MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Décembre 2021
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment :
Fnac : 15% de réduction sur toutes les TV de ...
Voir le deal

 

 Des verres de thé toxiques

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Des verres de thé toxiques Empty
MessageSujet: Des verres de thé toxiques   Des verres de thé toxiques Icon_minitimeMar 8 Juin - 0:19

Les autorités sanitaires américaines ont ordonné le rappel d’un lot de 14 000 verres à thé fabriqués au Maroc et commercialisés aux USA entre juin et novembre 2009.

Selon la presse américaine, ces verres contiennent une grande teneur d’une toxine cancérigène, entrant dans la coloration externe des verres.

Les médias américains n’ont pas divulgué le nom du fabricant marocain mais ont laissé entendre que ces fameux verres à thé colorés étaient toujours commercialisés au Maroc.

Aprés les Tajines, les berrads d'attay, les khols en voilà une autre bonne nouvelle pour renforcer la confiance en l'artisanat marocain.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Des verres de thé toxiques Empty
MessageSujet: Re: Des verres de thé toxiques   Des verres de thé toxiques Icon_minitimeJeu 26 Avr - 15:20

Puisqu'on produit des berrad intoxiqués, des verres cancérigènes, les chinois premier fournisseur du Maroc en thé a décidé de nous aider.

Le détail

Après une première campagne qui concernait 9 grands producteurs de thé chinois, Greenpeace Chine s'attaque, dans un rapport publié mardi 24 avril, aux thés Lipton vendus dans le pays. La marque, qui appartient à la multinationale Unilever, est leader en Chine pour les thés en sachet.

Aucun des thés testés lors des deux campagnes n'est destiné à l'exportation : les normes européennes par exemple, qui ont été renforcées le 1er octobre 2011 pour les thés chinois, imposent des limites maximales de résidus (LMR) bien plus strictes que celles en vigueur en Chine. Mais ces résultats confirment les failles du contrôle sanitaire tout au long de la chaîne qui va des planteurs (ils sont 8 millions en Chine) au consommateur dans le premier pays producteur de thé au monde.

Les 4catégories de thé Lipton que l'équipe de Greenpeace a fait tester en laboratoire sont :
- un thé vert,
- un thé au jasmin,
- un thé appelé Iron Buddha
- un thé noir,

tous conditionnés dans l'usine géante du groupe à Hefei, dans la province de l'Anhui.

Chacun des 3 premiers échantillons contient au moins 9 types de pesticides - dont 7 n'ont pas été approuvés dans l'Union européenne (UE). Parmi eux, des traces d'au moins 3 substances actives de pesticides interdites en Chine sur les plants de thé en raison de leur très haute toxicité :
- le dicophol,
- l'endosulfan
- le méthomyl

SUPÉRIEURES AUX NORMES DE L'UE

Dans aucun cas, ces quantités de pesticides ne dépassent les limites maximales de résidus imposées par la réglementation chinoise. Mais elles sont, dans plusieurs cas, supérieures aux normes de l'UE, qui peuvent être 30 fois plus strictes, par exemple pour le méthomyl, un insecticide.

"En dépit de toutes les assurances que donne Lipton sur son thé, on trouve des traces de pesticides dans le produit final. Et notamment des traces de pesticides interdits, dont l'effet sur le long terme peut être très nocif même à petites doses, affirme Wang Jing, directrice de la campagne de Greenpeace. Cela prouve qu'il y a des déficiences au niveau de la chaîne de production."

Contacté en Chine, Unilever n'était pas en mesure, mardi matin, de commenter le rapport. Mais le groupe indique qu'"à l'horizon 2015, tous les thés Lipton auront la certification Rain Forest Alliance, qui inclut des critères stricts à l'égard des pesticides". Il précise que cette certification sera appliquée à tous les thés chinois produits dans la province du Yunnan "avant fin 2012".

La première enquête publiée par Greenpeace, le 13 avril, sur 9grands producteurs de thé chinois, avait révélé la présence de 29 types de pesticides dans les variétés de feuilles de thé examinées en laboratoire. Là non plus, les LMR chinoises ne sont jamais dépassées, du moins dans les cas où la substance active est répertoriée par le ministère de l'agriculture chinois.

"Sur 29 pesticides que nous avons trouvés, seuls 5 sont listés par les organes de supervision chinois, explique Wang Jing.

Pour les thés, il n'y a en Chine que 30 substances actives listées, contre 450 pour l'UE. Or il y a près de 600 types de pesticides en Chine. La réglementation est très en retard sur les usages agricoles, notamment pour les plantations de thé."

SCANDALES SANITAIRES ET ALIMENTAIRES

Surtout, les enquêteurs de Greenpeace ont testé des plants de thé dans les provinces du Fujian (1ère région de production du thé oolong) et dans le Zhejiang (1ère région pour le thé vert) et y ont identifié des traces de pesticides interdits.

Enfin, ils ont constaté que des pesticides contenant des substances actives interdites en Chine étaient proposés à la vente dans les villages proches de plantations. "Ces pesticides sont largement utilisés. Notre objectif est de faire comprendre qu'il ne suffit pas pour les entreprises concernées de se cacher derrière le fait que les limites maximales de résidus décelés dans leurs thés sont inférieures aux normes chinoises", poursuit Melle Wang.

Le rapport de Greenpeace sur les thés chinois - vendus entre 10 et 220 euros le kg - avait provoqué un vif émoi parmi des consommateurs déjà échaudés par des scandales sanitaires et alimentaires à répétition, de la mélamine dans le lait à l'huile de friture recyclée, en passant par la viande de porc au clenbutérol. Sheng Dongjun, un millionnaire d'une quarantaine d'années qui a acquis en 2011 un château dans le Bordelais, s'était ému sur Weibo, le site de microblogs chinois, de ne plus savoir quoi offrir à ses amis à l'étranger. "Je vais avoir l'air de quoi quand ils me diront : "Arrêtez de m'en offrir, je n'ai pas envie d'être empoisonné"?", a-t-il twitté le 19 avril.

L'Association des producteurs de thé chinois avait "réservé son avis" sur le rapport de Greenpeace, soulignant le fait que les échantillons de thé examinés respectaient tous les normes nationales. Elle avait toutefois invité les experts à "enquêter et analyser les résultats du rapport".

Selon l'ONG, les 4 agences gouvernementales chinoises concernées (au sein notamment du ministère de l'agriculture et de la santé) n'ont pour l'instant pas réagi à sa première enquête. Le dossier sur Lipton pourrait raviver la pression de l'opinion publique.

http://www.lemonde.fr/planete/article/2012/04/24/vingt-neuf-pesticides-dans-le-the-des-chinois_1690225_3244.html

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
simo




Nombre de messages : 274
Points : 299
Réputation : 9
Date d'inscription : 07/05/2008

Des verres de thé toxiques Empty
MessageSujet: Re: Des verres de thé toxiques   Des verres de thé toxiques Icon_minitimeVen 27 Avr - 0:37

Le Maroc premier client de la Chine doit mettre en place les mêmes normes que l'Europe pour le thé.

L'affaire est d'autant sérieuse que les marocains sont de gros consommateurs de thé.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Des verres de thé toxiques Empty
MessageSujet: Re: Des verres de thé toxiques   Des verres de thé toxiques Icon_minitimeJeu 21 Juin - 16:31

Et voilé la réaction tant attendu : un musée pour le thé.

L’accord relatif à la mise en place de ce musée a été signé lundi 18 juin à Pékin par le ministre de la Culture, Mohamed Amine Sbihi, et le vice-ministre chinois de l’Administration d’Etat chargé du patrimoine culturel, Li Xiaojie.

«Les deux pays partagent une tradition ancestrale du thé et le Royaume est le premier importateur mondial du thé vert de Chine», a indiqué Sbihi.

J'espère qu'il a pu lui glisser quelques mots sur l'inquiétude par rapport aux résultats des contrôle ci dessous. Les chinois font très attention à la qualité des produits exportés.

Les responsables du lait frelaté exportés aux US ont été condamnés à mort.

Chapeau à la ville d’Essaouira point d'entrée du thé au Maroc. C’est cette ville qui abritera le musée national du thé.

Ce projet sera réalisé, selon les normes internationales, sur une superficie de 2.300 m2. Il devrait mettre en valeur des objets d’art sur le thème du thé, représentant un des aspects du patrimoine national.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé





Des verres de thé toxiques Empty
MessageSujet: Re: Des verres de thé toxiques   Des verres de thé toxiques Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Des verres de thé toxiques
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: _Alerte conso.ma-
Sauter vers: