MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

 

 Maroc - Exportation de métaux soumise à une licence

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Maroc - Exportation de métaux soumise à une licence Empty
MessageSujet: Maroc - Exportation de métaux soumise à une licence   Maroc - Exportation de métaux soumise à une licence Icon_minitimeMar 22 Sep - 13:00

Dans le secteur de la ferraille, les exportateurs faisaient jusque-là la loi. Avant le 20 août dernier, aucune condition, aucune restriction ne pouvait les empêcher d’exporter près de 2 milliards de DH de déchets ferreux et non ferreux par année. Une situation qui a non seulement favorisé les vols de cuivre et la prolifération de l’informel dans ce secteur, mais aussi et surtout priver l’industrie nationale de métallurgie de matières premières de plus en plus rares.

Selon les derniers chiffres de la FIMME, le Maroc produit annuellement 350 000 tonnes de déchets de fer, 10 000 tonnes de déchets de cuivre, 20 000 tonnes de déchets d’aluminium, 8 000 tonnes pour le laiton ou encore 9 000 tonnes de déchets de zinc. «Cette production est destinée en quasi-totalité à l’exportation. Ce qui pose un problème d’approvisionnement pour les entreprises locales qui sont obligées d’importer ces déchets et de les payer plus cher», regrette-t-on auprès de la FIMME.

«La tonne de ferraille coûte 3 000 DH aussi bien à l’étranger qu’au Maroc. Mais les exportateurs choisissent la première solution parce qu’ils n’étaient pas obligés de fournir des justificatifs, alors que les métallurgistes nationaux exigent une facture. Maintenant que l’exportation est soumise à des conditions, le marché national ne peut qu’en profiter», souligne un responsable au ministère du commerce extérieur. Encore faut-il que les conditions d’obtention de la licence d’exportation et d’importation soient bien déterminées. Ce qui est loin d’être le cas pour le moment !

Liste :24 métaux concernés par la restriction

L’arrêté donne une liste complète de 24 matériaux dont l’exportation ou l’importation nécessite une licence :
Déchets et débris de fonte, de fer ou d’acier (ferrailles),
Déchets non ferreux tels que ceux du :
- cuivre,
- nickel,
- l’aluminium,
- plomb
- zinc
- l’étain
- titane.
Dans la nouvelle liste on trouve également les déchets et débris de
- magnésium,
- cobalt,
- chrome,
- thallium
- tantale.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Maroc - Exportation de métaux soumise à une licence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le Maroc suspend l’autorisation d’exportation de l’or
» Les entreprises de la zone industrielle d’Aïn Sebaâ victimes de la flambée des prix des métaux
» Le Maroc et la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Economie et entreprises.ma-
Sauter vers: