MIZANIA

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilCalendrierFAQRechercherGroupesS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)

Partagez | 
 

 Les étrangers en France, épisode 1 ; attitude des administrations françaises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Les étrangers en France, épisode 1 ; attitude des administrations françaises   Mar 28 Avr - 0:12

J’aborde le sujet avec un recoupement de 2 faits :

1- L’attestation d’accueil coûte dorénavant 45 €
2- Une carte de séjour d’un an 70€

La première était gratuite, il y a quelques années de ça et la deuxième était de 55€ en 2004 (je ne sais pas en quelle année a eu lieu l’augmentation). Ces deux exemples montrent l’approche faite par les autorités Française.

Tout le monde est d’accord, l’état français est endetté et ça c’est un problème. Il est légitime de chercher à réduire les coûts et à maximiser les rentrées d’argent. Confronté à une opinion publique hostile à toute hausse des impôts ou des prestations de l’état (il a à peine pu rendre le renouvellement suite à une perte de la carte d’identité payant). L’effort est concentré sur les étrangers.

Prenons l’attestation d’accueil. Ce document est surtout utilisé par les immigrés ou les français d’origine étrangère. Il était gratuit et facile à obtenir et il permettait à des proches de personnes installés en France de compléter leur dossier de demande de visa et venir séjourner chez leurs proches en France. Ces deux qualités : gratuit et facile à obtenir semblent démanger certains. Il est devenu payant 15€, puis 30€ pour arriver à 45€. Donnez-moi un seul produit qui a connu cette évolution. Certes, cette attestation a été détournée par des fraudeurs pour divers trafic mais est ce une raison de procéder de la sorte. La sécu subit divers sortes de fraude et l’état prend à sa charge les coûts de les contrer (carte vitale avec photo, service chargé de la détection des fraudes ….). Côté simplicité, cette attestation qui était donné instantanément suite à la présentation d’un justificatif de domicile nécessite aujourd’hui : une réunion multi partie : police, acteurs sociaux… et une armada de documents : fiche de paie, impôts, … Le délai peut dépasser les deux semaines.

Revenant à la carte de séjour. Cette augmentation du timbre (+27%) s’est accompagnée d’un durcissement des conditions pour la carte de résident. Au lieu de justifier de 3 ans de résidence en France il en faut 5 maintenant (le Maghreb n’est pas concerné par cette mesure), sans parler du refus d’octroi de la carte de résident (l’octroi de cette carte n’est pas un droit à la suite de la période de 5 ans, il reste à la discrétion de l’administration). Donc quelqu’un qui avait à débourser 165 € en 3 ans avant de pouvoir demander une carte de résident, va avoir besoin de 5 ans de paiement (soit 350 €) avec moins de chance de l’avoir. La totale.

Reste une chose, une augmentation de prix peut se justifier par une amélioration du service. Est-ce le cas ? et bien pas du tout au contraire même. Les files des étrangers s’allongent devant les préfectures (j’en ai même vu à 19h, étaler leur matelas aux portes de la préfecture de Versailles pour être sûr d’être reçu le lendemain). Et même après une nuit devant les portes et après avoir bien compté qu’on est parmi les 20 premiers on peut avoir toujours droit au cadeau surprise : car en cas d’absence d’un fonctionnaire le quota de 20 n’est pas respecté. Que passe t il alors, ceux qui ont passé leur 3 ou 4eme nuit s’attente se rebellent, traitent les fonctionnaires de racistes, intervention de police donc climat délétère à la préfecture et donc plus de raisons d’absentéisme.

Voilà ou en est la situation. Et ça se voit même à l’étranger. A l’occasion de la visite du président libyen en France et suite au divers critiques sur ses violations des droits de l’homme : il a eu une seule réponse : regardez comment vous traitez les étrangers. Un autre lui emboîte le pas : Poutine. Quand la président de la commission européenne lui fait part des inquiétudes des européennes face aux assassinats des opposants, une seule réponse : la Russie s’inquiète du traitement réservé aux étrangers au sein de l’union européenne.

Après les flics qui exploitent la fragilité du statut des étrangers, les politiques leur emboîtent le pas. Il faut que ça change. Parce que ces personnes humiliées, méprisés y vont souvent avec leur enfants qui assistent au spectacle. Ceci imprime dans leur tête une image détestable de leur pays. C’est un vrai foyer de la haine.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
mizou



Nombre de messages : 47
Points : 117
Réputation : 5
Date d'inscription : 31/05/2008

MessageSujet: Ca va plus loin.   Mer 29 Avr - 22:25

Ce que vous dites est malheureusement vrai et plus que ca apparemment les étudiants eux aussi vont commencer payer leur titre de séjour 30 euro et cela à partir des renouvellements fait après Janvier 2009. Puisque tous les étudiants le font avant cette date on ne va être sûr que vers la fin de cette année.
J’espère que les autorités françaises changeront un peu leurs attitudes envers les étrangers qui constituent une partie non négligeable de la population.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin


Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Les étrangers en France, épisode 1 ; attitude des administrations françaises   Lun 25 Jan - 22:20

Échanger son permis

Je rapporte le récit de ce qui s’est passé dans une préfecture du 92 concernant un échange de permis

Il faut prendre rendez vous (le rendez vous a été donné dans les 8 mois)

Une série de document à fournir, dont une traduction du permis. Quand on vient d’un pays francophone on se dit ça tombe bien mon permis contient l’ensemble des infos en Français. Mais c’est sans compter sur nos amis derrière ce dispositif : ils marquent en dur qu’il faut traduire même si le permis est bilingue en Français.

Le jour du rendez vous, il faut présenter les pièces demandés. Les vérifications sont dignes d’un aéroport américain, surtout sur la période autour de la date d’obtention du permis. Même si les personnes qui se présentent montrent leurs papiers où figure clairement la date d’entrée en France postérieure à la date d’obtention du permis mais NOOOOOOOOOOOON il faut plus. Diplômes, attestation de résidence ….

Une fois l’ensemble des documents fournis, les vérifications faites on se dit enfin le papier rose. Et bien non, une dernière surprise un petit bout de papier A4 qui vous autorise à conduire 3 mois en France en attente du retour du pays d’origine. Le fonctionnaire de préfecture explique qu’il est renouvelable une fois. Question légitime : et si après cette prolongation la réponse ne parvient pas. Et bien vous perdez votre droit au permis français (que ça !!!!!).

Quand j’ai vu toute cette procédure remplie de lourdeur, de suspicions, de …..et je comparais avec le bon vieux temps où on arrivait à la préfecture avec son permis, carte de séjour, justificatifs de domicile et qlq photos pour repartir avec un nouveau permis on se dit quel vent a soufflé sur la France ?????

J’ai vérifié avec d’autres personnes et il semble que cette procédure est propre à cette préfecture qui semble être très attaché à l’inconfort de ses administrés étrangers
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Les étrangers en France, épisode 1 ; attitude des administrations françaises   Sam 22 Jan - 2:11

Un homme a été condamné à une amende de 750 euros avec sursis, mercredi 22 décembre, pour avoir brisé la hampe d'un drapeau français, dans une préfecture du sud-est de la France.

Il s'agit de la 1ère condamnation prononcée sur la base du texte punissant l'outrage au drapeau (depuis juillet 2010 que l'outrage au drapeau bleu-blanc-rouge est passible d'une amende pouvant aller jusqu'à 1 500 euros).

Mardi, Abderramane Saïdi un Algérien de 26 ans, exaspéré des lourdeurs et lenteurs de l'administration, s'est emparé du drapeau français qui se trouvait dans le hall de la préfecture, a cassé le manche en deux et en a jeté les morceaux vers la fonctionnaire qui se trouvait derrière le guichet, sans l'atteindre. Il a été difficilement maîtrisé par deux policiers, auxquels il a tenté de porter des coups.

La préfecture des Alpes-Maritimes avait déposé plainte pour "dégradation de biens publics, détérioration d'un symbole de la République française et outrage au drapeau tricolore". Les policiers avaient également porté plainte, ainsi que la fonctionnaire.

Son avocat, Frédéric Rossler, a indiqué à l'audience que son client avait "pété les plombs" en raison de la dégradation spectaculaire, depuis quelques mois, du climat à la préfecture des Alpes-Maritimes, où le stress, les retards et les heurts sont monnaie courante.

Le tribunal correctionnel de Nice a par ailleurs condamné cet homme à 4 mois de prison avec sursis pour rébellion ainsi qu'à une obligation de suivre un "stage de citoyenneté".

C'est là ou s'est arrêté la presse sur cet événement :

Moi je suis allé plus loin puisque ça se passe dans une préfecture : j’étais persuadé que cette personne était là pour une carte de séjour. J’ai fais des recherches, jusqu’à ce que j’ai trouvé la confirmation : Selon son avocat, l'homme a «pété les plombs» lorsqu'une fonctionnaire lui a expliqué qu'il devrait revenir plus tard pour renouveler sa carte de séjour.

Moi j’ai alerté et je continuerais à le faire sur cette situation. Ce n’est pas neutre ce qui se passe. Les humiliations, le mépris, le manque de respect et de considération vont déboucher sur des impasses.

Les politiques français obsédés par le court terme négligent tout ça. Ils se disent : c’est des étrangers, ils ne votent pas, on les tient on s’en fout.

Ce raisonnement est faux et dangereux. Dans la foule, il y a des enfants qui accompagnent leurs parents et ils voient comment ils sont traités sous le drapeau de la république. Ils voient en face, des français venir pour leur permis ou toute autre démarche faire la queue à 2 ou 3 paisiblement alors qu’ils doivent se battre par centaine sous les insultes pour avoir un ticket pour passer.

Comment expliquer à ces enfants qu’ils sont égaux avec les autres. Comment leur faire aimer la France.

Moi j’ai fais mon devoir en poussant ce cri d’alarme. Car je m’attend à des incidents similaires et peut être plus graves.


Le sursis associé à la condamnation montre que la justice a pris en compte le fait que l'acte n'est pas une attaque contre un des symboles de la république mais juste un déchainement non contrôlé généré par la colère de l'individu. Ceci dit, j'appelle au respect des symboles de république même en cas de colère. C'est mieux pour tous.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin


Nombre de messages : 6566
Points : 14240
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

MessageSujet: Re: Les étrangers en France, épisode 1 ; attitude des administrations françaises   Ven 7 Oct - 23:02

Comme je le soulignais dans ce post, le traitement des étrangers en France serait retourné contre la France à chaque fois qu'elle s'exprimera sur la scène internationale.

Dernier épisode : la réaction de la Turquie à l'invitation de la France à la reconnaissance du génocide arménien par la Turquie.

Dans le courant de sa réponse cinglante, le ministre turc des Affaires étrangères a évoqué entre autre : la situation des étrangers, considérés comme des «citoyens de seconde zone» dans l'Hexagone.

La crise, le contexte électorale ne devrait pas faire des victimes parmi les plus fragiles.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les étrangers en France, épisode 1 ; attitude des administrations françaises   Aujourd'hui à 21:24

Revenir en haut Aller en bas
 
Les étrangers en France, épisode 1 ; attitude des administrations françaises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» #TMCweb3 : Les chefs étrangers à la rescousse de la #gastronomie française ?
» azibaza : Prisonniers étrangers en Thailande
» Recherche fournisseurs de tissus
» Adopter l'accueil-attitude
» La défense des détenus étrangers - adresses utiles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: Administation et services de l'état.fr-
Sauter vers: