MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment :
L’édition Collector de la BD Saint Seiya ...
Voir le deal

 

 Des biocarburants pas aussi "verts" que ça

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Des biocarburants pas aussi "verts" que ça Empty
MessageSujet: Des biocarburants pas aussi "verts" que ça   Des biocarburants pas aussi "verts" que ça Icon_minitimeDim 11 Oct - 0:18

www.lemonde.fr

Les biocarburants utilisés en France ne sont pas tous aussi "verts" que l'on veut bien le dire. Qu'il s'agisse des émissions de gaz à effet de serre qu'ils engendrent ou de l'énergie consommée dans leurs processus de fabrication, de grandes disparités apparaissent. Sans compter l'impact que peut avoir leur développement sur l'utilisation des terres.

C'est ce que montre un rapport réalisé par le bureau d'étude Bio Intelligence Service (BioIS) pour le compte de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) que.

Le "haut du panier", l'éthanol de canne à sucre
L'éthanol de canne à sucre émet 90 % de moins de gaz à effet de serre que l'essence et les économies d'énergies dans son processus de production sont d'environ 80 %.

Le bilan "correct" des bioéthanols issus du maïs, du blé, de la betterave et des biodiesels de tournesol, colza, soja
Ces bioéthanols et ces biodesels assurent, selon le rapport, un gain en terme d'émissions de 60 % à 80% par rapport aux énergies fossiles et des économies d'énergies dans le processus de fabrication de 50 % à 80%.

Les mauvais comptes de la filière ETBE (ethyl-tertio-buthyle-ether) issue d'éthanol de betterave, de blé, de maïs
Après le biodiesel de colza, la filière ETBE (ethyl-tertio-buthyle-ether) qui est basée sur l'utilisation de l'éthanol de betterave, de blé, ou de maïs est la filière la plus développée en France.
Son bilan, tant en termes de gains énergétiques (à peine 20%) que de réductions d’émissions la qualifie tout juste aux exigences européennes : selon la directive sur les énergies renouvelables, un biocarburant, pour être comptabilisé dans le plan Climat, devra permettre une réduction de 35 % des gaz à effet de serre par rapport à l’énergie fossile qu’il remplace en 2010 et de 50 % en 2013.

L'impact sur l'utilisation des terres modifie les bilans
Le rapport insiste également sur les conséquences du développement des biocarburants sur l'utilisation des terres, que les cultures sur lesquels ceux-ci reposent prennent la place de cultures alimentaires ou prospèrent à la place des forêts.

Le rapport montre que la prise en compte de changement d'affectation des sols peut transformer un bilan à peu près positif sur le plan environnemental et énergétique en un bilan catastrophique.

L'étude de BioIS montre par exemple que, dans l'hypothèse où la production de biocarburants se traduit par de la déforestation en zone tropicale, le biodiesel issu du colza a un bilan carbone deux fois plus mauvais que le combustible fossile qu'il remplace.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Des biocarburants pas aussi "verts" que ça Empty
MessageSujet: Re: Des biocarburants pas aussi "verts" que ça   Des biocarburants pas aussi "verts" que ça Icon_minitimeMar 24 Jan - 16:03

La Cour des comptes, qui a mené une évaluation de la politique d'aide aux biocarburants en France, a estimé que les consommateurs ont déboursé 3 milliards d'euros de plus pour les biocarburants, en raison d'une consommation plus importante et de mesures fiscales.

L'étude de la Cour des comptes, publiée mardi 24 janvier, porte sur la période de 2005 à 2010.

Les biocarburants en France sont aujourd'hui vendus après mélange avec les hydrocarbures. Ils sont distribués pour la circulation automobile sous deux formes:
- le biodiesel en addition au gazole
- le bioéthanol en addition à l'essence.

Toutefois, la moindre densité énergétique des biocarburants implique un surcroît de consommation pour les automobilistes, qui doivent mettre un peu plus de carburant pour parcourir la même distance, constate la Cour dans son rapport. Pour le consommateur s'ajoute également le prix plus élevé des biocarburants répercuté à la pompe.

La Cour estime donc que sans transparence aucune, un transfert de coût s'est fait vers le consommateur et recommande de "satisfaire aux exigences de transparence", d'autant qu'elle estime que cette politique présente pour l'agriculture un "bilan mitigé quoique légèrement positif".

En 2005, le plan biocarburant du gouvernement avait fixé comme objectif l'incorporation de 7 % de biocarburants à partir de 2010 et qu'en cas de non-respect de ce seuil, les distributeurs doivent s'acquitter d'une taxe générale sur les activités polluantes, "très pénalisante" d'après la Cour, qui précise que les industriels répercutent cette taxe sur le consommateur.

Dans le même temps, les industriels de la filière bénéficient d'une exonération partielle de la taxe intérieure de consommation (TIC, ex-TIPP), chiffrée à 2,65 milliards d'euros. La Cour estime qu'il faudrait "accélérer la réduction" de cette défiscalisation.

Sur le plan énergétique, le bilan n'est pas "aussi favorable qu'on pourrait le croire", indique la Cour. "Pour avoir un impact significatif en termes d'indépendance énergétique, il faudrait des taux d'incorporation plus élevés, qui poseraient de nombreux problèmes", ajoute cette dernière. Quant à la pertinence du point de vue de l'environnement, elle est très difficile à mesurer et de plus en plus contestée.

Obtenus à partir d'une matière première végétale (biomasse), les biocarburants sont divisés en deux grandes familles : la filière éthanol, à base de betterave et de céréales, pour l'essence, et la filière huiles végétales, à base de colza, pour le diesel.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Des biocarburants pas aussi "verts" que ça
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 600 000 emplois "verts" d'ici à 2020 ?
» Virus "Conficker" , "Downadup" ou "Kido"
» Des biocarburants made in Morroco

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: _Environnement.fr-
Sauter vers: