MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment :
Promos Nike : Jusqu’à -50% de ...
Voir le deal

 

 Précautions à prendre avec les déodorants

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Précautions à prendre avec les déodorants Empty
MessageSujet: Précautions à prendre avec les déodorants   Précautions à prendre avec les déodorants Icon_minitimeDim 20 Déc - 1:27

Chaque jour, il s'en écoule 327 000 déodorants, selon la Fédération des entreprises de la beauté (Febea). Davantage que les produits de soin pour le visage (317 000 unités par jour), moins que les tubes de dentifrice (533 000).

Le Français liquide environ 7 déos par an.

Certaines substances contenues dans les déodorants éveillent les soupçons. Et cela, malgré les efforts considérables déployés par l'industrie cosmétique.

l'aluminum chlorohydrate contenu dans les antitranspirants. Alors que les déodorants classiques camouflent les odeurs des aisselles ou éliminent les bactéries qui en sont responsables, ces "sels d'aluminium", eux, réduisent l'humidité locale en resserrant le canal des glandes sudorales, responsables de la transpiration. Mais ils sont suspectés de participer au développement de cancers du sein. Sur les forums, on évoque des études dénonçant l'effet cancérigène de l'ingrédient, et d’autres attestant le contraire.

Il y a également :
- Les parabènes
- Les phtalates et autres muscs artificiels

Bien que tous les ingrédients des cosmétiques apparaissent obligatoirement sur l'étiquette, il est difficile pour Mme Tout-le-monde d'identifier une molécule incriminée. "Le mieux est encore d'éliminer les produits contenant des ingrédients aux noms compliqués, commençant par exemple par bromo, iodo ou chloro, conseille Gaëlle Guérive, chargée du programme Modes de vie durables à l'ONG WWF-France.

on trouve facilement des produits labellisés Cosmébio ou Cosmétique Eco dont les ingrédients sont naturels et non polluants


Bonne nouvelle, le déodorant se recycle. Aérosols en acier ou en alu, sticks en verre ou rolls-on en plastique, une fois vides, tous sont à jeter dans la poubelle jaune. Une consigne à faire passer auprès des consommateurs qui généralement zappent le tri des produits de la salle de bain.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Précautions à prendre avec les déodorants Empty
MessageSujet: Re: Précautions à prendre avec les déodorants   Précautions à prendre avec les déodorants Icon_minitimeVen 26 Mar - 0:10

Les cosmétiques "sans parabens", naturels, bio sont un marché florissant, qui croît à un rythme de 40 % par an en France.

Cet engouement répond à une mode qui tend vers le rejet du tout chimique, à un besoin d'être rassuré sur l'innocuité des produits d'usage courant.

Mais, dans la vie quotidienne, "il est difficile pour le consommateur d'identifier les substances à éviter dans les produits de beauté, tant le nombre de composants possibles est élevé et leur nature parfois pour le moins surprenante", explique Annie Sasco, directrice de recherche à l'Inserm de Bordeaux, responsable de l'équipe épidémiologie pour la prévention du cancer.

La directive européenne qui réglemente les cosmétiques devient de plus en plus contraignante. Elle recense pas moins de 1 328 produits interdits.

Contrairement aux médicaments, les produits de beauté ne font pas l'objet d'autorisations de mise sur le marché. Leur sécurité relève du fabricant, l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) se réservant tout de même le droit de retirer un produit suspecté de nocivité.

Le Réseau environnement santé (RES), l'association Women in Europe for a Common Future (WECF) ou encore le Comité pour le développement durable en santé (C2DS) semblent penser le contraire. Ils avaient alerté, fin 2008, sur les risques posés par les cosmétiques pour bébés. Greenpeace s'était également inquiétée des "substances potentiellement dangereuses" dans les parfums.

"Les industriels n'enfreignent pas la loi en France. Mais on a un faisceau de présomptions. Le principe de précaution n'est pas appliqué", déplore Anne-Corinne Zimmer, membre du comité scientifique de WECF France et auteur de Polluants chimiques, enfants en danger (Editions de l'Atelier, 288 p., 19 euros).

"Nous voyons encore des choses stupéfiantes. Des mallettes sont encore distribuées dans les maternités, avec des produits suspects, dont, récemment, un sirop pour enfants avec du benzoate de sodium (E211)", constate Olivier Toma, président du C2DS.

Principales substances dans le collimateur des associations et de la communauté scientifique:
- Les parabens, conservateurs suspectés de perturber le système reproductif et endocrinien ;
- Les phtalates, utilisés pour assouplir les plastiques ou dans les fixateurs de parfums, dont on soupçonne des effets sur l'appareil reproducteur masculin ;
- Certains éthers de glycol, solvants très utilisés dans les teintures capillaires ;
- Les sels d'aluminium, dans les déodorants, vernis à ongles, etc.
-Les nanomatériaux (particules infiniment petites) sont également au centre de toutes les attentions.

"Des centaines de composants sont présents dans les gels douche, shampoings, crèmes, certes souvent à des doses très faibles, mais il est difficile d'en évaluer les effets épidémiologiques. Il faut donc être prudent", souligne Annie Sasco.

Alors que faire ?
Utiliser les produits des marques respectant la charte "Cosmébio", qui impose que 95 % des végétaux utilisés soient issus de l'agriculture biologique, suggère Anne-Corinne Zimmer. "Je conseille les cosmétiques sans parabens, sans parfum et avec le moins possible de conservateurs. Pour les enfants, il faut éviter les produits à base de plantes ou de parfums, qui sont les substances les plus allergisantes", préconise Catherine Arfi, dermatologue et consultante en santé environnement.

A condition de savoir déchiffrer le détail de la composition fourni avec les cosmétiques. Tous les fabricants n'utilisent pas des ingrédients indésirables, mais les notices accompagnant leurs produits restent très souvent illisibles pour le consommateur.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Précautions à prendre avec les déodorants Empty
MessageSujet: Re: Précautions à prendre avec les déodorants   Précautions à prendre avec les déodorants Icon_minitimeLun 26 Mar - 22:39

Quand les déodorants classiques se contentant de masquer les odeurs, les déodorants antitranspirants (ou antiperspirants) ajoutent une délicate touche métallique (sels d'aluminium) à leur cocktail.

Mais si le corps humain contient naturellement de très faibles quantités d'aluminium, à doses plus importantes, il peut devenir toxique, et tout particulièrement pour les cellules nerveuses. Un danger notamment mis en lumière dans les années 70 avec des cas de "démence des dialysés" (l'aluminium étant aussi présent dans le dialysat).

L'utilisation de l'aluminium dans les produits sanitaires (ou dans l'alimentation, puisqu'il sert aussi d'additif alimentaire) est donc soumise à des règles strictes. En ce qui concerne les cosmétiques, l'Afssaps a préconisé dans un rapport d'octobre dernier un taux maximal de 0,6%. Le mensuel 60 Millions de Consommateurs, dans une étude qui doit être publiée au mois d'avril, a cherché à déterminer si ce seuil était bien respecté. Avec des résultats très mitigés.

Ne pas utiliser après s'être rasé

Les 14 antitranspirants testés pour le magazine de l'Institut national de la consommation contiennent au final des teneurs "très variables d'un produit à l'autre". "Elles se situent entre 0,19% et 2% d'aluminium pur", selon le mensuel.

6 références (3 pour femme et 3 pour homme) contenaient ainsi des concentrations en aluminium supérieures au taux maximal de 0,6%. 60 Millions de Consommateurs a également testé un déodorant à la pierre d'alun naturelle, présentée comme une alternative à l'aluminium, montrant qu'il contenait aussi de l'aluminium (moins de 0,3%).

Le magazine relève par ailleurs un problème d'information des consommateurs. Dans son rapport, centré sur les antitranspirants, l'Afssaps, tout en écartant l'hypothèse d'un risque cancérogène induit par l'exposition à l'aluminium par voie cutanée, avait rappelé ses effets toxiques reconnus (neurotoxicité, atteinte osseuse, anémie) et recommandé de "ne pas utiliser les produits cosmétiques contenant de l'aluminium sur peau lésée". D'où la nécessité "d'informer le consommateur que les produits antitranspirants ou déodorants ne doivent pas être utilisés après le rasage ou en cas de lésion de la peau".

L'Afssaps recommandait alors "que cette information figure sur le conditionnement". 60 Millions de Consommateurs relève dans son essai que si "globalement, les modes d'emploi et précautions d'usage figurent bien sur les emballages", "aucune référence ne fournit la mention complète recommandée par l'Afssaps : ne pas utiliser après le rasage ou en cas de lésion de la peau".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé





Précautions à prendre avec les déodorants Empty
MessageSujet: Re: Précautions à prendre avec les déodorants   Précautions à prendre avec les déodorants Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Précautions à prendre avec les déodorants
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Précautions avec les ampoules à basse consommation
» faut il prendre une assurance des moyens de paiement en France
» Comment inciter les Français à prendre leur vélo pour aller au bureau ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: _Alerte conso.fr-
Sauter vers: