MIZANIA

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Décembre 2016
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 
CalendrierCalendrier

Partagez | 
 

 POUR VOUS MES FRERES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Dim 18 Jan - 14:23

Parmi les châtiments qui attendent la personne qui ne s’acquitte pas de la zakat




Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Allah a dit dans la sourate Ali Imran n°3 verset 180 : « Que ceux qui gardent avec avarice ce qu'Allah leur donne par Sa grâce ne pensent pas que cela est bon pour eux, ceci est plutôt mauvais pour eux; Au jour de la résurrection on leur attachera ce qu'ils ont gardé par avarice ».


قال الله تعالى : وَلاَ يَحْسَبَنَّ الَّذِينَ يَبْخَلُونَ بِمَا آتَاهُمُ اللَّهُ مِن فَضْلِهِ هُوَ خَيْرًا لَّهُمْ بَلْ هُوَ شَرٌّ لَّهُمْ سَيُطَوَّقُونَ مَا بَخِلُواْ بِهِ يَوْمَ الْقِيَامَةِ
(سورة آل عمران ١٨٠)


D'après 'Abdallah Ibn Mass'oud (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n'y a personne qui ne donne pas la zakat sur son argent sans que son argent lui soit représenté le jour de la résurrection sous la forme d'un serpent chauve (1) qui va s'enrouler autour de son cou ».

Puis il nous a récité la confirmation de cela dans le livre d'Allah: -Que ceux qui gardent avec avarice ce qu'Allah leur donne par Sa grâce...-.

(Rapporté par Ibn Maja dans ses Sounan n°1784 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Ibn Maja. Ce hadith est également rapporté par Boukhari dans son Sahih n°4565 et Mouslim dans son Sahih n°988 avec des termes proches)

(1) Les savants expliquent que ceci est dû à la puissance de son venin.
(Fath Al Bari)

(2) Sourate Ali Imran n°3 verset 180.

عن عبد الله بن مسعود رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ما من أحد لا يؤدي زكاة ماله إلا مثل له يوم القيامة شجاعا أقرع حتى يطوق به عنقه .
ثم قرأ علينا النبي صلى الله عليه وسلم مصداقه من كتاب الله : ولا يحسبن الذين يبخلون بما آتاهم الله من فضله
(رواه ابن ماجه في سننه رقم ١٧٨٤ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن ابن ماجه و هو في صحيح البخاري رقم ٤٥٦٥ و صحيح مسلم رقم ٩٨٨ بألفاظ متقاربة)
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Dim 18 Jan - 14:24

Attention à ceux appelant aux manifestations !



Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Dim 18 Jan - 14:25

Conseil en or de l'imam Shafi'i

Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Dim 18 Jan - 14:26

La fornication


Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Dim 18 Jan - 14:27

Le regret est un repentir




Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Anas Ibn Malik (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Le regret (*) est un repentir ».
(Rapporté par Ibn Hibban et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°6802)

(*) Il s'agit du regret ressentie par le croyant suite au fait d'avoir commis une désobéissance à Allah.


عن أنس ابن مالك رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : الندم توبة
(رواه ابن حبان و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٦٨٠٢)
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Dim 18 Jan - 14:28

Il est obligatoire de dénoncer le térroriste..


Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Mar 20 Jan - 22:21

La prière avec un essuyage [mash] expiré


https://www.youtube.com/watch?v=F6BNlwOABe0


............................................................................

Lettre à mon fils


Mon fils, prends bien garde à toi et regrette le passé. Pendant qu'il en est encore temps, œuvre afin de rattraper les gens accomplis.
 
Forme-toi pendant que tu es encore jeune. Souviens-toi de toutes ces heures perdues inutilement et qu'elles te servent de leçon. Ces heures que tu as passées à te complaire dans la paresse, laissant s'échapper divers actes de piété.
 
Les ancêtres pieux (salafs) aimaient accumuler tous les actes de piété. Ils pleuraient lorsqu'un seul leur échappait.

Sache, mon fils, que les jours se réduisent à des heures et que les heures, le temps d'un souffle. Il y a pour chaque être un entrepôt, donc prends garde de ne pas passer en ce monde sans n'avoir rien accompli. Tu t'apercevras le jour du jugement que l'entrepôt est vide, et là, tu le regretteras.

Lettre à mon fils, Ibn Al Jawzi.



..................................................................

Roqya [exorcisation] en cassette ? par Cheikh al Albani


https://www.youtube.com/watch?v=W_rmFB9_j9E#t=30
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Mer 21 Jan - 22:35

Les Romains seront les gens les plus nombreux


SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)
 

 

 

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

 
‘Amr Ibn al-‘Âs rapporte que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a dit : « L’Heure viendra alors que les Romains seront les gens les plus nombreux. » On lui dit alors : « Fais attention à ce que tu dis ! » - « Je dis ce que j’ai entendu du Messager d’Allâh » répondit-il. Si je dis cela, c’est qu’ils possèdent quatre caractéristiques : ils sont les gens les plus clairvoyants lors d’un trouble, les plus avertis à se récupérer après avoir été touchés par un malheur, les plus hâtifs à revenir après la fuite, et les meilleurs envers un pauvre, un orphelin et un faible. La cinquième qui est la meilleure et la plus belle : ils sont les plus opposés à l’injustice des rois. » [1]
 
Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa salam) a informé qu’avant la fin des temps, les Romains seront les plus nombreux. Quelle est la raison à cela ? ‘Amr Ibn al-‘Âs cite les raisons qui sont au nombre de quatre : la première étant qu’ils sont les plus raisonnables en période de troubles. C’est-à-dire, qu’ils adoptent un comportement selon les situations.
 
En période de troubles et de discordes, ils agissent avec sagesse et sans hâte, dans le but de préserver leurs adeptes contre les meurtres et les troubles, et de se préserver les uns des autres ainsi que leurs compatriotes, sachant, que le contraire pourrait les perdre. C’est pourquoi ils seront les gens les plus nombreux avant que l’heure dernière ne se lève.
 
Il est très étonnant de ne pas se parer de cette caractéristique accordée de ‘Amr Ibn al-‘Âs aux Romains, alors qu’en principe nous sommes plus en droit de bénéficier de cette caractéristique. Incontestablement, la sagesse est demandée en toute chose.
 
C’est pourquoi il est sollicité de la part de la personne d’être raisonnable et clairvoyante en situation de troubles, de faire appel à sa retenue et à son calme. Telle est donc la première de ces règles auxquelles les Gens de la Sounnah ont accordé la plus grande importance en période de troubles et de discordes, et situations diverses. [2]
 

Notes

 
[1] Rapporté par Muslim
 
[2] Silsilat il-Mouhâdharât al-’Ilmiyyah du SHeikh Sâlih Âli ash-SHeikh, 5/432-433
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Mer 21 Jan - 22:36

Cinq vertus permettant d’accéder au Paradis



Parmi les leçons que l’on peut tirer du sermon du pèlerinage d’Adieu, celles qui nous mènent vers le Paradis.
 
Cet article les met en relief....
 
http://d1.islamhouse.com/data/fr/ih_articles/fr-articleabdelazzaq6cinqvertus.pdf
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Mer 21 Jan - 22:37

Lorsque le Prophète terminait l'enterrement d'un mort




Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après 'Othman Ibn 'Affan (qu'Allah l'agrée), lorsque le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) terminait l'enterrement d'un mort il se tenait debout près de lui et disait:
« Demandez pardon pour votre frère et demandez pour lui l'affermissement car il est en ce moment entrain d'être interrogé (*) ».

(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°3221 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

(*) C'est à dire qu'il est en ce moment interrogé par les deux anges concernant son Seigneur, sa religion et son prophète.


عن عثمان بن عفان رضي الله عنه قال : كان النبي صلى الله عليه وسلم إذا فرغ من دفن الميت وقف عليه فقال : استغفروا لأخيكم واسألوا له بالتثبيت فإنه الآن يُسأل
(رواه أبو داود في سننه رقم ٣٢٢١ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Mer 21 Jan - 22:38

L'Islam n'a jamais appelé au désordre et à la corruption! par notre frère 'Othmân Abou Layth
 


https://www.youtube.com/watch?v=AiQ5AzVCR3o




................................................................................


Shaykh Salih Al-Fawzân sur les caricatures de Charlie Hebdo

Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 22 Jan - 16:55

Un des signes qui indique que l’on aime le Prophète



https://www.youtube.com/watch?v=Uqru1N6K1FM


................................................................................

Al moufliss c’est celui qui a tout perdu ! par Cheikh Ibn Otheimin

https://www.youtube.com/watch?v=5wRvpzbvb8w






Les gestes pendant la Salaat se divise en cinq catégories : Cheikh Haytham Sarhan



https://www.youtube.com/watch?v=IO6P8ebb-vI

.....................................................................


La récompense qu'Allah promet à ceux qui patientent et accomplissent des bonnes œuvrespar Cheikh Ibn Baz



https://www.youtube.com/watch?v=7CVIVZwCrlM


;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;


Dernière édition par justice le Jeu 22 Jan - 16:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 22 Jan - 16:55

Il y aura dans le paradis tout ce que les âmes désirent et tout ce qui réjouit les yeux



Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Allah a dit dans la sourate Az Zoukhrouf n°43 verset 71 : « Et il y aura (*) ce que les âmes désirent et ce qui réjouit les yeux et vous y demeurerez éternellement ».

(*) C'est à dire dans le paradis.
 

قال الله تعالى : وَفِيهَا مَا تَشْتَهِيهِ الأَنفُسُ وَتَلَذُّ الأَعْيُنُ وَأَنتُمْ فِيهَا خَالِدُونَ
(سورة الزخرف ٧١)


D'après Bourayda (qu'Allah l'agrée), un homme a demandé au Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui): Ô Messager d'Allah ! Y a t-il des chevaux dans le paradis ?

Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Si Allah te fait rentrer dans le paradis, tu ne souhaiteras pas y être porté par un cheval de rubis rouge qui t'emmènera en volant là où tu le veux sans que cela ne se réalise ».

Un homme a dit: Ô Messager d'Allah! Y a t-il des chameaux dans le paradis ?

Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) ne lui a pas répondu comme il a répondu au premier, il lui a dit: « Si Allah te fais rentrer dans le paradis, tu auras dedans ce que ton âme désire et ce qui réjouit ton œil ».

(Rapporté par Tirmidhi et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3756)

عن بريدة رضي الله عنه أن رجلا سأل النبي صلى الله عليه وسلم فقال : يا رسول الله ! هل في الجنة من خيل ؟
فقال رسول الله صلى الله عليه وسلم : إن الله أدخلك الجنة فلا تشاء أن تحمل فيها على فرس من ياقوتة حمراء تطير بك في الجنة حيث شئت إلا كان
وسأله رجل فقال : يا رسول الله ! هل في الجنة من إبل ؟
فلم يقل له ما قال لصاحبه قال : إن يدخلك الله الجنة يكن لك فيها ما اشتهت نفسك ولذت عينك
(رواه الترمذي و حسنه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٧٥٦)
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 22 Jan - 18:31

La demeure de l'amour / Al mahabba -

Citation :
[size=32][/size]

 Allah a des serviteur qui ont surmonté cet obstacle laissant derrière eux cette âme honnie et oubliée car leurs esprits sont dorénavant rivés au plérome céleste où ils goûtent le plaisir d'une existence agréable.
C'est que le goût de sa douceur leur a fait oublier la recherche des états dans le bas monde, commel'étroitesse et la largesse, la gloire et l'humiliation, la misère et l'aisance, le froid et la chaleur.
En effet, ces choses leur arrivent dans la demeure du bas monde sans qu'ils s'affairent pour les avoir ou les éviter tant que cela n'interfère pas avec leur visée sublime. C'est que les convoitises de leurs âmes ont cessé d'affecter de l'intérêt pour ces choses car ils sont submergés par des aspirations qui leur ont fait goûter la douceur de la proximité d'Allah  - Exalté soit-Il - de Sa bienveillance et de Sa bonté envers eux pour dominer leurs désirs et leurs plaisirs dans l'accomplissement desactes d'obéissance.

Leurs corps sont tendus, l'accomplissement du terme de leur vie et leurs esprits sont mis à nu. Debout sur les bouts de leurs membres, avec des regards fixes et des coeurs tournés vers Le Roi suprême, pour répondre dès qu'on les appelle. C'est qu'en héritant l'amour de leur Roi, cet amour a coulé à travers leurs corps.
D'ailleurs, l'amour n'a été appelé amour que parce qu'il est parvenu jusqu'au grain du coeur qui est le point de croisement des veines. C'est ainsi que l'amour a coulé pour abreuver ces veines jusqu'à la satiété.
De la convoitise des jours de la vie, ils n'ont que celle de Lui adresser leurs confidences. De la convoitise de la vie future, ils n'ont que celle d'avoir son pardon. De la convoitise du Paradis, ils n'ont que celle de Lui rendre visite. De la convoitise de la visite, ils n'ont que celle de Le rencontrer, de Le contempler et d'entendre Sa parole annonçant qu'ils bénéficient de Son agrément. Et quelle merveilleuse Parole !
Une satisfaction d'Allah qui est la chose la plus grandiose et une salutation de Sa part :
Il n'entendront comme Parole émanant du Seigneur Très miséricordieux : Paix !}
[ Sourate 36 - Verset 58 ]
Sans qu'il y ait entre Lui et eux d'interprète pour leur transmettre salutations et paroles.
S'agissant de l'évocation de cette quatrième demeure qui se rapporte aux gens de l'amour et de la proximité, Allah - qu'Il soit exalté - a lu notamment :
{ O vous qui croyez ! Craignez Allah et cherchez le moyen de vous rapprocher de Lui ! Combattez pour Sa cause ! } [ Sourate 5 - Verset 35 ]
C'est-à-dire craignez Allah en abandonnant les péchés et recherchez Sa proximité en luttant contre les passions car la lutte contre les passions est une forme de purification. Or, plus le serviteur est purifié plus il s'approche de Lui. Ensuite l'Envoyé d'Allah a dit :
Nous dirigeons assurément sur nos chemins ceux qui combattent pour Notre cause }[ Sourate 29 - Verset 6 ]Il s'est imposé de les guider vers Son chemin s'ils luttent contre leurs passions. Car si Allah  leur ouvre un chemin qui mène à Lui, ils parviendraient jusqu'au Seuil (divin).

D'ailleurs les passions ont été appelées al-hawâ en arabe parce que ton coeur ne cesse, depuis qu'il L'a connu, de s'élever vers Lui tandis que les désirs ne font que te faire chuter par rapport à Lui pour que tu ne te reposes et ne te fixes qu'en eux.
Il faut savoir que le mot arabe al-shahwa(désir) signifie ihtishash al-nafs c'est-à-dire la convoitise de l'âme, car ces deux mots : shahwa et ihtishash connotent le sens du désir, sauf qu'on a interverti les lettres qui les composent dans l'usage.
Donc, lorsque ces serviteurs se sont purifiés des passions et qu'ils ont cessé de se détourner d'Allah , ils ont mérité d'être aimés par Allah  qui leur a procuré Son amour.

Si tu veux les reconnaître, tu n'as qu'à regarder leurs qualités par lesquelles Allah - qu'Il soit exalté -les a décrit. En effet Allah - qu'Il soit béni et exalté - a dit :
Ô vous qui croyez ! Quiconque parmi vous apostasie..., Allah fera venir des hommes qu'Il aimera et qui L'aimeront }[ Sourate 5 - Verset 54 ]

Il a commencé par évoquer Son amour pour eux puis Il a mentionné leur amour pour Lui pour qu'on sache que Son amour pour eux leur a permis de l'aimer. Ensuite Il a décrit leur état en disant :
Humbles avec les croyants, superbes à l'égard des infidèles }
[ Sourate 5 - Verset 54 ]
C'est-à-dire qu'ils se plient devant chaque vérité et s'y soumettent par humilité devant Allah . Devant les croyants et en traitant avec eux, ils sont dans l'humilité. C'est ce qu'ils font également devant toute vérité. En somme ils sont humbles et fiers : humbles devant leur Seigneur quand il s'agit de Son droit, fiers et superbes pour leur Seigneur quand il s'agit d'erreur et de vanité. Il a dit ensuite :
Ils combattent pour la cause d'Allah } 
[ Sourate 5 - Verset 54 ]
C'est-à-dire qu'ils combattent leurs désirs au sein de leur servitude et ne craignent le reproche ou le blâme de quiconque qui cherche à leur en faire, parce qu'ils ont délaissé leur âme dans un coin totalement oublié sans lui prêter la moindre attention quant à l'occupation de rang auprès des coeurs des créatures. Le blâme et l'éloge leur sont tout à fait égaux lorsqu'il est question d'Allah  :
{ C'est la grâce d'Allah, qu'Il accorde à qui Il veut }
[ Sourate 57 - Verset 21 ]

Allah - qu'Il soit exalté et magnifié - a dit dans un autre verset :

Si vous aimez Allah, alors suivez--moi ! Allah vous aimera }
[ Sourate 3 - Verset 31 ]
Il a ainsi dévoilé l'intériorité des gens qui sont sincères dans leur amour pour Lui à travers leur conformité à Muhammad - qu'Allah lui accorde la Grâce et la paix - dans tous ses ordres et ses interdits et dans tous les états qu'il leur a indiqués. Il faut savoir que les Ansârs ont dit : " Nous aimons notre Seigneur " Allah révéla alors ce verset qui dit :
Si vous aimez Allah, alors suivez--moi ! Allah vous aimera }
c'est*à-dire le suivre dans le bien et pour tout ce qui se rapporte à la crainte révérencielle, à l'humiliation de l'âme et à l'humilité. C'est ce que rapporte Abû al-Dardâ' d'après l'Envoyé d'Allah .
C'est ce que nous a rapporté également Abu `Amr al-Khusy, d'après Mubârak ibn Fudhâla, d'après al-Hassan : Les Ansârs ont dit: " Nous aimons notre Seigneur " . A ces mots Allah - qu'Il soit exalté et magnifié - révéla le verset suivant: { Si vous aimez Allah, alors suivez--moi ! Allah vous aimera }. Allah a fait, des adeptes de Muhammadun emblème de Son amour.

S'agissant des Traditions qui portent sur le combat des passions, Omar ibn Yahyâ ibn Nâfi'al Ablî nous a rapporté d'après Hakîm ibn Khuzam, d'après al-`Alâ' ibn Kathîr, d'après Makhûl, d'après Abû al* Dardâ' qui a demandé:
« O Envoyé d'Allah ! Lequel des Jihâds est meilleur ? Il a dit: Le combat de l'individu contre son âme. S'il traite les gens en leur ordonnant le bien et en leur interdisant le mal, il parachève son cheminement sur la voie d'Allah.
De même, al-Fadhl ibn Muhammad nous a rapporté ce qui suit, d'après Moussa ibn Ayyûb al-`Adawy, d'après Mu'âwiya ibn Hasham al-Kindî, d'après al-Nadhr ibn `Arab : 18 hommes de la seconde génération après celle des compagnons dont `Atâ, Tâwûs et Mujâhid, se sont retrouvés ensemble chez moi dans cette maison. L'un d'eux a dit : Le combat le plus dur c'est le combat de l'homme contre sa propre âme ! Ils ont tous confirmé son dire.
Par ailleurs, j'ai réfléchi sur les Traditions qui nous ont été rapportées au sujet de `Amir ibn Abd Qays  et j'ai retrouvé quatre traditions qui renferment quatre demeures spirituelles retenues par lui :
La première tradition: Abdullâh ibn Abî Zyâd nous a rapporté ce qui suit d'après Sayyâr, d'après Ja'far ibn soulayman et Rabâh al-Qaysî, d'après Abdurrahman al* Khazzâz, d'après al-Hassan  - qu'Allah soit satisfait d'eux - :
 `Âmir ibn Abd Qays avait une séance dans la grande mosquée où nous avions remarqué son absence qui nous a semblé si longue que nous crûmes qu'il avait imité les gens perdus par leurs passions.
Nous sommes donc allés le voir chez lui et nous l'interrogeâmes :
« O Abdullâh, tu as abandonné ta séance et tes amis pour venir t'asseoir ici tout seul ? » Il nous dit : « Ouf ! C'est une séance pleine d'erreurs et de confusion !» Nous nous sommes dit en nous-mêmes : « Nous méritons cela en raison de notre suspicion à son égard.» Puis nous lui dîmes : « Ô Abdullâh ! Si ceux qui fréquentent ta séance sont ainsi que dis-tu d'eux ? »
Il répondit: Que pourrai-je dire d'eux ? J'ai rencontré des compagnons du Messager qui étaient parmi les hommes les plus sincères.Ils étaient entourés de la protection d'Allah , nourris de la miséricorde d'Allah , préservés dans le triomphe d'Allah , enveloppés sous l'égide d'Allah , élevés dans la bienveillance d'Allah , élus pour le secret d'Allah , qui seront demain rapprochés dans la demeure de la visite d'Allah , honorés du matin au soir par la vision d'Allah . Le plaisir de goûter la proximité d'Allah  les a détournés des félicités du Paradis.

Ils sont tout à fait recueillis parce qu'ils sont parvenus jusqu'à Lui, car toute veine en eux est dans un repos parfait, parce qu'elle est vidée de tout ce qui est passion. Ainsi, tous leurs membres sont dans un recueillement total. Comme ils ont gardé cet état et qu'Allah  a fait d'eux ce que nous venons de décrire, ce traitement divin fut de la part d'Allah  un cadeau en leur faveur pour maintenir les liens avec Lui. En maintenant ce lien, leur vie habituelle perdit son sens, car ils se sont débarrassés de la vision de l'âme pour s'engager dans les océans de Sa connaissance en se familiarisant de Sa Présence et en se fiant à Son action de les régir. C'est qu'au jour de la Résurrection, les hommes dotés de la Foi la plus sincère sont ceux qui étaient les plus exigeants dans la demande des comptes à leurs âmes, et les hommes les plus réjouis au jour de la Résurrection sont ceux qui étaient les plus tristes dans le bas monde. Les hommes les plus souriants au jour de la Restriction sont ceux qui pleuraient le plus dans le bas monde.

Ils m'ont informé qu'Allah  - qu'Il soit exalté et magnifié - a prescrit des obligations et des recommandations et institué des limites à ne pas dépasser. Aussi, celui qui oeuvre selon les prescriptions d'Allah et Ses recommandations et évite de violer Ses interdits, Allah  le fait entrer au Paradis sans lui réclamer des comptes. Celui qui oeuvre selon les prescriptions d'Allah et Ses recommandations, mais en violant Ses interdits puis s'en repent, puis récidive, puis s'en repent, puis récidive, il fera face aux horreurs du jour de la Résurrection, à ses bouleversements et à ses frayeurs. Ensuite Allah  le fera entrer au Paradis. Quant à celui qui oeuvre selon les prescriptions d'Allah et Ses recommandations, mais viole Ses interdits, il rencontrera Allah  en homme musulman. S'Il veut, Il le punit et s'Il veut, Il le prend en miséricorde !
Je me suis dit : Ceci constitue sa première demeure spirituelle qui consiste à éviter les créatures et à s'en remettre aux exigences de la repentance pour demander des comptes à l'âme et exiger sa sincérité.

La deuxième tradition: Abu Omar al* Malki rapporte d'après al-Hassan que `Âmir ibn Abd Qays a dit :
J'ai trouvé que la vie des gens dans le bas monde tourne autour de quatre choses : Les femmes, les vêtements, la nourriture et le sommeil. Pour ce qui est des femmes, dormir à côté d'une femme ou d'un mur m'est tout à fait égal. Pour ce qui est des vêtements, je ne m'en soucie guère du moment que je trouve de quoi couvrir ma nudité. Pour ce qui est du sommeil et de la nourriture, ils m'ont vaincu à moins que je puisse les dominer sans nuire à ma santé.
Il s'agit du dressage et des exercices spirituels qu'il impose à l'âme en la privant de nourriture, de breuvage et de sommeil et en la sevrant par rapport aux accoutumances.

La troisième tradition : Al-Fadhl ibn Muhammad nous a rapporté ceci d'après Mhamoud ibn Khâlid al-Dimashqî, d'après al-Walîd ibn Muslim, d'après Ibn Jâbir : On a dit à `Âmir ibn Qays :
« Othmân a été tué. Si tu retournais auprès de tes soldats et de tes frères à Bassora ? » Il dit : « Si je n'avais pas imposé à mon âme de ne jamais accomplir un voyage par passion, je le ferai. Je ne m'attriste que pour avoir quitté des gens qui m'étaient familiers et que je fréquentais pour Allah  et pour jeûner ensemble durant des journées caniculaires.»
Je me suis dit : Ceci constitue la troisième demeure qui consiste à briser la passion et à la faire mourir pour ne pas choisir un autre état et se régaler d'autre chose.

La quatrième tradition: Omar ibn Abî Omar nous a rapporté d'après Abban, d'après Mahmoud ibn Khâlid, d'après Muhammad ibn Abi Mukrim que `Âmir ibn Abd Qays a dit :« Mon regard n'est jamais tombé sur quelque chose sans que je voie qu'Allah  m'est encore plus proche ! »
Je me suis dit : Ceci constitue la quatrième demeure, c'est à dire la demeure spirituelle des gens de la proximité et de la pureté et de ceux qu'Allah  ne voile par aucune chose.
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 22 Jan - 18:32

La demeure de l'hostilité contre l'âme / 'Adâwatu al nafs -

Citation :

 Allah  a des serviteurs qui ont surmonté cet obstacle après avoir pris leur âme en hostilité pour Allah  et après avoir pris Allah Lui-même comme Témoin de leur mépris pour elle. Ils ont juré par la gloire de leur Roi qu'ils ne seront jamais en paix avec elle dans le bas monde jusqu'à ce qu'ils se présenteront devant Le Tout-Puissant au jour du grand rassemblement, tout en lui manifestant leur hostilité et leur mépris pour l'amour d'Allah . Ceci parce qu'ils ont maîtrisé la connaissance qu'ils ont eu sur d'elle. Ils se sont attaqués à ses labyrinthes intérieurs et ont adopté des moyens appropriés pour fuir ses ruses et ses subterfuges. C'est ainsi qu'ils ont percé ses tromperies, ses machinations et sa passion pour tout ce qui est blâmé et banni par Allah . Ils ont découvert que l'âme est le réceptacle de tous les maux et qu'elle est la cause de tout qui s'interpose entre eux et leur Seigneur.

C'est que l'âme ne possède ni le caractère d'être paisible, ni la pudeur, ni la vénérabilité, ni la sérénité. Comme la bête, elle ne relève pas la tête avant d'avoir assouvi son appétit et satisfait son besoin dans le bas monde. Devenue comme l'animal,elle est blâmée dans le Livre d'Allah , parce qu'elle est considérée comme la source de tous les avilissements et réputée comme instigatrice du mal. Aussi ces serviteurs ont reçu l'ordre de la combattre et la recommandation de la dompter. Ils ont engagé toute leur énergie pour la dresser et parvenir ainsi à briser sa nocivité, à rendre sa mort praticable, à l'abandonner à son affliction et à l'acculer à la soumission. Ainsi les coeurs de ces serviteurs sont devenus à l'abri de la soumission au commandement de l'âme et à ses exigences et l'âme fut ainsi privée de son diktat sur eux. De même le coeur s'est installé comme un roi sur son trône secondé de l'esprit vital en tant qu'interprète et la raison élevée au rang de vizir.

Dès lors il dispose souverainement du pouvoir d'ordonner et d'interdire. C'est alors que le coeur confie à l'esprit vital le soinde veiller et de surveiller en tant que berger et à la raison de régir et de réglementer en tant qu'intendant général alors qu'auparavant l'âme (nafs) était dans ce domaine un roi qui a asservi le coeur. C'est ainsi par la grâce d'Allah  envers son serviteur elle est maintenant dépouillée de ce royaume, reléguée dans à sa véritable position, inférieure, dépitée et bannie. Sauvés de ses fléaux, ces serviteurs ont pu sortir sains et saufs de ses calamités en lui imposant la parure de l'humiliation et en gagnant du même coup l'amour d'Allah , leur Maître et leur Roi. Mais ils n'ont pu triompher que parce qu'Allah  S'est imposé leur amour.
On nous a rapporté, parmi les Traditions en la matière, qu'Allah  - que Son Nom soit béni - a dit :
{ O Dâwûd (David) ! Prends ton âme en hostilité et apporte Moi 
ton affection en lui manifestant ton animosité }.

On nous a rapporté également que `Îssâ (Jésus) - fils de Mariam (Marie)- qu'Allah lui accorde la Grâce et la Paix - a dit:
{ Privez votre âme de nourriture, de boisson et de vêtements et peut être que vos coeurs 
verront Allah qu'Il soit exalté et magnifié ! }

On nous a rapporté aussi que l'Envoyé d'Allah a dit :
« Ton amour pour la chose rend aveugle et sourd ».
C'est ce qui nous a été rapporté par Yahyâ al-Hamâm d'après ibn Sharîk, d'après Abu Bakr ibn Abî Maryam d'après Khâlid ibn Muhammad, d'après Bilâl ibn Abî al-Dardâ', d'après son père qui a entendu l'Envoyé d'Allah le dire. C'est dire que le bas monde est à l'opposé de la vie future. Ainsi celui qui aime le bas monde, son amour le rend aveugle et sourd par rapport à ce bas monde. De même l'âme est à l'antipode de son Seigneur et elle demande qu'on lui obéisse. Ainsi celui qui aime l'âme, son amour l'aveugle et le rend sourd par rapport à Allah ; et celui qui aime Allah , son amour l'aveugle et le rend sourd par rapport à l'âme.

En effet, nous avons trouvé que c'est là la balance des créatures avec laquelle elles soupèsent et évaluent leurs degrés. En somme, celui qui aime l'âme, désespère du dévoilement de la réalité ultime et de l'accès auprès d'Allah parce qu'il est Son ennemi. C'est que celui qui se tourne vers l'ennemi se détourne d'Allah , contrairement à Celui qui aime Allah , éloigne son esprit loin de l'âme pour ne se tourner que vers Allah .
S'agissant de ce qu'Allah a évoqué à propos de cette troisième demeure qui se rapporte à l'hostilité envers l'âme,Allah nous a révélé dans Son Livre :
{ L'âme en vérité est instigatrice du mal sauf si Allah la préserve pur Sa miséricorde } [ Sourate 12 - Verset 53 ].
La prendre en miséricorde signifie ici la dominer et faire disparaître ses désirs en l'intimidant. D'ailleurs, nous n'avons pas trouvé dans la Révélation la mention d'une seule mauvaise qualité blâmable sans qu'elle soit attribuée à l'âme.
Allah  dit également :
{ C'est plutôt votre âme qui vous a suggéré quelque mauvais coup ! }
[ Sourate 12 - Verset 83 ]
De même Allah  a dit par la bouche du Samaritain (al-Sâmirri) :
{ Je l'ai fait selon ce que mon âme m'a suggéré }
[ Sourate 20 - Verset 96 ]
Il  a dit aussi :
{ Son âme l'incita à tuer son frère }
[ Sourate 5 - Verset 30 ]
D'ailleurs il y a beaucoup de versets du Coran qui indiquent que l'âme est l'abri de tous les maux. Allah a dit également :
{ Et qui a interdit à son âme de sombrer dans la passion }
[ Sourate 79 - Verset 40 ]

Il  a dit encore : 

{ Ne suit pas la passion, car elle te perdrait hors du chemin d'Allah }
[ Sourate 38 - Verset 26 ]
S'agissant de ce qui est transmis par les Traditions, Omar ibn Abî Omar nous a rapporté d'après Yahya ibn Bakîr al-Misrî, d'après al-Layth ibn Safd, d'après Khalid ibn Yazîd d'après Sa'îd ibn Abî Hilâl, d'après Mâlik al-Ash'ak que l'Envoyé d'Allah a dit :
« Ton ennemi, ce n'est pas celui qui, parce qu'il te tue, Allah te fait, à cause de lui « ou grâce à lui ! », entrer au Paradis et si tu le tues, ce sera une lumière pour toi, car ton pire ennemi, c'est ton âme qui est en toi, puis c'est ton fils issu de ta chair, ta femme qui vit dans ton intimité et ceux qui sont sous ton pouvoir »

De même Muhammad ibn Ismâ'îl ibn Sumra al-Ahmar nous a rapporté, d'après Ibrâhîm ibn `Uyayna, d'après Abû al-Sabâh, d'après Abû Nassîr qu'Abû Bakr al-Siddîq  a dit :
" A celui qui méprise son âme pour Allah  - qu'Il soit exalté - Allah le rassurera contre Son mépris au jour de la Résurrection. Du reste, Allah nous a fait état dans Sa Révélation du mépris de Ses ennemis en disant :
{ A ceux qui n'auront pas cru, il sera crié: le mépris d'Allah pour vous est plus grand que votre mépris pour vous-mêmes, attendu que vous persistiez quand on nous appelait à la Foi ! } [ Sourate 40 - Verset 10 ]

Il nous a ainsi informé qu'ils ont méprisé leurs âmes dans la vie future lorsqu'ils ont su et que le voile s'était levé entièrement pour qu'ils connaissent vraiment leurs âmes et tout leur aveuglement. Aussi, ce mépris de leur part devint inutile et le mépris d'Allah pour eux, fut plus grand que leur propre mépris pour eux-mêmes.
Ainsi, celui qui, parmi les croyants, connaît ici bas son âme, et pourquoi le voile se lève entièrement sur sa mauvaise conduite, il méprise son âme en voyant qu'elle a été appelée à la Foi qui représente sa sérénité devant son Seigneur  et à sa perfection mais qu'elle s'est refusée et qu'elle a retrouvé la sérénité et la tranquillité dans ce qui en est inférieur. Voilà pourquoi ce croyant a méprisé son âme en Allah  et pour Allah  qui l'a rétribué de ce fait en le rassurant contre Son mépris.
Il existe, d'ailleurs, beaucoup de hadith sur l'abandon des désirs et la nécessité d'imposer des exercices spirituels à l'âme pour mieux la dompter, que j'ai omis de mentionner en détail parce qu'ils sont amplement connus et bien attestés par les Traditions.
C'est le cas de cette parole de Issa (Jésus)  :
« Imposez à votre âme la faim, la soif et la nudité, peut être vos coeurs verront-ils Allah ! »
C'est le cas aussi de cette parole adressée un jour parl'Envoyé d'Allah à Ses compagnons :
« Que dites-vous d'un compagnon à vous qui, si vous l'honoriez, le rassasiez, l'abreuviez et le couvriez, vous conduirait à la pire des issues par contre si vous l'humiliez, l'affamiez, l'assoiffiez et le mettiez à nu, il vous conduirait à la meilleures des issues ?
Les gens présents ont dit : Ô Envoyé d'Allah ! C'est le pire des compagnons sur terre !
Le Prophète leur dit alors : Par celui qui détient le sort de mon âme ! Ce sont vos âmes qui sont en vous ! »[ Ce hadith nous a été rapporté par Muhammad ibn Sahl, d'après Omar ibn Mansûr al-Qaysî, d'après Abdulwâhid ibn Yazîd, d'après Yazîd, d'après al-Hassan qui le fait remonter à l'Envoyé d'Allah ].
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 22 Jan - 18:33

La demeure de l'ascèse et du renoncement au bas monde / Al zuhd fi al dunya -

Citation :

Allah  a des serviteurs qui ont dépassé ce premier Seuil (de la repentance) pour passer à l'ascèse et au renoncement au bas monde, tellement leurs coeurs ont été illuminés par la purification des péchés.
Ayant scruté le fin fond du bas monde avec l'oeil de leur coeur, ils se sont attaqués à son caractère vil, à ses défauts, à ses labyrinthes effrayants, aux profondeurs des ramifications de ses vallées, en constatant qu'il constitue des pièges de Satan au moyen desquels il rattrape le fils d'Adam  - que le Paix soit sur lui - et par lesquels il parvient jusqu'aux sources de ses appétits. Ils furent donc du bas-monde dégoûtés, abominant son évocation, évitant ses moyens et fuyant son contactpour mieux se conformer à leur Roi, Le Maître Noble. Non seulement il ne l'évoquent pas et ne cherchent pas à le blâmer et à le dénigrer, mais ils l'ont rendu oublié, abandonné et méprisé.
Aucun de ceux qui connaissent son état (celui du bas monde) ne l'a évoqué pour le dénigrer sans se retourner contre son âme pour lui reprocher son évocation lorsqu'il y a constaté les déficiences et les faiblesses au point de s'être rabaissé du degré de la mention du Miséricordieux vers celui de l'évocation d'une chose futile et inutile qui représente moins que rien auprès de son Seigneur. C'est parce que ces gens ont vu que leur roi l'avait soustrait à Ses amis, Ses préférés et Ses élus parmiles Messagers et les Prophètessans leur en accorder que le nécessaire pour faire face à une faim ou se couvrir d'une nudité, et qu'Il l'avait déployé pour Ses ennemis en leur permettant d'y puiser à fond, parce qu'Il ne le voulait pas pour Ses amis et Ses élus comme demeure et lieu de séjour et de fixation et Il n'aime pas qu'ils le regardent avec l'oeil de l'admiration et de l'amour.
Allah - qu'Il soit exalté et magnifié - a dit à Muhammad - qu'Allah lui accorde la Grâce et la Paix - :
{ Et ne tends point tes yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire à certains groupes d'entre eux, comme décor de la vie présente, afin de les éprouver par cela. Ce qu'Allah fournit (au Paradis) est meilleur et plus durable.} [ Sourate 20 - Tâ-Hâ - Verset 131 ]

Les Traditions nous rapportent à ce sujet qu'un jour après la révélation de ce verset, le Prophète  passa près d'un troupeau de chamelles très grasses. Il se voilà avec son manteau en couvrant un oeil et en laissant l'autre libre pour pouvoir avancer. Puis il récita le verset précèdent :« Et ne tends point tes yeux vers ce dont Nous avons donné jouissance temporaire... ». De même, le Prophète a dit dans un autre hadîth :
« Le bas monde est une prison pour le croyant et un Paradis pour le mécréant ».
C'est dire que le désir insatiable du prisonnier, c'est de sortir de sa prison.
Allah  a fait du bas monde une demeure de jeu, de divertissement, de leurre, de vaine parure, de lutte de vanité entre les hommes et de rivalité dans l'abondance des richesses et des enfants. Puis Il nous a mis en garde en disant :
{ que la vie de ce monde ne vous leurre pas } 
[ Sourate 31 - Luqman - Verset 33 ]
Allah  - qu'Il soit béni et exalté - a dit également :
{ Nous assignons cette demeure dernière à ceux qui, sur la terre,
ne veulent être ni altiers, ni corrupteurs. La fin appartient à ceux qui craignent Allah }
[ Sourate 28 - Al Qasas - Le récit - Verset 83 ]
Il  a dit aussi :
{ Nous avons embelli ce qui se trouve su la terre pour voir
quel est celui d'entre eux qui agit le mieux }
[ Sourate 18 - Al Kahf - La Caverne - Verset 7 ]
Il  a dit encore :
{ L'amour des biens convoités est présenté aux hommes sous des apparences belles et trompeuses; tels sont les femmes, les enfants, les lourds amoncellements d'or et d'argent, les chevaux racés, le bétail, les terres cultivées : C'est là une jouissance éphémère de la vie de ce monde, mais le meilleur lieu de retour sera auprès d'Allah }[Sourate 3 - Al Imran - la famille d'Imran - Verset 14]
Il  a dit également :
{ Si les hommes ne devaient pas constituer une seule communauté, Nous aurions établi, pour les maisons de ceux qui ne croient pas au Miséricordieux, des terrasses d'argent avec des escaliers pour y accéder. Nous aurions placé, dans leurs maisons, des portes, des lits de repos sur lesquels ils s'accouderaient et maint ornement. Mais tout cela n'est que jouissance éphémère de la vie de ce monde } [ Sourate 43 - Azzukhruf - L'ornement - Versets 33 à 35 ]
Il  a dit encore :
{ Pensent-ils qu'en leur accordant des biens et des enfants, Nous stimulons leur zèle pour le bien ? Au contraire, ils n'en ont pas conscience }[ Sourate 23 - al Muminoun - les croyants - Versets 55-56]

De même Allah  - qu'Il soit exalté et magnifié - a dit dans ce qu'on a rapporté sur Lui dans le récit de Moussa:
« Je les (c'est-à-dire les saints) défend du bas monde comme le berger attentif éloigne ses chameaux de la gale dans les endroits où ils baraquent. Et je leur fait éviter ses plaisirs et ses attraits comme le berger fait éviter à ses brebis les pâturages dangereux car je veux ainsi purifier leurs cœurs et leurs peaux ».
Pour ce qui est de la mention et du renoncement au bas monde, elle est évoquée dans Sa Parole - qu'Il soit exalté et magnifié - :
{ L'amour des biens convoités est présenté aux hommes sous des apparences belles et trompeuses; tels sont les femmes, les enfants, les lourds amon-cellements d'or et d'argent, les chevaux racés, le bétail, les terres cultivées : C'est là une jouissance éphémère de la vie de ce monde, mais le meilleur lieu de retour sera auprès d'Allah. Dis vous annoncerais-je une chose meilleure pour vous que tout cela ? } 
[ Sourate 3 - Al Imran - la famille d'Imran - Versets 14-15 ]
Puis Il a décrit les jardins du Paradis et leur séjour éternel ainsi que les épouses pures et la satisfaction d'Allah pour les avoir fait renoncer au bas monde et l'avoir amoindri à leurs yeux.
Du reste, Allah - qu'Il soit exalté et magnifié - a dit dans un autre verset :
{ Tout ce qui vous a été donné n est que jouissance éphémère et vaine parure de la vie de ce monde. Ce qui se trouve auprès d'Allah est meilleur et plus durable. Ne Le comprenez-vous pas ? }[Sourate 28 - Al Qasas - Le récit - Verset 60 ]
Allah  - que Son Nom soit béni - a dit également :
{ Ce qui se trouve auprès de vous s'épuise ; Ce qui se trouve auprès d'Allah, demeure. Oui, Nous donnerons leur récompense à ceux qui auront été constants, en fonction de leurs meilleures actions} [ Sourate 16 - An-Nahl - les abeilles - Verset 96 ]
c'est-à-dire ils ont enduré l'éphémère. Aussi, Il les récompense par ce qui demeure, en les rétribuant selon leurs meilleures actions. Il a dit encore  :
{ Nous avons suscité des chefs pris parmi eux. Il les dirigeraient sur notre Ordre, quand ils étaient constants et qu'ils croyaient fermement à Nos Signes }[ Sourate 32 - verset 24 ]

Ainsi, grâce à la patience d'endurer le bas monde, ils ont atteint les hautes responsabilités, celles d'assumer les charges de lareligion et en être les dépositaires pour les créatures, sans compter la grande récompense dans la Vie Future. S'agissant des Traditions, Abdullâh ibn Abî Ziyâd rapporte d'après Sayyâr ibn Sulaymân, d'après Abdullâh ibn Sâmit, d'après al-Hassan al-Basari, d'après Salmân - qu'Allah soit satisfait d'eux - qui a dit : « L'Envoyé d'Allah nous a fait tenir un engagement en disant :

« Que ce que chacun de vous tire du bas monde soit comme les provisions d'un cavalier qui a voulu accomplir un long voyage : Il fait une première halte, mange et donne du fourrage à sa monture avant de reprendre la route et d'observer une deuxième halte pour manger et donner du fourrage à sa monture, puis il reprend la route avant d'effectuer une autre halte pour se restaurer et donner à manger à sa monture jusqu'à ce qu'il couvre son voyage et épuise ses provisions »
De même Sâlih ibn Muhammad rapporte d'après Abdul Jabbâr ibn al-`Alâ, d'après Sufyân ibn Ismâ'îl ibn Abî Khâlid, d'après Qays ibn Abî Hâzim, d'après al-Mustawrid, le frère des Banû Fihr qui a entendu l'Envoyé d'Allah dire ceci :

« Le bas monde n'est, par rapport à la vie future, que comme un homme qui a plongé son doigt dans le fleuve pour voir ce qu'il va lui ramener »
Abulrabî` al-Ayyâdi rapporte d'après Ishâk ibn Najîh, d'après Abû Hârûn al-`Abdî, d'après Abû Sa'îd al-Khudrî qui a dit ceci :
« O Envoyé d'Allah ! Ne veux-tu pas que nous construisions pour toi une habitation en dur?
Il a dit : Non. Il me suffit d'avoir une cabane comme celle de Moussa avec des palmes et des feuilles pennées. Car le terme de la vie est plus proche que cela. Sachez que je n'étais pas créé pour le bas monde et il n'a pas été créé pour moi. Ce qu'il y a c'est qu'on a hissé pour moi un drapeau pour lequel je me prépare aujourd'hui à gagner la course de demain ».
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 22 Jan - 18:33

La demeure de la repentance / At-tawba -

Citation :

Allah  a des serviteurs qu'Il a regardés avec l'Oeil de la miséricorde pourles combler par la repentance (al-tawba)et ouvrir les yeux de leurs coeurs. Ainsi ils se sont représentés la laideur des désobéissances contenues dans leurs poitrines à ce point qu'ils ont pu constater le mauvais traitement qu'ils ont réservé à Allah  . C'est ainsi qu'est dévoilée à eux la mauvaise issue qui attend les pécheurs.
Ils ont donc pris la résolution des'arracher à la désobéissance . Et Allah  a renfoncé leur résolution et leur a accordé la réussite. Ainsi, chaque fois qu'ils quittent une désobéissance, ils polissent leur cœurs de l'empreinte de cette sédition et de sa noirceur, ceci conformément à la Parole de l'Envoyé d'Allah :
« Lorsque le serviteur commet un péché un point noir s'imprime dans son cœur.
Puis lorsqu'il se repent et s'arrache (à son péché) son cœur sera poli »

Ensuite, une fois qu'ils se sont rendus maître dans le domaine de la repentance en s'arrachant à tous les péchés auxquels ils s'adonnaient, en rattrapant ce qu'ils ont raté dans les jours passés et en s'améliorant progressivement grâce au déploiement du maximum de leur effort et de leur énergie, à travers la restitution des injustices et leur réparation auprès de leurs victimes,l'évitement de ce qu'ils ont négligé en matière de prescriptions et d'obligations en les reprenant et en les complétant jusqu'à ce qu'ils atteignent un niveau où rien du passéet de ce qu'ils ont commis n'effleure leurs coeurs et ne leur fait penser qu'ils ont outre-passé les droits qu'Allah  a prescrits et leur a imposés dans la mesure de leur possible, ceux donc qui ont maîtrisé tout cela, méritent le nom de repentants (al-tâ'ibîn) et celui de gens qui possèdent la crainte révérencielle(al-muttaqîn). Ceci constitue la demeure la plus inférieure de ceux qui aspirent à Allah  et qui cheminent vers Lui. Ainsi leurs coeurs deviennent attentifs au commandement divin et au frein (la conscience morale) qui commande leurs coeurs, de sorte qu'ils s'exécutent chaque fois qu'ils reçoivent un ordre et qu'ils obéissent chaque fois qu'ils sont interpellés.
Il s'agit là d'un exhortation de la part d'Allah  dans le coeur de chaque croyant. En effet, ceci nous est rapporté par l'Envoyé d'Allah qui est le témoin véridique d'Allah. N'entends-tu pas ce à quoi l'Envoyé d'Allah fait allusion quand le questionneur l'a interrogé sur le bien et le mal et qu'il a répondu en disant :« Le bien c'est ce à quoi le coeur se fie tranquillement et le mal c'est ce qui s'imprime dans ta poitrine et inspire l'hésitation ».
Donc ces repentants se sont purifiés des péchés et ils ont mérité l'amour :
{ Allah aime les repentants qui reviennent sans cesse vers Lui ; Il aime ceux qui se purifient }. [ Sourate 2 - Al Baqarah - La Vache - Verset 222 ]

S'agissant du domaine de la demeure de la repentance, il est illustré par la Parole divine :
{ Et repentez-vous tous devant Allah, Ô croyants. Peut-être serez-vous gagnants ? (tufli-hûn) }
[ Sourate 24 - An-Nour - la lumière - Verset 31 ]
Or le falâh (le succès et la réussite) c'est la délivrance et le salut.Ainsi Allah  a promis la réussite pour la repentance.Et la réussite représente le besoin du croyant auprès d'Allah. Quant à mon expression du début du livre :«Allah  les a regardés avec l’œil de la miséricorde pour les combler par la repentance et ouvrir les yeux de leurs coeurs, elle est illustrée par la Parole divine suivante :
{ Lorsque ceux qui croient en Nos signes viennent à toi, dis leur : Salut sur vous ! Votre Seigneur S'est prescrit à Lui-même la miséricorde. Que celui d'entre vous qui commet le mal par ignorance et qui, ensuite, s'en repent et s'amende sache qu'Allah est Celui qui pardonne et qu'Il est Miséricordieux }[ Sourate 6 - Al Anam - Les Bestiaux - Verset 54 ]
Il a promis ici le pardon et la miséricorde.Quant à ma description des dispositions de la repentance et du soutien divin aux repentants, elle est attestée par la Parole divine suivante :
{ Il est revenu vers les trois hommes qui étaient restés à l'arrière, si bien que, toute vaste qu'elle fût, la terre leur paraissait exiguë; ils se sentaient à l'étroit; ils pensaient qu'il n'existe aucun refuge contre Allah en dehors de Lui. Il est ensuite revenu vers eux, afin qu'ils reviennent vers Lui. Allah est Celui qui revient sans cesse vers le pécheur repentant; Il est miséricordieux. Ô vous qui croyez ! Craignez Allah et restez avec ceux qui sont sincères } 
[ Sourate 9 - At-Tawba - la Repentance - Versets 118-119 ]

A vrai dire ces 7 demeures (spirituelles) figurent dans le verset du rachat : « Allah  sait qu'il y a parmi Ses serviteurs celui dont sa propre âme et tout ce qu'il possède sont constamment devant ses yeux et dont son cœur s'est détourné de son Seigneur, car son âme et son attachement au bas monde ont totalement dominé son cœur.Allah sait également que ce serviteur ne s'en tiendra à Son Ordre que s'Il l'y incite.Car son âme n'a abandonné et négligé le commandement d'Allah que parce qu'elle s'est tournée vers ses désirs et ses plaisirs et qu'elle déteste les quitter lorsque le commandement d'Allah l'exige.Voilà pourquoi Allah  l'a incité en instituant pour elle le Paradis comme un prix et une compensation de l'abandon de son désir pour qu'elle comprennent bien qu'il y a une certaine disparité entre les deux plaisirs et les deux désirs, de sorte que ce serviteur se laisse conduire vers l'Ordre d'Allah dansl'espoir d'obtenir ce plaisir permanent et ce désir incessant.Donc Allah  a acheté aux croyants leurs personnes et leurs biens en leur proposant un échange. Ensuite Il a dit :

{ Qui donc tient son engagement mieux qu'Allah ? }
[ Sourate 9 - At-Tawba - la Repentance - Verset 111 ]
Il a beaucoup insisté Lui-même sur cela pour qu'ils se rassurent et fassent preuve de piété. Car il s'agit de ceux qui se rassurent et font preuve de piété. Car il s'agit d'une exigence de ces âmes rachetées. Et comme le règlement du prix implique un petit de loi de Lui l'évocation de la fidélité de Son engagement le confirme auprès d'eux. Ensuite Il a dit :« Réjouissez-vous de votre échange »par lequel Allah  réconforte leurs âmes afin qu'ils ne conçoivent plus de regret pour avoir abandonné un désir inférieur et un souhait vil qu'ils ont troqué avec leur Seigneur contre le Paradis sublime et cher en raison de la faiblesse des âmeset de la domination de l'ignorance chez elles et parce qu'Allah veut leur accorder la réussite. Ensuite Allah a indiqué la nature de cette opération d'achat et de vente en disant :« Ils combattent dans le chemin d'Allah ».Il faut savoir que tous les actes d'obéissance sont accomplis pour Allah  et dans Son chemin. Donc ils combattent intérieurement leurs désirs et leurs passions comme ils combattent leurs ennemis de l'extérieur en tirant, en piquant, en frappant, en menant la guerre et en se retranchant pour tuer et se faire tuer.
Le combat intérieur signifie qu'ils tuent leurs désirs grâce aux exercices spirituels et au sevrage par rapport aux plaisirs. Et Allah  les comble en tuant tout cela en eux.
Ensuite Il a dit :
« Voilà le succès éclatant ».Ils ont gagné le grandiose salaire auprès d'Allah 

Ensuite Il les a décrits en disant :« Ceux qui se repentent » (al-tâ'ibûn).Ils ont mérité le qualificatif d'al-tawba (la repentance) grâce à leur résolution.
« Ceux qui adorent » (al-`abidun) .Ils ont mérité le qualificatif d'al-`ibâdât (l'adoration) lorsqu'ils ont quitté la servitude de l'âme en abandonnant les désirs.
« Ceux qui louent » (al-hâmidûn) .Ils ont mérité le qualificatif d'al-hamd (la louange) lorsque leurs coeurs se sont débarrassés des chaînes de l'âmeet se sont illuminés au point de pouvoir voir le bon traitement d'Allah à leur égard. Il L'ont ainsi aimé.
« Ceux qui s'adonnent aux pérégrinations » (al-sa'ihûn). Ils ont mérité le qualificatif d'al-siyâha (Pérégrination) en raison de ce qu'Allah leur a dévoilé des trésors cachés du royaume céleste, ce qui a amené leurs coeurs à pérégriner à travers les sentiers des pieux et leurs esprits à voguer dans les hauteurs sublimes.
« Ceux qui s'inclinent ; ceux qui se prosternent » . Ils ont mérité les qualificatifs d'al-rukû (inclinaison) et du sujûd (prosternation).Et lorsqu'ils sont arrivés devant le seuil de leur Roi, ils se sont débarrassés de la frayeur et de la sensation de l'honneur.Leurs membres se sont recueillis et leurs âmes furent soumisesgrâce à ce qu'elles ont obtenu et devinrent satisfaites grâce aux états spirituels qu'elles ont acquis.
« Ceux qui ordonnent ce qui est convenable ; ceux qui interdisent ce qui est blâmable » .Ce sont les partisans d'Allah et Ses auxiliaires. Comme Il l'ont aimé, ils furent jaloux pour Lui sur Sa terre . Il n'ont pu se retenir de changer ce qui est blâmablepar esprit partisan pour Lui, et ils ont ordonné ce qui est convenable par sincérité et amour pour Lui.
« Ceux qui observent les lois d'Allah » . Ils ont accédé auprès de Lui au moment de l'ouverture de la porte et de l'enlèvement du voile. Aussi, Il les a maintenus dans le sillage de Ses commandements.

Ensuite Il  a dit :
{ Annonce la bonne nouvelle aux croyants }qui, lorsqu'Il s'est manifesté à leurs coeurs et qu'ils ont contemplé l'ampleur de Sa toute Puissance, ont retrouvé la familiarité dans Sa proximité et la sérénité en Sa présence ; leurs membres et leurs cœurs se sont calmés devant ce qu'Il a auprès de Lui.
On a dit : Annonce la bonne nouvelle de quoi ?
Il  a dit dans l'autre verset :

{ Annonce aux croyants la bonne nouvelle d'une grande grâce d'Allah }
[ Sourate 33 - Al Ahzab - Les Coalisés - Verset 47 ]

On s'est demandé :Qui sont ces croyants ?
A vrai dire, ces derniers constituent une catégorie autre que celle des croyants mentionnés dans les versets qui nous occupent. Il s'agit de croyants qui ne font pas partie de ceux qui ont traité avec Allah  - qu'Il soit exalté et magnifié - en matière d'achat et de vente comme des malhonnêtes car ils ne Lui ont pas offert leurs âmes pour qu'Il les leur achète avec un prix très avantageux . Ce sont des croyants qui, une fois qu'ils ont connu Allah  leurs coeurs se sont envolés vers Lui en s'y jetant corps et âmes, sans avoir le moindre souci pour leurs petites personnes et en tendant leurs mains vers Allah  -que Son Nom soit béni. Une fois qu'ils ont su qu'ils sont des serviteurs et qu'Il est leur Seigneur, leur Créateur, leur Concepteur, Leur Dieu, et Leur Maître. Quel Excellent Maître et Quel Excellent Défenseur !
Si tu désires voir la qualité du croyant, regarde l'ami (al-khalîl) Ibrâhîm (Abraham)  d'Allah . En effet Allah - que Son Nom soit béni - lui a dit :{ Soumets-toi ? Il répondit: Je me soumets au Seigneur des mondes ! }[ Sourate 2 - Al Baqarah - la Vache - Verset 131 ] ,sans attendre aucune compensation. Ensuite, la sincérité de la soumission a exigé de lui l'affrontement du Feu brûlant, il a été égal à lui-même sans se tourner vers son âme. Il a dit seulement : « Allah me suffit ».En effet, Allah l'a éprouvé par la confrontation avec Jibril  - que la Paix soit sur lui -
 Au moment où on l'allait le jeter dans le Feu, alors qu'il était dans les airs, Jibril lui dit:« O Ibrâhîm ! As-tu besoin de quelque chose ? »Il répondit :« De toi, non ! Allah me suffit ».Car s'il comptait sur autre qu'Allah, il ne pouvait avoir l'assurance de voir sa situation changer au moment où il croisa l'archange, alors qu'il était lancé dans les airs en direction du feu.
Voilà sa fidélité qu'atteste sa parole : « Je me soumets ».Ensuite Allah l'a éprouvé par l'immolation du fruit de ses entrailles et la chair et de sa chair. Or s'il avait eu un quelconque penchant ou faiblesses devant le nafs, il n'aurait pas pu assumer une telle terrible épreuve. Car il était comme Allah - qu'Il soit exalté et magnifié - l'a décrit :

{ Après que tous deux se furent soumis, et qu Abraham eut jeté son fils, le front à terre,
Nous l'appelâmes : Ô Abraham ! tu as cru en cette vision et tu l'as réalisée }

[ Sourate 37 - As-Saffat - Les Rangées - Versets 103-105 ]
Dans ces versets, Allah  indique qu'il s'est soumis, c'est-à-dire qu'il a réalisé fidèlement son islam qui est la soumission de l'âme.
Ensuite Allah  a dit :{ C'était là, certes, l'épreuve éclatante }[ Sourate 37 - Verset 106 ] .C'était là une manifestation éclatante, qui né de cette épreuve. C'est-à-dire que la soumission d'Ibrâhîm à son Seigneur résultat de sa Foi était jusque-là un secret enfoui dans son cœur.Aussi, Le Seigneur a voulu le révéler à travers ce qu'Il lui a ordonné de faire pour qu'il se manifeste dans Mes Cieux et chez Mes Créatures et atteigne ainsi les confins de la terre. Il dit alors :{ Allah a pris Abraham pour ami }[ Sourate 4 - Verset 125 ] en lui disant :O Mon ami ! Tu as adopté devant Moi une attitude par laquelle Je Me suis imposé l'amitié envers toi ; Il nous a ainsi conté son histoire dans Sa Révélation.Puis Il dit :
{ Paix sur Abraham ! C'est ainsi que Nous récompensons ceux qui font le bien.
Il (Abraham) était au nombre de Nos serviteurs croyants }

[ Sourate 37 - As-Saffat - Les Rangées - Versets 109 - 111 ]
Au terme de sa longue description, Allah  l'a loué enindiquant qu'il fait partie des croyants.
Revenons maintenant à ce que nous disions sur le chapitre de la repentance pour évoquer les traditions prophétiques à ce sujet: Sâlih ibn Muhammad rapporte, d'après al-Qâsim ibn Abdullah al-`Umarî, d'après Sahl ibn Abi Sâlih, d'après son père, d'après al-Qa'qâ` ibn Hakîm, d'après Abu Hurayra  que l'Envoyé d'Allah - qu'Allah lui accorde la Grâce et la Paix -a dit :
« Lorsque le serviteur commet un péché, un point noir s'imprime dans son coeur. S'il récidive, un autre point s'y imprime. Puis lorsqu'il se repent et s'arrache (à son péché) son coeur sera poli.Ensuite il a récité les deux versets suivants :
{ Ô Non ! Leurs coeurs ont été noircis par ce qu'ils ont accompli. Non ! Ils seront,
ce jour-là voilés par rapport à leur Seigneur }

[ Sourate 83 - Al-Mutaffifune -Les fraudeurs - Versets14 et 15 ]
En somme, tant que le serviteur persiste dans son péché, la noirceur enveloppe son coeur caril s'agit des ténèbres occasionnées par le péché.Ceci parce que le serviteur, en prenant une résolution avec son coeur, une fumée surgit du champs du désir et gagne sa poitrine.
 Celle-ci devient semblable à une pièce où il y a une lampe allumée et de la fumée ou de la poussière.
Son oeil aura du mal à distinguer ce qui se reflète sur le mur non voilé. Il en va de même de la poitrine, lorsqu'elle est enveloppée de fumée.Elle reste illuminée par une lumière d'Allah provenant du coeurpendant que l’oeil du coeur regarde à travers cette lumière pour se représenter ce qui se trame dans la poitrine.
Si le serviteur mentionne Allah  et l'invoque, la poitrine s'illumine par la lumière du coeur et devient comme une pièce dotée d'une lucarne qui s'est 
ouverte pour recevoir les rayons du soleil.En effet cette pièce, devient inondée de la lumière du soleil. Mais si quelque chose surgit dans cette pièce, elle produit une ombre qui se reflète sur le mur. Il en va de même lorsque quelque chose d'autre que la mention d'Allah  gagne la poitrine : L'oeil du coeur la perçoit comme une ombre de cette chose.
S'il s'agit de l'évocation de la Vie Future, c'est une ombre et s'il s'agit d'une évocation des cho-ses du bas monde et des désirs de l'âme, c'est de la fumée.
Si les membres entrent en action, les ténèbres deviennent envahissants. La lumière s'enferme dans le cœur et la poitrine devient comme une pièce où il y a une trompe enfermée dans une boite hermétique. Ce serviteur devient alors totalement voilé par rapport à Allah .
Car de même que le mécréant deviendra demain totalement voilé par rapport à Allah de même le coeur du croyant, obstiné à commettre les péchés, devient voilé par rapport à Allah .
De même que le mécréant deviendra demain (selon la description coranique) :

{ puis ils tomberont dans la Fournaise }
[ Sourate 83 -Al-Mutaffifune - Les fraudeurs - Verset16 ]

De même celui qui est obstiné (à commettre les péchés) , lorsque son coeur devient voilé par rapport à Allah  tombera dans son propre enfer, à savoir ses désirs qui le brûleront.
Ainsi, le croyant ne sera pas voilé par rapport à Allah  au Jour de la Résurrection. De même s'il s'arrache au bas monde,son coeur devient poli et illuminé.La lumière qui surgit de son coeur irradie sa poitrine et il n'en sera pas voilé par rapport à son cœur. Il connaîtra la situation décrite dans le hadîth:« Adore Allah  comme si tu le vois et même si tu ne le vois pas.. ».En effet, il ne Le voyais pas effectivement, mais à force de Le contempler avec le coeur dans le respect, la vénération et la crainte révérencielle, il devient comme s'il Le voyait. 
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 22 Jan - 18:34

Les 7 degrés spirituels

Citation :

Un disciple ayant pris la ferme décision de cheminer vers Allah , demanda à son maître, Tirmidhî, de lui décrire les stations incontournables par lesquelles tout itinérant vers la proximité d'Allah  doit passer. Le maître répond à son disciple en lui composant la présente étude. En s'appuyant sur le Coran et la Tradition Prophétique il dresse les premiers chemins qui mènent à la station clef qui est celle du « repentir », une plate forme sans laquelle toute évolution vers les hauteurs spirituelles est compromise. 
Une fois la réalité de cette station décrite ainsi que les résultats de sa réalisation, l'auteur enchaîne vers d'autres stations, telles celle de l'ascétisme puis celle du combat de la nafs, de l'amour d'Allah , de la rupture avec les passions, de la crainte révérencielle et finit par la station de la proximité.
Tirmidhî parle de 7 stations (demeures), alors que d'autres auteurs Musulmans ont dénombré neuf stations comme Al-Ghazali  .D'autre encore ont dénombré cent demeures comme Al Harawi al Ansâri etc.Mais en réalité ces multitudes de demeures sont des développements de ces 7 demeures principales,comme ces sept demeures sont elles-mêmes un développement de la station (demeure) primordiale que doit emprunter impérativement tout aspirant à la proximité Divine, qui est celle de la soumission à Allah (Islam) religion des prophètes depuis Ibrahim (Abraham)jusqu'à Muhammad - que Dieu Lui accorde la grâce et la paix ainsi qu'a tous ses frères prophètes.
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 22 Jan - 18:34

Cramponnez-vous au câble d’Allah !

Citation :









L’Islam est la religion de l’Unicité divine (at-Tawhîd) ; autrement dit, une religion fondée sur le principe de l’unicité d’Allah. C’est donc la première condition pour s’engager dans le cercle de l’Islam :

« Il n’y a point de divinité hormis Allah et Muhammad est Son Messager. » Il suffit d’exprimer cette parole avec la langue et de l’approuver avec le cœur. Le cœur ne peut sortir de son désordre qu’avec la clarté du Tawhîd en parvenant ainsi à se rattacher à Allah. Le cœur de ceux qui ne croient pas en l’Unicité divine devient disséminé et semblable aux débris jetés au loin par les vents. Au regard de cela, qu’il s’agisse de l’individu ou bien de la société, vivre unis et en fraternité n’est possible qu’avec la croyance constante en l’Unicité divine. Le Seigneur, appelant les croyants à s’unir, dit sans Sa Parole :
« Et cramponnez-vous tous ensemble au “Habl” (câble) d’Allah et ne soyez pas divisés; et rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c’est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d’un abîme de Feu, c’est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi, Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés. » (Coran, sourate Al-Imrân, 3/103)
L’intention exprimée dans ce « câble d’Allah », c’est d’assurer toutes sortes de moyens qui occasionnent le rapprochement divin ainsi que l’union des croyants dans le but d’obtenir la satisfaction d’Allah. Il va sans dire que l’Islam (dans sa globalité) et le Coran (en particulier) se présentent en première position quant à cela. Le Messager d’Allah ( ) a dit :
« Le Coran est une corde qu’Allah a tendue du ciel vers la terre. » (Tirmidhî, Manaqib 31; Musnad, III, 14, 17)
« Il (le Coran) est le Livre d’Allah mettant en lumière les conjurations dans le but de les chasser. Il regroupe en son sein les récits de ceux qui vous ont précédés, les informations relatives à ceux qui vous succèderont et le verdict des problématiques qui vous concernent… Il est une corde d’Allah (particulièrement) consistante. »(Tirmidhî, Fazâilu’l-Qur’ân 14)
Vu sous cet angle, le verset coranique susmentionné recommande donc que nous embrassions tous ensemble et de toute notre force la religion musulmane fondée sur la guidance et le salut de l’humanité, que nous vivions en prêtant attention à toutes les règles, les mesures ainsi que les injonctions en rapport avec la foi, l’adoration, la morale et le comportement général, enfin que nous évitions de tomber dans une sorte de « série feuilleton » en formant une société islamique essentiellement solide entre elle.
En matière de croyance, l’Islam vise à réunir tout le monde autour de l’Unicité Divine, prône les bonnes actions à travers les prières collectives, la prière du Vendredi, les prières attachées aux fêtes et le rite du pèlerinage à La Mecque et cherche ainsi à instaurer l’unité et la fraternité ; étant donné que l’union dans les actes est la cause de l’union des cœurs. Pour acquérir la crainte révérencielle d’Allah dans son sens spirituel, vivre sa foi confortablement et mourir en musulman, une telle société s’avère nécessaire. En outre, tout au long de l’existence et dans l’objectif de pouvoir survivre en tant qu’individu ou société, pour pouvoir résister aux pressions physiques et spirituelles des ennemis potentiels et pouvoir également accomplir les responsabilités qui nous sont soumises en tant que société islamique, une telle coopération est obligatoire. Parce que la dislocation rapide et la perte de choses provenant de sociétés dans lesquelles l’union et la coopération (solidaire)sont pratiquement inexistantes sont indéniablement des faits historiques.
Les grâces qu’Allah octroie aux hommes relèvent en même temps de ce qui est lié à ce monde d’ici-bas et à l’au-delà. Des individus, des peuples ou des sociétés qui étaient auparavant ennemis sont devenus frères dans toute l’acception profonde du terme en raison de la grâce de l’Islam. À cet effet, deux peuples issus de la même lignée à Médine, les Aws et les Hazraj, étaient constamment en conflit, remplis d’inimitié, avant l’avènement de l’Islam. Ce conflit a même duré plus d’un siècle. Mais il prit fin avec l’avènement de l’Islam et les deux peuples ennemis devinrent deux peuples frères qui se firent naturellement la charité. De tels exemples sont relativement courants dans l’histoire.
« Se sauver du coin d’une fosse en feu » signifie « se sauver de la mécréance qui mène en enfer ». Il s’agit donc ici d’une grâce singulière pour l’au-delà. Dans ce cas précis, l’enfer est comparé à une fosse en feu ; et dans le coin de celle-ci se trouvent des individus qui ont mérité d’y séjourner en raison de leur mécréance. S’ils meurent dans cet état, ils tomberont certainement en enfer. Mais au moment où ils étaient sur le point de tomber dans cette fosse, Allah leur a fait parvenir le salut de l’Islam et ils ont été sauvés (de l’enfer). Tout cela constitue incontestablement un exemple pour les individus et les sociétés qui veulent parvenir au salut.
Cependant les individus sont incapables de réaliser seuls leur salut. Pour cela, il est nécessaire qu’il y ait desshaykhs et/ou savants religieux compétents et experts pour accomplir ces devoirs. C’est pour cette raison qu’il est stipulé dans le verset coranique suivant :
« Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et interdit le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. » (Coran, sourate Al-Imrân, 3/104)
L’appel à la charité, ordonner le bien et proscrire le mal sont obligatoires pour tous les musulmans (fard al-kifaya). Aucun musulman ne peut se soustraire à ces obligations. Et comme cet appel est adressé aux croyants, leur (principal) devoir est de former une société singulière qui puisse les aider à exercer pleinement leurs responsabilités. Après avoir formé une telle communauté et l’avoir en quelque sorte actionné, le devoir de l’appel (tabli’) leur revient particulièrement (fard al-ayn). Mais dans le cas où ils n’accomplissent pas ces fonctions, ils sont avant tout responsables, et la responsabilité, pour tous les musulmans, ne vient (dans ce cas de figure) qu’en seconde position.
Le mot « bien » évoqué dans le verset coranique précité regroupe « les choses belles et utiles ainsi que le bien dans un sens général appartenant à la religion et au monde d’ici-bas ». Ce mot est généralement utilisé dans le Coran pour désigner tout ce qui est conforme à l’agrément d’Allah, ce qui est utile à l’individu, à la famille et à la société, tous les comportements et les attitudes qui font bénéficier d’œuvres pies dans l’Ultime demeure, les intérêts de l’individu et de la société tels que la fortune, la propriété, l’entreprise ainsi que les régulations. Toutes les choses ou pratiques opposées ont été qualifiées de « mal ». La visée dans le bien qui est évoquée ici, c’est avant tout l’Islam et le Tawhîd en particulier. Ordonner le bien et interdire le mal forment également une partie importante de ce domaine.
À propos de l’invitation à la bienfaisance, de l’ordonnance du bien et de l’interdiction du mal, le Messager d’Allah ( ) nous a averti sur certains points très importants :
« Je jure au nom d’Allah que vous avez le choix entre ordonner le bien, interdire le mal et tenir les deux mains de l’oppresseur afin de l’orienter vers la vérité ; soit vous contraignez à la vérité (ou véracité) ou soit (si vous ne le pouvez pas) Allah comparera vos cœurs emplis de bonté aux leurs qui sont mauvais et Il vous maudira à l’exemple de ce qui est arrivé auparavant aux fils d’Israël. » (Abû Dâwûd, Malâhim 17)
« Celui d’entre vous qui voit un mal qui est fait, qu’il l’empêche de ses mains ; s’il ne peut le faire, qu’il l’empêche par sa bouche ; s’il ne peut aussi faire cela, alors qu’il le fasse de son cœur (c’est-à-dire qu’il condamne ce péché dans son cœur). Et cela constitue le plus faible degré de la foi. » (Muslim, Iman, 78 ; Tirmidhî, Fiten, 11)
Le Messager d’Allah ( ) illustre avec un exemple probant l’importance de l’ordonnance du bien et de l’interdiction du mal pour le bonheur et la pérennité de la société :
« Ceux qui se sont placés dans les limites fixées par Allah, en ne s’y étant pas accrochées avec ceux qui les ont violés ressemblent à une communauté qui a tiré au sort pour pouvoir monter à bord d’un bateau. Une partie de cette communauté embarqua et prit place dans la partie haute du bateau tandis que l’autre prit place dans sa partie basse. Lorsque ceux qui étaient en bas avaient besoin d’eau, ils passaient à côté de ceux qui étaient en haut. Ceux qui étaient en bas se dirent les uns les autres : ‘Si nous percions au sol un trou par lequel nous puissions recevoir nos parts, cela nous permettrait d’éviter de déranger ceux qui sont au-dessus de nous. Si ceux qui étaient en haut du bateau avaient donné à ces derniers la permission d’accomplir leur souhait, ils se seraient certainement tous noyés. Mais en réfléchissant et en étant unis par une même pensée de préservation, ils purent être sauvés ainsi que tous les autres. » (Bukhârî, Shirkat, 6; Shahâdât, 30. Voir aussi Tirmidhî, Fiten, 12)
Ceux qui prennent la responsabilité d’appeler au bien et d’interdire le mal au nom de la société islamique se doivent d’avoir certaines caractéristiques capitales. Celles-ci peuvent être résumées de la manière suivante :
– Les individus doivent parvenir impérativement à un certain niveau de foi, de crainte révérencielle (taqwa)et d’intégrité.
– Ils doivent disposer de l’expérience, de l’habileté et du savoir nécessaires pour pouvoir distinguer le bien du mal.
– Ils doivent avoir un bon comportement (ahlaq al-hamida) ainsi qu’un bon savoir-vivre (husn al-muasharah) afin d’avoir d’excellentes relations humaines.
– Ils doivent disposer d’une capacité, d’une puissance et d’une compétence suffisantes pour réaliser cette mission.
– Tant que l’Islam n’est pas appris, enseigné et vécu correctement, la terreur l’emportera sur l’ordre, l’unité laissera place aux divergences. À ce sujet, un verset coranique nous avertit de la manière suivante :
« Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment. » (Coran, sourate Al-Imrân, 3/105)
Allah le Très-Haut avise la communauté de Muhammad ( ) qu’Il lui a octroyée la qualité d’émissaire du bien sur toute la surface de la terre pour éviter ainsi de tomber dans les erreurs des communautés précédentes. Allah rappelle que pour réussir à établir l’Islam, elle doit ordonner le bien et interdire le mal, être forte, puissante, solidaire et remplie de compassion. Enfin, Il avertit ceux qui se désunissent et se divisent d’une souffrance dans ce bas-monde et dans l’au-delà.
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 22 Jan - 18:35

le jeune homme.

Citation :
C'est l'histoire d'un jeune homme qui étudia à l'étranger pour quelques années. De retour chez lui, il demanda à ses parents de lui trouver un savant religieux ou n'importe quel expert qui serait capable de répondre à 3 de ses questions. Finalement, ses parents ont pu trouver un savant Musulman.
Jeune homme: Qui es-tu? Serais-tu capable de répondre à mes questions?
Savant: Je suis un serviteur d'Allah (Subhana Wa Ta'ala) et insha-Allah (si Dieu le veut), je serais capable de répondre à tes questions.
Jeune homme: Es-tu sûr? Beaucoup de professeurs et d'experts n'ont pas pu me répondre convenablement.
Savant: Je ferais mon possible avec l'aide d'Allah (qu'il soit Exalté).
Jeune homme: J'ai 3 questions:
1. Est-ce que Dieu existe? Si oui, montre moi sa forme.
2. Qu'est- ce que le takdir (destiné) ?
3. Si le chaitan (Satan) a été créé de feu, pourquoi au Jour Dernier il sera jeter en enfer qui est aussi créé de feu. Certainement il n'aura pas mal du tout, puisque Satan et l'enfer ont été tous les deux créés de feu. Est-ce que Dieu n'aurait pas pensé à ça à ce moment là ?
Soudainement, le Savant donna une gifle sévère sur la face droite du jeune homme.
Jeune homme (douloureusement): Pourquoi tu t'es fâché après moi ?
Savant: Je ne suis pas fâché. Cette gifle est la réponse à tes trois questions.
Jeune homme: Je ne comprends vraiment pas.
Savant: Comment tu t'es senti après que je t'ai frappé ?
Jeune homme: J'ai senti de la douleur bien sûr.
Savant: Alors crois-tu que cette douleur existe?
Jeune homme: Oui.
Savant: Montre moi la forme de la douleur !
Jeune homme: Je ne peux pas.
Savant: Ça répond à ta première question. Nous sentons tous l'existence de Dieu sans toutefois être capable de voir sa forme.
Savant: La nuit dernière, as-tu rêvé que tu recevras une gifle de moi ?
Jeune homme: Non.
Savant: As-tu jamais pensé que tu recevras une gifle de moi, aujourd'hui ?
Jeune homme: Non.
Savant: C'est ce que le takdir (destiné).
Savant: La main que j'ai utilisé pour te frapper, de quelle matière a-t-elle été créé?
Jeune homme: Elle a été créé de peau.
Savant: Et ta face, de quelle matière a-t-elle été créé?
Jeune homme: De peau.
Savant: Et comment tu t'es senti après que je t'ai frappé?
Jeune homme: Douloureux.
Savant: Même si chaitan (Satan) et aussi l'enfer ont été créés de feu, si Allah le veut, insha-Allah, l'enfer deviendra un endroit extrêmement douloureux pour Satan
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 22 Jan - 18:41

une jeune soeur.

Citation :

Une fille musulmane, voilée, respectant les prescriptions islamiques s'est rendue à une fête de l'une de ses amies et a passé chez elle la plus grande partie de la nuit et elle ne s'est pas rendue compte jusqu'aux douze coups de minuit. Sa maison se trouve loin du lieu où elle se trouve, comment feras-t-elle pour rentrer chez elle en ce temps si tard ? 

On lui a conseillé de prendre le bus même si le train est plus rapide, car à Londres, pays du brouillard, et notamment dans les gares, les criminels sont nombreux la nuit. Elle s'est calmée et s'est rassurée en se disant qu'il n'y aurait pas de danger. Elle a décidé alors de prendre le train pour arriver rapidement chez elle. 

Une fois descendue dans la gare (et vous savez que la plupart des temps, les gares en Europe sont souterraines), des images de meurtres, qui se passent surtout après minuit, vus ou lus dans les actualités commencent à défiler devant elle. Dans la salle d'attente de la gare, c'était le vide, sauf un homme se tenait là à attendre !! Au début, la fille a eu peur, elle ressentit une appréhension de la présence de cet homme étrange. 

Reprenant ses forces, se retournant vers Dieu, elle commence à répéter des versets coraniques. Le train arrive, elle se leva et se dirigea vers le train tout en continuant à lire des versets coraniques. L'homme la suivit. Elle monta dans le train et regagna sa maison. 

Le lendemain matin, elle apprit la nouvelle par le journal : une fille est morte dans la même gare cinq minutes suivant son départ et le criminel a été arrêté. Elle s'est dirigée alors vers le poste de police et a annoncé aux policiers qu'elle était dans la même gare 5 minutes avant le meurtre. On lui a demandé de reconnaître le criminel. Elle l'a reconnu en étant l'homme de la gare. 


Alors la fille, après avoir convaincu les policiers, a demandé à cet homme : 
- Tu te rappelles de moi ? 
- Je te connais ? lui demande-il 
- C'était moi la fille dans la gare, la veille.. 
- Oui, je me rappelle maintenant. 
- Pourquoi tu ne m'as pas tué à la place de l'autre ? lui demande la fille 
- Comment aurai-je pu te tuer ? Et si je t'avais tuée, que feraient de moi les deux grands hommes qui étaient derrière toi? 
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Jeu 22 Jan - 18:45

Qui veut 200 DRH ?

Citation :



Un conférencier commence son séminaire en tenant bien haut un billet de 200 DRH.
Il demande aux gens : "Qui aimerait avoir ce billet ?"Les mains commencent à se lever, alors il dit :"Je vais donner ce billet de 200 DRH à l'un d'entre vous mais avant laissez-moi faire quelque chose avec."Il chiffonne alors le billet avec force et il demande :"Est-ce que vous voulez toujours ce billet ?"Les mains continuent à se lever."Bon, d'accord, mais que se passera-t-il si je fais cela."Il jette le billet froissé par terre et saute à pieds joints dessus, l'écrasant autant que possible et le recouvrant des poussières du plancher. Ensuite il demande :"Qui veut encore avoir ce billet ?"Evidemment, les mains continuent de se lever !"Mes amis, vous venez d'apprendre une leçon... Peu importe ce que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours parce que sa valeur n'a pas changé, il vaut toujours 200 DRH.""Alors pensez à vous, à votre vie. Plusieurs fois dans votre vie vous serez froissé, rejeté, souillé par les gens ou par les événements.Vous aurez l'impression que vous ne valez plus rien mais en réalité votre valeur n'aura pas changé aux yeux des gens qui vous aiment ! La valeur d'une personne ne tient pas à ce que l'on a fait oupas, vous pourrez toujours recommencer et atteindre vos objectifs car votre valeur est toujours intacte."
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Ven 23 Jan - 20:21

Ne vais-je pas t'informer de ce qu'Allah a dit à ton père



Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Jabir Ibn 'Abdillah (qu'Allah les agrée), lorsque 'Abdallah Ibn 'Amr Ibn Haram (qu'Allah l'agrée) a été tué le jour de Ouhoud (1), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) m'a rencontré et a dit: « Ô Jabir ! Ne vais-je pas t'informer de ce qu'Allah a dit à ton père ? ».
J'ai dit: Certes Ô Messager d'Allah !

Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Allah n'a parlé a absolument personne si ce n'est derrière un voile et il a parlé à ton père directement. Il a dit: Ô mon serviteur ! Demande moi et je te donne.

Il a dit: Ô Seigneur! Fais-moi vivre afin que je sois tué pour toi une seconde fois.

Le Seigneur a dit: Certes j'ai dit précédemment qu'ils ne vont pas y retourner (2).

Il a dit: Ô Seigneur! Alors transmet à ceux qui sont derrière moi.

Alors Allah a descendu le verset: -Ne pensez pas que ceux qui sont tués dans le sentier d'Allah sont morts. Ils sont plutôt vivants auprès de leur Seigneur et reçoivent leur subsistance- (3) ».

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°3010 qui l'a authentifié et Ibn Maja dans ses Sounan n°190. Ce hadith a également été authentifié par Cheikh Albani dans ses corrections de ces deux ouvrages)

(1) Ouhoud est le nom d'une montagne proche de Médine et auprès de laquelle il y a eu une grande bataille entre les musulmans et les associateurs durant la troisième année après la hijra du Messager d'Allah (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) de La Mecque vers Médine.

(2) C'est une allusion au verset 95 de la sourate Al Anbiya n°21, c'est à dire que celui qui meurt ne va pas revenir dans la vie d'ici-bas.

(3) Sourate Ali Imran n°3 verset 169

 

[size=32]عن جابر بن عبدالله رضي الله عنهما لما قتل عبد الله بن عمرو بن حرام رضي الله عنه يوم أحد لقيني رسول الله صلى الله عليه و سلم فقال : يا جابر ! ألا أخبرك ما قال الله لأبيك ؟
قلت : بلى يا رسول الله !
قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : ما كلم الله أحدا قط إلا من وراء حجاب وكلم أباك كفاحا . فقال : يا عبدي ! تمن علي أعطك . قال : يا رب ! تحييني فأقتل فيك ثانية .
فقال الرب سبحانه : إنه سبق مني أنهم إليها لا يرجعون .
قال : يا رب ! فأبلغ من ورائي . فأنزل الله تعالى : ولا تحسبن الذين قتلوا في سبيل الله أمواتا بل أحياء عند ربهم يرزقون[/size]
 
[size=32](رواه الترمذي في سننه رقم ٣٠١٠ و حسنه و ابن ماجه في سننه رقم ١٩٠ . و هذا الحديث حسنه الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي و تحقيق سنن ابن ماجه)[/size]
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Sam 24 Jan - 13:47

Celui qui boira de mon bassin n'aura plus jamais soif



Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après 'Abdallah Ibn 'Amr (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:
 
« Mon bassin s'étend sur une distance de un mois, son eau est plus blanche que le lait, son odeur est plus parfumée que le musc, ses récipients sont comme les étoiles du ciel. Celui qui boira de mon bassin n'aura plus jamais soif ».

(Rapporté par Boukhari dans son Sahih n°6579 et Mouslim dans son Sahih n°2292)

 

[size=32]عن عبدالله بن عمرو رضي الله عنهما قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : حوضي مسيرة شهر ماؤه أبيض من اللبن وريحه أطيب من المسك وكيزانه كنجوم السماء من شرب منها فلا يظمأ أبدا[/size]
 
[size=32](رواه البخاري في صحيحه رقم ٦٥٧٩ و مسلم في صحيحه رقم ٢٢٩٩)[/size]


Les Gens de la Sounna croient que le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) aura un bassin dans lequel les croyants vont boire le jour de la résurrection.

Cette croyance qui est confirmée par de très nombreux ahadiths authentiques et à propos de laquelle les Gens de la Sounna sont en consensus est rejetée par certaines sectes.

Ils disent qu'il n'y aura pas de bassin réel mais qu'il s'agit d'une métaphore pour désigner le bonheur et la tranquillité qu'Allah mettra dans les coeurs des croyants.

(Charh Al Aqida Wasitiya de cheikh Saleh Al Cheikh vol 2 p 255)

'Omar Ibn Al Khattab (qu'Allah l'agrée) a dit : « Il va y avoir des gens qui vont démentir le destin, qui vont démentir le bassin, qui vont démentir l'intercession et qui vont démentir le fait que des gens vont sortir du feu ».

(Rapporté par Ibn Abi 'Asim dans Kitab As Sounna n°697 et authentifié par Cheikh Albani dans Dhilal Al Janna Fi Takhrij As Sounna)
 

[size=32]عن عمر بن الخطاب رضي الله عنه قال : سيأتي قومٌ يُكَذِّبونَ بالقَدَرِ ويُكَذِّبونَ بالحَوْضِ ويُكَذِّبونَ بالشفاعةِ ويُكَذِّبونَ بِقَوْمٍ يُخرَجونَ مِنَ النارِ[/size]
 
[size=32](رواه ابن أبي عاصم في كتاب السنة رقم ٦٩٧ و حسنه الشيخ الألباني في ظلال الجنة في تخريج كتاب السنة)[/size]


D'après 'Oubeidillah, j'ai dit à Abou Barza Al Aslami (qu'Allah l'agrée) : J'ai été envoyé vers toi pour te questionner à propos du bassin. Est-ce que tu as entendu le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) mentionner quelque chose le concernant ?

Abou Barza (qu'Allah l'agrée) a dit : Oui et pas seulement une fois, ni deux, ni trois, ni quatre, ni cinq. Et celui qui le dément, alors qu'Allah ne lui en donne pas à boire.

(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°4749 et authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)
 

[size=32]عن عبيد الله أنه قال لأبي برزة الأسلمي رضي الله عنه : بعثت إليك لأسألك عن الحوض سمعت رسول اللهِ صلى الله عليه وسلم يذكر فيه شيئا ؟
فقال أبو برزة رضي الله عنه : نعم لا مرة ولا ثنتين ولا ثلاثا ولا أربعا ولا خمسا . فمن كذب به فلا سقاه الله منه[/size]
 
[size=32](رواه أبو داود في سننه رقم ٤٧٤٩ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)[/size]


L'imam Safarini (mort en 1188) a dit : « Le bassin et le kawthar sont montrés par les textes et le consensus des Gens de la Sounna ».

(Charh Thoulathiyat Al Mousnad vol 1 p 537)
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
justice



Nombre de messages : 481
Points : 624
Réputation : 2
Date d'inscription : 16/06/2011
Age : 64
Localisation : grenoble france

MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Sam 24 Jan - 13:50

Placer ses Parents en "Maison de Retraite" (cheikh Al fawzan)

https://www.youtube.com/watch?v=Qqu1kUoihqU




..........................................................................

Qu'Allah te fasse miséricorde ô le brave !


https://www.youtube.com/watch?v=9uYdw50I8Oc
Revenir en haut Aller en bas
http://bouyafar.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: POUR VOUS MES FRERES    Aujourd'hui à 15:25

Revenir en haut Aller en bas
 
POUR VOUS MES FRERES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» un article pour vous MESDAMES !!!
» micro entrepreneur : 7500€ à gagner pour vous développer
» Un nouveau forum pour vous aider.
» devinette pour vous
» Comment avez-vous fait pour vous développer?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Religion.ma-
Sauter vers: