans le Coran:


 Annonce (Ô Mohammed) à ceux qui croient et pratiquent de bonnes oeuvres qu'ils auront pour demeures des jardins (Paradis) sous lesquels coulent les ruisseaux...  (Coran, 2:25)

Dieu a également dit:

 Hâtez-vous vers un pardon de votre Seigneur ainsi qu'un Paradis aussi large que le ciel et la terre, préparé pour ceux qui ont cru en Dieu et en Ses messagers.  (Coran, 57:21)

Le prophète Mohammed  nous a dit que celui qui sera au rang le plus bas, parmi les habitants du Paradis, aura dix fois l'équivalent du monde d'ici-bas,1 et il aura tout ce qu'il désire, multiplié par dix.2 Le prophète Mohammed  a aussi dit: {Un espace, au Paradis, dont la grandeur équivaut à un pied, serait meilleur que le monde entier et tout ce qu'il contient.}3 Il a également dit: {Au Paradis, il y a des choses qu'aucun oeil n'a jamais vues, qu'aucune oreille n'a jamais entendues, et qu'aucun esprit humain n'a jamais imaginées.}4 Et il a encore dit: {L'homme le plus misérable de ce monde, parmi ceux qui sont destinés au Paradis, sera plongé un court instant au Paradis, puis il lui sera dit: "Ô fils d'Adam, as-tu jamais éprouvé quelque misère? As-tu jamais affronté d'épreuves? Alors il dira: "Non, mon Dieu, mon Seigneur! Je n'ai jamais éprouvé de misère et je n'ai jamais affronté d'épreuves!"}5

Si vous entrez au Paradis, vous vivrez une vie très heureuse, exempte de maladies, de souffrances, de tristesse, ou de mort; Dieu sera satisfait de vous et vous y demeurerez éternellement. Dieu a dit, dans le Coran:

 Et quant à ceux qui ont cru et fait de bonnes oeuvres, bientôt Nous les ferons entrer aux Jardins sous lesquels coulent des ruisseaux. Ils y demeureront éternellement. (Coran, 4:57)
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Sam 14 Fév - 15:49


  • ô Prophète Mouhammad nous t'aimons !










Ta naissance est un bienfait pour l'humanité
Louange à Allah qui t'a créé
Honneur à la mère qui t'a porté
Heureux sont ceux qui t'ont côtoyé
Chanceux sont ceux qui ont reconnu l'unicité de Allah et qui de ta prophétie ont témoigné
 


Il est si aisé et plaisant de t'aimer
Toi qui est doté des plus belles qualités
Ta parole n'est que vérité
Tu as le conseil absolu qui apporte la sérénité


Rien n'est plus doux au toucher que ta main
Ô bien aimé, rien n'est plus agréable que ton noble visage illuminé
En évoquant ton nom pour toujours nos cœurs sont comblés 


Nulle terre n'avait porté un être comparable à toi 
Nul oreille n'avait entendu autant d'éloquence et une aussi belle voix
Nul œil n'avait vu autant de magnificence et de beauté avant toi


Une eau pure limpide et douce a jailli d'entre tes doigts
Dans le ciel la lune de couleur argentée s'est fendue par honneur pour toi
Le tronc d'arbre par amour et affection a gémi pour toi 


A ton appel l'arbre et l'animal ont témoigné qu'il n'est de Dieu que Allah et que tu es le Messager de Allah
Faire ton éloge ô Mouhammad m'apaise au plus profond de moi
Ô bien aimé de Allah l'évocation de ton nom guérit toutes nos blessures et nous apporte la joie
Ton souvenir dissipe tous mes tourments tel un soleil qui brille de mille éclats
Par ton exemple tu nous guides sur le chemin de droiture, tu nous montres la voie 


Certes tu es pour toujours la meilleure des créatures qui soit
De nombreux bienfaits et bénédictions sont dans ton éloge 
Ô prophète éminent, tu as les nobles attributs d'excellence de comportement
Tu es l'honnête, le pieux, le vertueux, le généreux, le modeste, le véridique, le savant
Tu es le plus obéissant à Allah dans toutes les situations et à chaque instant


Tu es le maître des hommes et sceau des prophètes 
Jusqu'à la fin des temps tu es une miséricorde pour les mondes accordé par Celui qui est tout puissant
Tu es doux et compatissant avec les croyants 


Si Allah le veut nous resterons fidèles à la vérité avec ferveur et dévouement 
nous préserverons ton message cet héritage, ce trésor, et ceci, jusqu'au jour du jugement

Ô Mouhammad sur terre et dans les cieux ton nom si doux et si touchant
Évoquer ton nom est à chaque fois un bonheur si émouvant
Tu es dans les mémoires et dans les cœurs de tous les musulmans
Ô Messager de Allah te voir en songe nous le désirons tant  
Au jour du jugement être rassemblés en ta compagnie nous en sommes impatients
 
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Dim 15 Fév - 16:50

L’exagération des médias

https://www.youtube.com/watch?v=Se6r5B1Dujk



...........................................................................


A toi la même chose...



Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Abou Darda (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:
 
« Il n'y a aucun serviteur musulman qui invoque pour son frère en son absence sans que l'ange dise: -et à toi la même chose- ».

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°2732)

 

[size=32]عن أبي الدرداء رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ما من عبد مسلم يدعو لأخيه بظهر الغيب إلا قال الملك : و لك بمثل[/size]
 
[size=32](رواه مسلم في صحيحه رقم ٢٧٣٢)[/size]
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Lun 16 Fév - 13:53

Et c'est moi qui suis à pied !!!



Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Lun 16 Fév - 22:19

Pour chacune de ces paroles il te sera planté un arbre au paradis

Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Lun 16 Fév - 22:20

Quel est le secret de ton ascétisme ?


Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Lun 16 Fév - 22:21

Les fêtes sont soumises à des règles religieuses




SHeikh al-Islam Ibn Taymiyyah (rahimahullâh)

Les fêtes sont soumises à la Législation religieuse, aux voies et règles aux sujets desquels Allâh – Subhânahu – dit : « A chaque communauté, Nous avons assigné un culte à suivre. » [1]
Comme la Qiblah, la prière et le jeûne. Il n’y a aucune différence entre le fait de participer aux fêtes des mécréants, partager leurs lois et règlements, et leurs méthodes d’application. L’acceptation de toutes les manifestations de la fête, implique nécessairement l’acceptation de la mécréance. Une acceptation partielle des aspects de la fête, est une acceptation de certaines pratiques liées à la mécréance.
Plus encore, les fêtes occupent une place particulière dans les Législations religieuses.
Elles en constituent des coutumes caractéristiques particulières. Leur acceptation revient à agréer les lois qui les dirigent. Il n’y a pas de doute sur le fait que cette attitude peut entraîner ceux qui l’adoptent, à accepter, d’une certaine manière, la mécréance.
À la base cela constitue, au minimum, un acte de désobéissance à l’égard d’Allâh. C’est sur ce point particulier que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit :
« Certes, tout peuple a une fête et celle-ci est notre fête à nous. » Prendre les fêtes des mécréants est pire que le choix de porter leurs tenues vestimentaires, notamment le port de la ceinture [az-Zounnâr] et d’autres choses similaires provenant d’eux.
Ces particularités ont été adoptées dans le simple but de distinguer le mécréant du musulman, mais ils ne font pas partie de la religion. Quant à la fête et les manifestions qui l’accompagnent, elles relèvent de la religion qui fait l’objet d’une malédiction comme pour ses fidèles. Se conformer à cela avec eux, c’est se conformer sur ce qui les différencie, y compris ce qui provoque le mécontentement d’Allâh et Son châtiment. [2]
Il n’est pas permis aux musulmans d’imiter les non-musulmans dans leurs fêtes, dans la préparation de repas, dans le port de vêtements, dans la prise d’un bain, dans l’allumage de feux, dans l’arrêt d’une pratique habituelle ou d’une adoration ou autres encore.
Il n’est pas permis d’organiser une cérémonie, de distribuer des cadeaux, de vendre des objets utilisés dans la célébration de la fête, de permettre aux enfants de participer aux jeux organisés à cette occasion, de leur permettre de s’y parer particulièrement.
Enfin, les musulmans ne doivent pas participer à un quelconque des rites qui marquent les fêtes des non-musulmans. Les jours de fête de ceux-ci doivent passer comme les autres jours pour les musulmans, sans être marqués par une pratique particulière de leur part. [3]
[1] Coran, 22/67
[2] Charh Iqtidhâ as-Sirât al-Moustaqîm Moukhalafat asshâb al-Djahîm du SHeikh Ibn ‘Uthaymîn, p.345-346
[3] Madjmou’ al-Fatawa Ibn Taymiyyah, 25/329
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Lun 16 Fév - 22:23

Islam et Pharaon : Preuve de la vrai Religion ( Islam )

https://www.youtube.com/watch?v=r7gevvWImlw




......................................................

Islam et Nasa


https://www.youtube.com/watch?v=y-noYzF8bQ0



...........................................................
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Mar 17 Fév - 13:39

Le dernier Sermon du Messager d'Allah

Citation :
Ce Sermon fut fait le neuvième jour de Zoul Houja 10 A.H. dans la vallée Uranah du Mont Arafat.

Ô Peuple, écoutez-moi attentivement, car je ne sais pas si, après cette année-ci, je serai encore parmi vous. Donc écoutez, ce que je vous dis avec beaucoup d'attention et apportez ce message à ceux qui ne peuvent être présents ici aujourd'hui.
Ô Peuple, tout comme vous considérez ce Mois, ce Jour, cette Cité comme Sacrés, considérez aussi la vie et les biens de chaque Musulman comme Sacrés. Retournez à leurs légitimes propriétaires les biens qui vous ont été confiés.Ne blessez personne afin que personne ne puisse vous blesser. Souvenez-vous qu'en vérité vous rencontrerez votre Seigneur et qu'effectivement, il vous demandera compte de vos actes. Allah  vous a défendu de pratiquer l'usure, donc obligation d'Intérêt sera dorénavant abolie.Méfiez-vous de Satan, pour le salut de votre religion. Il a perdu tout espoir de ne pouvoir jamais vous induire à commettre les grands péchés, méfiez-vous donc à ne pas le suivre en ce qui concerne les petits péchés.
Ô Peuple, il est vrai que vous avez certains droits à l'égard de vos femmes, mais elles aussi ont des droits sur vous. Si elles se soumettent à vous, alors à elles appartiennent le droit d'être nourries et habillées convenablement. Traitez donc bien vos femmes et soyez gentils envers elles car elles sont vos partenaires. Et il est de votre droit de vous assurer qu'elles choisissent leurs amies avec votre approbation, aussi bien que de ne jamais commettre l'adultère.
Ô Peuple, écoutez-moi bien, adorez Allah, faites vos cinq prières quotidiennes. Jeûnez pendant le mois de Ramadân, et donnez votre richesse en Zakât. Accomplissez le Pèlerinage si vous en avez les moyens. Vous savez que chaque musulman est le frère d'un autre musulman. Vous êtes tous égaux. Aucune personne n'est supérieure à une autre, excepté en piété et en bonne action. Souvenez-vous, un jour vous vous présenterez devant Allah et vous répondrez de vos actes. Donc, prenez garde, ne vous écartez pas du droit chemin après ma mort.

Ô Peuple, aucun prophète ou apôtre ne viendra après moi et aucune nouvelle foi ne naîtra. Raisonnez bien, donc, Ô Peuple, et comprenez bien les mots que je vous transmets. Je laisse derrière moi deux choses, Le Coran et mon exemple, La Sounnah, et si vous les suivez vous ne vous égarerez jamais.

Que tous ceux qui m'écoutent transmettent ce message à d'autres et ceux-là à d'autres encore; et que les derniers puissent le comprendre mieux que ceux qui m'écoutent directement.
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Mar 17 Fév - 13:40

Le Papillon

Citation :

Un jour apparut un petit trou dans un cocon; un homme qui passait à tout hasard, s'arrêta de longues heures àobserver le papillon qui s'éfforçait de sortir par ce petit trou. 

Après un long moment, c'était comme si le papillon avait abandonné, et le trou demeurait toujours aussi petit. On aurait dit que le papillon avait fait tout ce qu'il pouvait et qu'il ne pouvait plus rien faired'autre. 

Alors, l'homme décida d'aider le papillon, il prit un canif et ouvrit le cocon. Le papillon sortit aussitôt. Mais son corps était maigre et engourdit; ses ailes étaient peu développées et bougeaient à peine. L'homme continua à observer pensant que d'un moment à l'autre les ailes du papillon s'ouvriraient et seraient capables de supporter le corps du papillon pour qu'il prenne son envol. 

Il n'en fut rien ! Le papillon passa le reste de son existence à se traîner par terre avec son maigre corps et ses ailesrabougries. Jamais il ne put voler. 

Ce que l'homme, avec son geste de gentillesse et son intention d'aider, ne comprenait pas, c'est que le passage par le trou étroit de cocon était l'effort nécessaire pour que le papillon puisse transmettre le liquide de son corps à ses ailes de manière à pouvoir voler. 

C'était le moule à travers lequel Dieu (Exalté Soit-Il) le faisait passer pour grandir et se développer. Parfois l'éffort est exactement ce dont nous avons besoin dans notre vie. 
Si Dieu 
 (Exalté Soit-Il) nous permettait de vivre notre vie sans rencontrer d'obstacles, nous serions limités. Nous ne pourrions pas être aussi forts que nous le sommes. Nous ne pourrions jamais voler ...
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Mar 17 Fév - 13:44

bon exemple

Citation :
Aujourd'hui alors que j'étais à l'épicerie Whole Foods et que je prenais des œufs, je sentis unetape sur mon épaule puis on me dit : "Vous me détestez vraiment parce que je suis une infidèle ?" Je reposai la boite d’œufs sur l'étagère et me retournai prise au dépourvu. Je la regardai avec un sourire et lui dit: «Excusez-moi ?" Elle répondit: "Je suis tellement désolée de vous approcher comme ça, mais vous paraissez être une jeune fille douce, et c'est la première fois que je vois une musulmane en vrai. Je vis dans une petite ville à l'ouest de Dallas. J'ai juste besoin de savoir, vous me détestez ?"
Je lui ai souri et lui ai dit : "Madame, pourquoi pensez-vous ça alors que je ne vous connais même pas ?"
Elle répondit : aux  nouvelles ils disent toujours que vous les musulmans, vous nous détestez, alors je veux vraiment savoir si c'est le cas."
Nous avons parlé pendant environ 20 minutes et à la fin de notre conversation, elle m'a donné une accolade et a dit : «Je souhaite que les informations montrent plus de gens comme vous. Si vous êtes de l'Ouest du Texas, passez me rendre visite, j'aimerais vous revoir.



« Respecte l'être humain, car s'il n'est pas ton frère dans la religion, il est ton frère dans l'humanité. » Ali Ibn Abi Taleb
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Mar 17 Fév - 13:49

Le Sabre de l'Islam ?

Citation :

Note : L’introduction du livre se trouve, à dessein, à la fin
1.1 Les toutes premières victimes de "l’épée"...
Les toutes premières personnes à embrasser la "nouvelle" religion, à prononcer le serment des mains mêmes du Prophète , furent sa femme, Khadidja , son serviteur Zaïd et son cousin de 11 ans, Ali ...C'était donc ses proches, des gens qui connaissaient tout de sa vie intime. Ils furent donc les premières “victimes” consentantes. Avaient-ils détecté une imposture ? Ou fut-ce parce que le message était consistant avec le personnage ? La suite nous le dira.
Parmi ceux qui, ultérieurement, ont rejoint cette foi, à la Mecque, furent l’honnête négociant Abou Bakr, l’homme fort de l’Arabie, le Grand Omar, le timide homme d’affaire Othman, le brave oncle du Prophète, Hamza, et la famille d’un esclave païen, Bilhal (Qu'Allah soit satisfait d'eux). Bref la frange des premiers convertis allait de l’élite morale mecquoise, aux pauvres ou esclaves. Que n’ont-ils simplement pas résisté à la fameuse “épée” de cet humble Prophète isolé ! La face du monde en serait aujourd’hui changée !
Mais l’Histoire ne s’écrit ni au futur, ni au conditionnel...
La minorité négligeable de Croyants en cette Foi nouvelle ont ensuite choisi joyeusement (bien sûr) les contraintes de l'exil, loin de la Mecque. Dans la ville de leur migration, Médine et ses milliers d’habitants, le petit groupe de croyants furent attendus de pied ferme.

Cependant, non contents déjà d’accueillir “ces redoutables combattants” exténués par des jours de marche sous le soleil du désert, les arabes médinois se “sacrifièrent” tous, vaillamment, sur cette toujours fameuse “ÉPÉE”! Car décidément cette “ÉPÉE” ne cessait de travailler, même là-bas, sa force toute magnétique continuait à “forcer” les gens à se rallier à cettenouvelle Foi; tant et si bien que bientôt toute l’Arabie fit de même.
Mais comment cela ? Il faut être vraiment naïf pour croire que l’Arabie toute entière ait pu adhérer à cette foi sauf forcée, et sous la contrainte de “l’épée” de ce prophète arabe !
Mais c’est l’évidence même, que cet homme seul, puis ensuite, la poignée d’hommes qui a dû émigrer à Médine à cause des persécutions mecquoises ont réussi à “imposer” leur “épée” aux peuples d’Arabie et d’ailleurs!
Comparés à la population du reste du monde à cette époque, les Arabes constituaient une minorité minuscule. Une fraction decette minorité décida de forger un accès à cette “ÉPÉE” au-delà des frontières du désert arabe, aux puissants empires coloniaux dominés par Rome et la Perse, aux rivages de la Méditerranée, à la côte de Malabar et aux lointaines îles des Indes Orientales. Imaginez Cuba... envahissant, ce jour, toute la Russie et la moitié des USA, par la force des armes : vous avez une demi mesure du phénomène...et accessoirement de la force de cette hypothèse.
Peuples sur peuples, beaucoup allaient en effet bientôt “capituler” face à cette “ÉPÉE” là, en rejoignant la Foi de ces propagateurs d’un genre nouveau. “L’ÉPÉE” était si tranchante ! Elle convainquait si simplement les cœurs en les 
“transperçant”, que les corps cédaient, sans autre effort ou contrainte.

C’est L’ÉPÉE DE LA VÉRITÉ, dont le simple éclat élimine le mensonge, tout comme la lumière illumine l’obscurité. Son nom ne se rattacha pas à son fondateur: rendu enfin accessible aux peuples, ce fut l’Islam.Soumission (à Dieu) dans la paix. Naissance de la troisième des religions monothéistes encore en existence.
7ème siècle de l’ère chrétienne.


1.2 “L’ÉPÉE” s’est-elle émoussée avec le temps?
La rouille, la lassitude des “combattants”, la motivation qui s’effrite, les “stratégies” divergentes, l'évolution des mentalités (nous sommes à l’aube du 21ème siècle!), l’absence de chef de “guerre”, de hiérarchie, de clergé, etc; tout semble jouer contre cette religion qualifiée comme “hérétique”, 
“barbare”, “rétrograde”.. “Son épée” continue cependant de transpercer les cœurs d’innombrables femmes et hommes, même aujourd’hui -
 malgré l’adversité, les énergies et pouvoirs énormes de personnes dont l’intérêt est de maintenir l’obscurantisme, en cachant de la conscience des peuples, des valeurs essentielles à une vie de bonheur et de félicité, en union avec le Créateur.
Malgré ceux, nombreux, dont le fonds de commerce consiste à maintenir dans l’inconscient collectif l’image de l’épée de 
l’Islam, de la barbarie islamique; il se trouve que, selon les Nations Unies, sur la base de statistiques minorées par certains pays, en 1991, 1.325 millions d’êtres humains sont musulmans. Soit donc, péniblement, bien sûr, la première religion au monde devant les catholiques, loin devant les athées, très loin devant les protestants, hindouistes, ou bouddhistes.
 Ces “malheureux”, sont-ils tous devenus fous ? “Mais...cela est évident !”
Sont-ils, ces “malheureux” si désespérés pour en arriver “là”? “C’est vraisemblable.” Ont-ils donc subi un lavage de cerveau? “En ont-ils un?” Ne savent-ils pas que l’expression “musulman fanatique” est désormais un pléonasme? Ne savent-ils pas que“musulman”, “extrémiste”, “terroriste”, sont synonymes ? “C’est évident pourtant, cela rime avec islamiste! Il n’y a que ça à la télé et dans la presse. Oh, les pauvres!”
Arrêtons ces spéculations, en nous tous programmées, et demandons l’avis des premiers intéressés, ces “fameux” musulmans. Oui, l’on me soutiendra qu’un fou ne dira jamais qu’il est fou ! A cela je réponds par une question: choisit-on, librement, de devenir fou ? Car vont suivre les témoignages d’hommes et de femmes qui ont été récemment volontairement “vaincus” par la même “ÉPÉE”, l’épée de l’Islam. Ils sont de pays différents, parlent des langues différentes et ont des passés différents. [...] Peut-être, aimeriez-vous leur demander ce qu’ils ressentent, pour avoir été, eux, frappés par L’ÉPÉE DE LA VÉRITÉ?
Prenez, je vous prie, quelques minutes pour lire les pages qui suivent, puis évaluez leur “folie”.

1.3 Quelques “victimes du sabre de l’Islam”, dans le monde...
1. CAT STEVENS: (Maintenant Yousuf Islam). Britannique, anciennement Chrétien, et chanteur pop mondialement célèbre.(Converti à l’Islam en 1973). Dirige maintenant un centre d’entre-aide musulman à Londres.
“Il serait injuste de juger l’Islam à la lumière du comportement de certains mauvais musulmans, qui eux, seront toujours montrés sur les médias. C’est comme si on jugeait une voiture comme mauvaise parce que le conducteur de la voiture a bu et est rentré dans un mur. L’Islam guide tout être humain dans tous les aspects de la vie quotidienne - dans ses dimensionsphysiques, mentales et spirituelles. Mais nous devons rechercher les sources de ces instructions: le Coran et l’exemple du Prophète. Alors nous pouvons voir l’Islam idéal.”
Adresse actuelle: [...] (Grande Bretagne)


2. AMMED HOLT: Haut fonctionnaire Civil Britannique. A voyagé considérablement à la recherche de la vérité divine. S’est beaucoup dépensé dans la recherche et l’étude comparative du Judaïsme, de la Chrétienté et de l'Islam. (Converti à l’Islam en 1975).
“L’Épée de l’Islam” n’est pas une épée d’acier. Je peux avancer cela par expérience, car l’épée de l’Islam m’a frappé au plus profond de mon être, en mon propre cœur...Et...non, cela n’a pas entraîné ma mort, mais au contraire, a fécondé une vie nouvelle; cela a provoqué une prise de conscience, et m’a forcé à m’interpeller sur des sujets comme: qui suis-je et que suis-je, et pourquoi j’existe?”
Adresse actuelle: [...] , Middlesex UBS 8SZ, UK.


3. BOGDAN KOPANSKI (maintenant Bogdan Ataoullah Kopanski); Américain, d’origine polonaise. Docteur en Histoire Politique:
A fait un parcours très intéressant vers l’Islam et a affronté de sévères épreuves; a été deux fois emprisonné par le régime Communiste polonais (1965, 1981-82). (Converti à l’Islam en 1974).
“ Quand j’avais 12 ans, je rejetais la foi contradictoire et illogique de l’Église. Deux ans plus tard, en 1962, j’ai été fasciné par la lutte victorieuse des musulmans algériens contre le colonialisme français. C’était la première “flèche de l’Islam” à me toucher. Durant mes études secondaires et à l’université, j’étais un exemple typique de la génération de rebelle rouge (communiste). Mon cheminement vers la Vérité du Saint-Coran était lente et imprévue... En 1974 j’ai visité la Turquie, je préparais ma thèse sur la politique du Sultan et Calife Suleiman Kanunís envers l’état polonais. Je fut alors surpris par la plus mélodieuse voix que l’humanité puisse produire: l'AZAAN, l’appel à la prière par un muezzin.
Mes cheveux se sont dressés sur ma tête. Une force étrange mais puissante me conduisit à la vieille mosquée d'Istanbul. Là, de vieux Turcs barbus et souriants, m’enseignèrent LE WOUZOU, (ablutions). J’ai proclamé la SHAHADA en larmes, et j’ai fait ma première prière, la SALAAT Maghrib... J’ai alors balayé toutes mes idéologies de pacotille... Pour la première fois de ma vie, j’ai éprouvé une telle félicité, et je ressentais le plaisir de l’amour d’Allah  dans mon cœur. J’étais un musulman...”
Adresse actuelle: [...] Tx 75051 U.S.A.


4. VENGATACHALAM ADIYAR (Maintenant Abdoullah Adiyar):
Indien, journaliste et écrivain Tamoul reconnu. A travaillé comme rédacteur dans le quotidien du Dr M. Kirunanidhi ,“Murasoli”, pendant 17 ans.
A travaillé avec 3 précédents Ministres en chef de “Tamil Nadou”. A reçu la récompense “Kalaimamani” (Big Gem of Arts) du Gouvernement “Tamil Nadou” en 1982. (Converti à l’Islam en 1987)
“ Dans l’Islam j’ai trouvé satisfaction et apaisement à des questions lancinantes qui harcelaient ma conscience: concernant la théorie de la Création, le statut de la femme, la création de l’univers, etc... L’histoire de la vie du Saint Prophète m’a beaucoup fasciné, et il fut alors facile pour moi de faire la comparaison avec celles d'autres leaders religieux, et avec leurs philosophies.”
Adresse actuelle: [...] Madras, Inde.


5. HERBERT HOBOHM (Maintenant Aman Hobohm). Diplomate Allemand, Fonctionnaire Civil et Missionnaire. Un intellectuel, qui a servi la Mission Diplomatique Allemande dans diverses parties du monde. Travaille actuellement comme Attaché Culturel à l’ambassade Allemande à Riyadh, en Arabie. (Converti à l’Islam en 1941).
“ J’ai pu vivre sous différentes latitudes, avec des modes de vie différents et j’ai eu l’occasion d’étudier diverses idéologies, mais je suis arrivé à la conclusion que rien n’est comparable à l’Islam. Aucun de ces systèmes ne détient un code de vie aussi complet que noble. Seul l’Islam le possède; et c’est la raison pour laquelle tant d’hommes, en toute sincérité, embrassent cette religion. L’Islam n’est pas théorique; il est pratique. Il signifie la soumission complète à la volonté de Dieu !”
Adresse actuelle: [...] , Riyadh 11492, Saudi Arabia.


6. LEOPOLD WEISS (puis Mohammad Asad): Homme d’Etat autrichien d’origine juive, journaliste et auteur; ancien correspondant étranger pour le célèbre Frankfuerter Zeitung; auteur de “Islam at Cross Roads”, “Le chemin de la Mecque” (Fayard éd.) et traducteur du Coran. (Converti à l’Islam en 1926).
“ L’Islam me paraît comme un chef d’œuvre d’architecture. Toutes ses parties sont harmonieusement conçues pour se compléter et se soutenir entre elles. Rien n’est ici superflu, et rien ne manque, avec comme résultante l'équilibre parfait d’une composition sans faille.”
Décédé le 20 février 1992


7. Mme MARGARET MARCUS (Maintenant Maryam Jamilah):
Américaine, anciennement Juive. Écrivain et journaliste. Auteur de plusieurs livres. (Convertie à l’Islam en 1962).
“ Ma famille et mes amis étaient des gens bourgeois, respectables, intelligents, et cultivés. Des gens qui observaient et croyaient fermement en une certaine base morale. Cependant ils rejetaient tout lien entre l'éthique, la morale donc, et la théologie. L’autorité des Lois et Morales Islamiques procède de Dieu l'Omnipotent. Le plaisir et le bonheur dans l’Islam ne sont que les fruits produits par une satisfaction émotionnelle dans l’exécution consciencieuse de ses devoirs pour le seul plaisir de Dieu, afin d’atteindre, ainsi, le salut. En Islam, les devoirs s’élèvent toujours au-dessus des droits. C’est seul dans l’Islam que ma quête des valeurs absolues fut satisfaite. Dans l’Islam seul j’ai pu enfin trouver tout ce qui avait une vraie valeur, ce qui était beau et bon, donnant une direction et une signification à la mort et la vie humaine.”
Adresse actuelle: [...] Pakistan


8. WILFRIED HOFFMAN (Maintenant Murad Hofman) Doctorat de Droit de la Harvard University. Ex-Haut officier de l’OTAN - Diplomate et Scientifique Civil Allemand. Actuellement Ambassadeur Allemand au Maroc, (Converti à l’Islam en 1980).
“Depuis un certain temps maintenant, dans un effort vers plus de précision et plus de concision, j’ai essayé de mettre par écrit d’une façon systématique toutes les vérités philosophiques qui, selon moi, peuvent être confirmées sans le moindre doute. Au cours de cet effort de réflexion, une vue s’imposait à mon analyse: le fait que l’attitude typique d’un agnostique n’est pas une attitude intelligente. C’est à dire, que l’homme ne peut simplement pas échapper à une obligation de croire; de croire en l’évidence qu’un acte créateur soit à l’origine de tout ce qui existe autour de nous; que l’Islam est la conception qui concrétise la plus grande harmonie avec notre réalité en général. Ainsi j’ai commencé, non sans choc et surprise, pas à pas, malgré moi et mes préjugés, et presqu’inconsciemment, à ressentir et penser que je devenais Musulman. Seul un dernier acte devait être entrepris: formaliser ma conversion. Depuis aujourd’hui je suis Musulman. Je suis enfin arrivé au bout de ma recherche.”
Adresse actuelle: Ambassade de la République Fédérale d’Allemagne, Rabat, Maroc


9. CASSIUS CLAY (Maintenant Mohamed Ali Clay): Boxeur américain. (Trois fois Champion du Monde de Boxe, catégorie Poids Lourds), anciennement Chrétien. (Converti à l’Islam en 1965).
“ J’ai eu beaucoup de grands moments dans ma vie. Mais les sensations que j’ai éprouvées tandis que j’étais sur Le mont Arafat, le jour de Hadj (pèlerinage musulman), étaient les plus forts de ma vie. Je me suis senti exalté par l’atmosphère spirituelle indescriptible qui y régnait: lorsqu’un million et demi de pèlerins invoquaient Dieu pour le pardon de leurs péchés et pour leur accorder Sa Grâce et Ses bénédictions. C’était une expérience poignante que de voir des gens appartenant à des couleurs, races et nationalités différentes, rois, hommes d'états et hommes ordinaires de pays très pauvres, tous enveloppés de deux draps blancs simples, le même pour tous, priant Dieu. Priant Dieu sans aucun complexe de supériorité ou d’infériorité entre eux. C’était une des manifestations pratiques et concrètes du concept d’égalité (de l’homme) en Islam.” (Interview du quotidien 
“AL-MADINAH”, Jeddah, 15 Juillet 1989).

Adresse actuelle: [...] Chicago, IL60615. USA
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Mar 17 Fév - 13:49

flower lol! flower lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Mar 17 Fév - 21:11

Paradis et l'enfer...



Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 19 Fév - 19:10

Les péchés sont des blessures ...


Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 19 Fév - 19:11

Info utile pour tous in'challah














Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 19 Fév - 19:12

Que doivent faire les musulmans en période de trouble ?



Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Mou'adh Ibn Jabal (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il va certes y avoir une période de trouble ».

Les compagnons ont dit : Que devons-nous faire ô Messager d'Allah ?

Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Vous devez retourner vers votre religion comme elle était au départ ».

(Rapporté par Tabarani dans Al Mou'jam Al Awsat n°8679 et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°3165)


عن معاذ بن جبل رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : إِنَّها سَتَكُونُ فِتْنَةٌ .
فَقَالوا : كَيْفَ نَصْنَعُ يا رسولَ اللهِ ؟
قال النبي صلى الله عليه و سلم : تَرْجِعُونَ إلى أَمْرِكُمُ الأولِ
(رواه الطبراني في المعجم الأوسط رقم ٨٦٧٩ و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٣١٦٥)
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 19 Fév - 19:13

Allah est le Gardien de toute chose



Cet Audio est l'explication de 2 noms d'Allah parmi ses beaux noms parfaits : Al-Hâfizh et Al-Hafeezhdont le sens est très proche et qui signifient qu'Allah est le Gardien, le Garant, le Protecteur de Ses créatures parmi les êtres vivants.
Cette explication est tirée du livre : Moukhtasar fiqh Al Asma Al Husnâ du Shaykh 'Abder-Razzâq Al 'Abbâd qu'Allah le préserve !
Traduit et préparé par votre frère Sulaymân Abû Maryam (qu'Allah nous guide tous et nous préserve tous).
Durée : 35 minutes environ.
Langues : Arabe/français.
Télécharger le Fichier MP3 : Allah_est_le_Garant_le_Gardien_de_toute_chose.mp3
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 19 Fév - 19:15

Se préoccupé de ses péchés



Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 19 Fév - 19:16

Le colporteur fait plus dégâts en une heure...




Yahia Ibn Abi Kathir :

"Le colporteur fait plus dégâts en une heure que le sorcier n'en fait en un mois"
[Rapporté par Ibn 'Abd-l-Barr ]
يحي بنَ أبي كثير حيث قال
«يفسد النمّام في ساعة ما لا يفسده الساحر في شهر»

Tahdhib al hylia 1/456
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 19 Fév - 19:17

Lequel faut-il bien traiter en premier : ses propres parents ou son époux ?




Question 1 :
Si une femme rencontre son père, sa mère et son époux, envers qui doit-elle, en premier, marquer de la bonté ?
Réponse 1 :
Les arguments tirés de la législation musulmane (Coran et la Sunna) indiquent qu'il faut marquer de la bonté envers ses parents et d'être bienfaisant envers eux, notamment lorsqu'ils ont atteint un âge avancé.
Allah, Le très-Haut, a dit à ce sujet (Traduction rapprochée) :
"Et ton Seigneur a décrété: "N'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère"
Il a été affirmé qu'un homme vint chez le Messager d'Allah et lui dit:
"Ô Messager d'Allah, quel est celui qui mérite le mieux ma compagnie?
Le Prophète, Salla Allah `Alaihi Wa Sallam, lui dit: Ta mère.
Il dit: Qui d'autre encore?
Il, Salla Allah `Alaihi Wa Sallam, lui répondit: Ta mère.
Puis, qui encore?
Il, Salla Allah `Alaihi Wa Sallam, lui rétorqua: Ta mère.
Puis, qui encore?
Il, Salla Allah `Alaihi Wa Sallam, lui dit ton père ."

Il appartient à l'épouse de marquer de la bonté d'abord envers sa mère puis son père.
Il lui convient d'obéir à son mari dans les choses convenables et qu'elle lui tienne bonne compagnie.

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.
La première question de la Fatwa numéro ( 13167 )
(Numéro de la partie: 25, Numéro de la page: 223)
والدا المرأة وزوجها من تقدم منهم بالبر
س 1: إذا لقيت امرأة أباها وأمها وزوجها من تبرّ منهم أولاً؟
ج1: دلـت الأدلـة الشـرعية علـى وجـوب بـر الوالـدين والإحسان إليهما ، لا سيما عند الكـبر، قال تعالى: وَقَضَى رَبُّكَ أَلا تَعْبُدُوا إِلا إِيَّاهُ وَبِالْوَالِدَيْنِ إِحْسَانًا وثبـت أن رجـلاً قـال: يـا رسول الله: صحيح البخاري الأدب (5971) ، صحيح مسلم البر والصلة والآداب (2548) ، سنن ابن ماجه الفرائض (2738) ، مسند أحمد بن حنبل (2/391). من أحق النـاس بحسن صحابتي؟ قـال صلى الله عليه وسلم
أمك. قال: ثم من؟ قال: أمك قال: ثم من؟ قال: أمك. قال: ثم من؟ قال: أبوك
فعلى المرأة أن تبر أمها أولاً ثـم أباهـا، وأن تطيـع زوجها في المعروف، وأن تحسن معاشرته
وبالله التوفيق، وصلى الله على نبينا محمد وآله وصحبه وسلم
السؤال الأول من الفتوى رقم - 13167
(الجزء رقم : 25، الصفحة رقم: 223)
Comité permanent [des savants] de l'Ifta - اللجنة الدائمة للبحوث العلمية والإفتاء
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 19 Fév - 19:20

La plus ancienne enregistrement du coran


La plus ancienne enregistrement du coran

https://www.youtube.com/watch?v=yQ-dBekeJ8I






...............................................................


Ne racontes pas comment Shaytan s'est amusé avec toi dans le rêve



Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Jabir Ibn 'Abdillah (qu'Allah les agrée), un bédouin s'est rendu vers le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) et a dit: J'ai rêvé que je portais ma tête qui avait été coupée et que je la suivais.

Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) l'a réprimandé et lui a dit: « Ne racontes pas comment Shaytan s'est amusé avec toi dans le rêve ».

(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°2268)


عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما أن أعرابيا جاء إلى النبي صلى الله عليه وسلم فقال : إني حلمت أن رأسي قطع فأنا أتبعه . فزجره النبي صلى الله عليه وسلم وقال : لا تخبر بتلعب الشيطان بك في المنام
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٢٢٦٨)



..............................................

Le jugement relatif au fait de se soigner chez un psychologue


Cheikh Mohamed Ali Ferkous ( Qu'Allah le préserve )
 
Question :
 
Est-il permis de consulter un ou une psychologue à propos de choses qui ne relèvent pas de la croyance, tout en considérant que cette consultation ou ces soins ne constituent qu’un moyen, car qu'Allah est, certes, le Guérisseur ? Qu'Allah vous récompense.
 
 
Réponse :
 
Louange à Allah, Maître des Mondes. Paix et salut sur celui qu’Allah a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.
 
Ceci dit :
 
Si le psychologue est digne de confiance, compétent dans son travail et fiable, de façon qu’il n'utilise pas, pour soigner les maladies psychologiques et les troubles nerveux, les procédés interdits par la religion, tels que l'hypnose dont une grande partie est mêlée au charlatanisme, et qu'il ne va pas chercher au delà des moyens ordinaires pour soigner les affections psychiques, et ne traite pas [ses patients] au moyen de la méthode freudienne, en convainquant le malade que la cause de son complexe psychologique et de son trouble nerveux réside dans son attachement à la religion et aux bonnes moralités, en les considérant ainsi -selon la théorie de Freud- comme des obstacles à l'assouvissement du besoin sexuel, ce qui provoque chez lui des complexes et des maladies, puis il l’appelle à se libérer de ces liens qui le ligotent ; et bien d’autres procédés nuisant à la religion et aux bonnes moralités et trompant les musulmans...
 
Si son travail est indemne de ces tares et de ces défauts, il n'y a aucun mal à se référer à lui -pour demander conseil ou se faire traiter- en usant de moyens licites pour soulager l'âme malade.
 
En effet, l'âme et le corps peuvent tous deux être atteints par la maladie et sont tous deux concernés par l'ordre général de se soigner que le Prophète a donné en disant : “Ô serviteurs d'Allah, soignez-vous, car Allah n'a pas créé une maladie sans créer son remède, à l'exception d'une maladie”.
 
Ils dirent : “Ô, Messager d'Allah, quelle est-elle ?” Il dit : “Le vieillissement(1). Il a dit aussi : “Allah a fait descendre la maladie et le remède et a créé pour chaque maladie son remède, alors, soignez-vous et ne vous soignez pas par un moyen illicite.(2).
 
La règle de base est que la femme ne se fait soigner que par une femme médecin, si elle en trouve une. De même que l'homme ne se fait soigner que par un médecin homme. Si cela n’est pas possible, il est permis alors de se faire soigner malgré la différence de sexe, ce qui est une exception à la règle de base précédente.
 
Cela est valable si l'on ne craint pas qu’il y ait de tentation et en respectant les règles religieuses expliquées dans notre épître : Conseil à un médecin musulman(3). Par exemple, il ne faut pas s'isoler avec la personne [de sexe opposé] ni la toucher, ni lui serrer la main, ni la regarder d'un regard interdit et autres règles religieuses ayant trait à la personnalité et la moralité du médecin musulman.
 
Aussi, convient-il de souligner que le recours au psychologue -afin de demander conseil ou pour des soins- doit être précédé d'un diagnostic.
 
Si l'on est sûr que la maladie relève de l'influence du démon ou de la sorcellerie, il ne faudra pas faire appel au psychologue, car ce genre de maladies ne relève pas de la psychologie. Il faudra plutôt demander l'avis d'un exorciseur (Râqî) apte et compétent ou se faire soigner par lui pour ôter l'influence du démon et faire disparaître la sorcellerie par An-Nouchra(4) permise dans la religion.
 
Si, par contre, on découvre, après le diagnostic, que la maladie relève d’insinuations sataniques qui font naître dans l'esprit du malade le doute, l’angoisse, l'instabilité et ce qui en découle tel que le souci, la tristesse et le désespoir ; alors,  la cause de ces états psychologiques serait le fait que le malade commet des péchés.
 
Il lui incombe, dans ce cas-là, de revenir à Allah par la repentance sincère, en mettant sa confiance en Lui, en implorant beaucoup Son pardon et en récitant assidûment l’ensemble des formules d'invocation (Adhkâr) du matin et du soir dont les plus importantes sont : la lecture du Coran, d’Al-Fâtiha, du verset d’Al-Koursi et des sourates : “Al-Ikhlâs”, “ Al-falaq” et “ An-Nâs” et bien d’autres invocations qui protègent par la Volonté d'Allah.
 
Le malade doit, également, choisir des compagnons vertueux qui lui apportent aide et soutien, comme il doit employer son loisir dans ce qui est utile pour sa vie présente et future. En effet, la solitude et la vie retirée, pour celui qui est atteint de Waswâs, est une cause permettant au refoulement et au mal-être psychologique de s'accentuer.
 
Dans un tel cas, on ne consulte pas un psychologue, car, la personne atteinte devrait elle-même affronter cette situation, en faisant preuve de fermeté vis-à-vis des incitations sataniques, en contrariant le démon lorsqu'il lui insuffle des doutes et de mauvaises idées, et en demandant l'aide d'Allah contre le démon, en s'humiliant devant Allah et en L'invoquant dans les moments où l'invocation est exaucée, au milieu de la nuit ou dans son dernier tiers. Aussi, doit-elle demander à Allah de la préserver du démon et de la débarrasser des mauvaises idées que le démon lui insuffle, de son emprise et de ses ruses.
 
Si elle observe cette méthode religieuse avec une intention pure et sincérité, Allah écartera d’elle ce qu'elle redoute et lui accordera le bien qu'elle espère et, ainsi, son cœur et son âme connaîtront la sérénité. En effet, Allah entend tout ; Il est, certes, Tout-Proche et exauce les invocations.
 
Le savoir parfait appartient à Allah سبحانه وتعالى, et notre dernière invocation est qu’Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que prière et salut soient sur notre Prophète, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.
 
Alger, le 16 Djoumâdâ Ath-Thânia 1432H
Correspondant au 19 mai 2011G
 


(1) Rapporté par Aboû Dâwoûd (3855) et par At-Tirmidhî -cette version est la sienne- (2038), d'après Ouşâma Ibn Charîk Al-‘Âmirî رضي الله عنه. Ce hadith est jugé authentique par Al-Albânî dans As-Sahîha(2/736) (3973).
 
(2) Rapporté par Aboû Dâwoûd (3874) et Al-Bayhaqî dans As-Sounane Al-Koubrâ (10/9), d'après Aboû Ad-Dardâ’ رضي الله عنه. Ce hadith est jugé haşane (bon) par Al-Arnâ’oût dans sa recension de Djâmi‘ Al-Ousoûl (7/512). Voir As-Silsila As-Sahîha d’Al-Albânî (4/174).
 
(3) Voir page : (31-34).
 
(4) Le mot “An-Nouchra” est dérivé de “Nachr As-Sihr” qui veut dire : annuler la sorcellerie. An-Nouchraest permise si elle est faite au moyen du Coran ou autres (comme les invocations authentiques). (NDT).
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 19 Fév - 19:22

Veux tu la récompense d'une Omra et d'un pélerinage




..........................................

Le mérite d'apprendre le Coran et l'appliqué

Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 19 Fév - 22:34

Le paradis - Ibn El Qayyim

Citation :


Le livre est un monument unique tant par sa clarté, sa concision que par sa portée pratique.

Toutes les générations d'étudiants et de jurisconsultes l'ont étudié invariablement, consacrant ainsi son caractère incontournable. Mais qu'est ce qui explique ce succès et cette longévité ?

Cet ouvrage ouvre directement sur les besoins immédiats et indispensables à quiconque veut mettre en pratique sa religion. Ainsi en est-il de la foi (dont le lieu de résidence est le cœur) et de son déploiement à travers les membres et par des actes d'adoration tels la prière.

Plusieurs traductions de ce livre circulent, mais tombent presque toutes dans le piège de la littéralité et de l'ignorance du Fiqh. Le texte al-Ahdary est un condensé dans lequel chaque mot ou groupe de mots demande à être explicité et rattaché à un ensemble de pratiques ou de principes-clés.

Il importe donc de ne pas en faire une simple traduction littérale mais une exégèse. C'est justement l'objectif fixé par le Cheikh Ibrahima Abdallah Sall qui est un Maître complet : un guide spirituel.

Cet ouvrage est le troisième livre édité aux éditions Albouraq du Cheikh Sall. Il traite de l'adoration (prière, abltution etc..) selon le Rites de l'Imâm Malick Ibn Anas.

Ce dernier est à l'Origine de l'une des quatre écoles musulmanes : Le rite Mailikite. La population Africaine ainsi que celle du Maghreb suit quasi-exclusivement le rite Malikite. C'est dire son importance pour les lecteurs des éditions Albouraq.

Titre complet : Le Paradis - Le Rapprochement des Âmes dans le monde des Merveilles (Hadi Al Arwah i'la Bilad Al Af'rah).
Résumé par Fdal HAJA.
Traduction par H. BOUSSEROUEL.



Pdf
4 Mo


[b]https://www.sendspace.com/file/2eefuc


.........................................................
[/b]

Lettre d'une mère à son fils

Citation :

 Mon fils cette lettre est de ta pauvre mère. Je l'ai écrite avec pudeur après une longue hésitation. J'ai pris plusieurs fois le stylo mais mes larmes l'ont emprisonné. J'ai retenu mes larmes plusieurs fois, mais les blessures du coeur ont surgi. Mon fils après cette longue vie, je te regarde en tant qu'homme parfait, raisonnable et plein d'émotion … Je considère qu'il est de mon droit que tu prennes le temps de lire ces quelques pages. Après cela déchire-les comme tu as déchiré mon coeur.
Mon fils il y a 25 ans c'était un grand jour dans ma vie, quand le médecin m'a affirmé ma grossesse ! Les mères, mon fils, connaissent bien le sens de ces mots ! C'est un mélange de joie et de bonheur et le début de souffrances causées par les changements biologiques et physiques … après cette bonne nouvelle, je t'ai porté pendant 9 mois. J'ai porté la joie dans mon ventre, je me levais avec difficulté, je dormais avec difficulté, mais tout cela n'a rien changé à l'amour que je porte pour toi. Au contraire l'amour s'est renforcé de plus en plus avec le temps et l'envie de te voir encore plus.Je t'ai porté jour après jour, souffrance après souffrance et peine après peine. Ma joie était grande à chaque mouvement, à chaque prise de poids et tout cela était lourd à supporter.
Une longue période de souffrance éclairée par une lueur de joie en cette nuit où je n'ai pas dormi, ou la douleur, la peur, l'émotion que je n'arrive pas à décrire ni à exprimer m'ont envahi. L'extrême douleur m'a empêchée de pleurer en regardant la mort de près plusieurs fois. Enfin venant au monde, tes cris enlevant toute peine et douleur, accompagnaient mes larmes de joie. Je me suis penchée difficilement pour t'embrasser avant que tu ne sois touché par une simple goutte d'eau.
Mon fils les années sont passées et je t'ai toujours eu dans mon cœur, je t'ai lavé de mes propres mains, mes jambes et mes bras étaient ton berceau quand je veillais pour que tu puisses dormir. Je me suis fatiguée et je me suis surpassée pour que tu sois heureux ; ma seule joie était de te voir sourire. Et ma joie de tout instant était que tu puisses me demander unservice, c'était mon bonheur. Les soirées sont passées ainsi que les jours et moi toujours à tes services, une mère infatigable et ouvrière sans répit priant Allah  toujours pour toi qu'Il te comble de bonheur et de prospérité.
Je t'ai observé jour après jour jusqu'à ce que tu sois devenu un jeune homme, prenant par la suite la carrure d'un homme soudain je me retrouve à te chercher à droite et à gauche la femme que tu as demandé. Le jour de ton mariage est arrivé où le coeur serré, j'ai caché mes larmes de joie pour ta nouvelle vie ainsi que ma grande tristesse suite à notre séparation.
Les heures pesantes sont passées, les moments s'écoulaient doucement soudain j'ai découvert que tu n'étais plus le fils que j'ai connu. Le sourire a disparu, ta voix a disparu, tu es devenu distant, tu m'as oubliée et ignorée. J'ai attendu ton retour ; espérant entendre au moins ta voix, mais ton absence a duré et les jours identiques se succédaient. J'ai observé longuement la porte mais tu n'es pas venu.J'ai couru comme une folle après chaque coup de téléphone …
Les nuits sont devenues de plus en plus sombres. Les journées s'allongeaient de plus en plus, sans te voir ni t'entendre. Ainsi tu as ignoré et méprisé celle qui s'est occupée de toi durant tout ce temps.
Mon fils, je ne demande que peu de choses considère-moi comme l'un de tes amis ou du moins comme les moins estimés de tes amis. Ajoute-moi dans ta liste mensuelle : une visite par mois. Mon fils mon dos s'est courbé, mes membres commencent à trembler, les maladies m'ont encombrées, les handicaps m'ont visité de très près car je bouge difficilement. J'ai du mal à m’asseoir et malgré tout cela mon coeur ne cesse de battre pour toi.
Je pense que si un jour quelqu'un te rendait service, tu l’aurais remercié ! Mais ta mère l'a fait pendant des années. Alors où est la récompense et la fidélité envers ta mère ? Mon fils tu ne peux pas savoir ma joie quand j'entends dire que tu es Heureux. Je suis émerveillée car tu es mon invention. Qu'ai-je fais pour devenir ton ennemie ? Ai-je commis une erreur envers toi ou ai-je refusé de t'aider un jour ? Considères moi comme une femme de ménage avec un salaire. Offre-moi une part de ta bonté car Allah  aime les bienfaiteurs.
Mon fils j'espère te revoir, je ne veux que cela. Laisse moi voir ton visage même dans les moments les plus terribles. Mon fils mon coeur est brisé, mes larmes ont coulé et toi tu vis ta vie en m'ignorant. Les gens témoignent encore de ta bonne éducation et de ta bonté. Mon fils, n'est-il pas temps pour que ton coeur réagisse face à cette mère affaiblie et pleine d'espoir de te revoir, attristée, renfermée et abandonnée loin des siens.
Mon fils frappe à la porte du paradis avec le sourire et pardonne ! Pour l'amour d'Allah  comme dit le hadith (Le père est la porte du milieu du Paradis, à toi de choisir de la garder ou de la perdre) Je te connais depuis si longtemps, tu aimes les bons gestes et tu es toujours à la recherche des bonnes œuvres, mais aujourd'hui tu as oublié le hadith(qu'il soit humilié, humilié, humilié celui qui dont le père et la Mère, ou l'un d'eux, atteint la vieillesse auprès de lui et il ne mérite pas d'entrer au paradis.) Où sont les bons gestes ?
Mon fils je ne lèverai pas le ton de plainte afin qu'elle n'arrive pas aux cieux et que la colère d'Allah  puisse tomber sur toi comme la foudre. Non je ne le ferai pas car tu es toujours mon fils. Ma raison d'être dans la vie. Réveille-toi, les cheveux blancs commencent à couvrir ta tête bientôt tu seras vieux et tes enfants te récompenseront de la même manière et tu écriras avec des larmes ces lettres que je suis entrain d'écrire maintenant.
Et devant Allah  nous nous retrouverons un jour ! Mon fils ait crainte d'Allah Le paradis se trouve aux pieds de ta mère.
Fais un geste envers ta mère afin de la rendre heureuse sinon déchire cette lettre et rappelle-toi qu'un bon geste est en ta faveur et qu'un mauvais geste te retombera dessus et t'en subira les conséquences.
______________________________________________
Chers frères et soeurs, L’Islam s’intéresse à la famille et consolide l’amour et le respect mutuel en son sein. Les parents en constituent le fondement. C’est pourquoi l’on considère la piété filiale comme l’une des meilleures actions les plus aimées d’Allah le Très Haut.
La piété filiale s’exprime par l’obéissance aux parents, leur respect, la manifestation d’humilité à leur égard, labienfaisanceà leur profit, la dépense pour euxl’entretien de leurs proches et bien traiter leur ami.
{ Et ton Seigneur a décrété: "N'adorez que Lui; et marquez de la bonté envers les père et mère: si l' un d' eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: "Fi !" et ne les brusque pas, mais adresse- leur des paroles respectueuses. }[ Sourate 17, verset 23 ]


..........................

Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Aujourd'hui à 21:23

Revenir en haut Aller en bas
 
POUR VOUS MES FRERES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» un article pour vous MESDAMES !!!
» micro entrepreneur : 7500€ à gagner pour vous développer
» Un nouveau forum pour vous aider.
» devinette pour vous
» Comment avez-vous fait pour vous développer?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Religion.ma-
Sauter vers: