MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment :
Le Tome 41 de Berserk sort dans une semaine : faut-il ...
Voir le deal

 

 Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Empty
MessageSujet: Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc   Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Icon_minitimeMer 30 Juin - 17:49

Voir notre dossier sur l'énergie : http://www.mizania.com/content/view/20/42/
La convention cadre pour le nouveau programme intégré de l’énergie éolienne qui sera doté d’une enveloppe estimée à 31,5 milliards de DH, signée par le Souverain, lundi dernier, à Tanger, consolide le leadership régional du Maroc pour les énergies renouvelables.

Occasion pour donner le coup d’envoi de la centrale éolienne de Tanger Dhar Saadane, d’un investissement de 2,75 milliards de DH, installée sur une crête face aux vents dominants à 22 kilomètres au sud-est de Tanger.

Element rare pour être signalé, le choix du site, répond à un souci de préservation des routes migratoires des oiseaux qui survolent la région et du bien-être des populations rurales environnantes. Les pales et les aérogénérateurs choisis sont du type à faible niveau sonore de manière à limiter les nuisances. La puissance installée de 140 MW du parc, couvrant une superficie de 410 ha, devrait fournir près de 526 GWh, soit 2,5% de la consommation électrique actuelle du Maroc.

La mise en service de ce parc permettra d’économiser l’équivalent de près de 126.000 tonnes de fuel chaque année. En plus d’éviter le rejet dans l’air de 368.000 tonnes de gaz polluants.

Tanger accueille déjà un premier parc éolien, celui de Koudia Al Baida, installé le long d’une crête éponyme, sur plus d’une dizaine de kilomètres.

A terme, le programme intégré de l’énergie éolienne, qui comporte outre la production de l’électricité, une intégration industrielle de la filière ainsi que la promotion de la recherche-développement et formation, portera sur l’édification de parcs éoliens.

L’objectif est de porter la puissance électrique installée d’origine éolienne actuellement de 280 MW à 2.000 d’ici 2020. En attendant, la puissance totale installée devrait attendre 1.440 MW en 2012.

La réalisation de ce programme intégré de l’énergie éolienne, combinée au plan solaire, permettra de réduire les importations d’énergies fossiles (notamment le pétrole) et d’économiser 2,5 millions de TEP (tonnes équivalent pétrole) en combustible. De même, c’est près de 9 millions de tonnes de dioxyde de carbone à éviter chaque année.

Il faut rappeler également le plan solaire marocain (9 milliards de dollars d’investissement). Il ambitionne une capacité installée de 2.000 MW à l’horizon 2020, sur 10.000 hectares d’installations solaires réparties sur 5 sites dont 500 MW à Ouarzazate, qui deviendrait l’un des plus gros projets au monde.

En tout cas plus rien ne semble se mettre au travers de l’ambition de l’Etat de porter à 42% la part d’énergies renouvelables dans la production d’électricité en 2020, à parts égales entre l’éolien, le solaire et l’hydroélectrique.

Le nord est un lieu idéal pour l’installation d’éoliennes. Il se caractérise par des vents réguliers avec des vitesses moyennes de 10 mètres par seconde avec des pics enregistrés allant jusqu’à 20 mètres par seconde. Ces vitesses permettent une meilleure exploitation des aérogénérateurs qui pour la plupart ont besoin d’une vitesse minimum de 4 mètres par seconde pour commencer à produire de l’électricité.


Dernière édition par Admin le Jeu 12 Jan - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Empty
MessageSujet: Re: Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc   Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Icon_minitimeJeu 1 Juil - 17:36

Le plan solaire aura un autre mérite. Le dessalement d’eau qui était toujours handicapé par le coût de l’énergie (le coût d’un m3 d’eau produite oscille encore entre 6 et 12 DH, et varie en fonction de la taille de la station) pourrait trouver son salut avec ce plan.

Le solaire énergie gratuite, propre est abondante dans le sud du pays ou le besoin en eau potable est criant.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Empty
MessageSujet: Re: Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc   Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Icon_minitimeJeu 12 Jan - 12:39

L’Office national d’électricité (ONE) vient de lancer enfin un appel à manifestation d’intérêt. La consultation a pour objectif d’établir une short-liste de sociétés ou de groupements de sociétés souhaitant soumissionner à l’appel d’offres international que l’ONE compte lancer au cours du deuxième trimestre 2012.
Les investisseurs intéressés peuvent retirer le dossier de préqualification directement auprès de l’ONE ou en le téléchargeant à partir de son site web depuis le vendredi 6 janvier.

L’ouverture des plis est prévue le vendredi 2 mars, dernier délai pour le dépôt des soumissions. Les candidats sélectionnés sont appelés à assurer le développement, la conception, le financement, la construction, l’exploitation et la maintenance d’un projet éolien, baptisé Le Projet.

Celui-ci est composé de 5 parcs éoliens totalisant une puissance globale installée de 850 MW.

Outre le développement de 5 parcs éoliens, Le Projet prévoit la fourniture et la maintenance des équipements nécessaires à la réalisation d’un parc éolien supplémentaire de 200 MW.

Au total, le programme éolien intégré porte sur la production de 1.000 MW.

Le projet éolien de 850 MW sera implémenté selon le schéma «Build Own Operate and Transfer» et réalisé sur la base d’un partenariat public-privé. La Société d’investissements énergétiques (SIE) et le Fonds Hassan II seront associés à l’opérateur stratégique de référence qui sera sélectionné à l’issue de l’appel d’offres international prévu au cours du 2ème trimestre 2012.

Le principe consiste à créer des sociétés de projet par site, dont le capital serait détenu par le Fonds Hassan II, l’ONE, la SIE et des partenaires stratégiques.

La stratégie éolienne nationale porte sur un programme de 2.000 MW à l’horizon 2020. Soit 38% de la puissance installée actuelle. Environ 31,5 milliards de DH devront être débloqués pour la mise en œuvre du programme éolien national.

Le projet permettra d’économiser annuellement 1,5 million de TEP (tonne équivalent pétrole). Soit environ 750 millions de dollars par an (environ 6,5 milliards de DH).

Pour l’heure, sur les 2.000 MW prévus par le plan éolien national, la puissance réalisée et en cours de mise en service en énergie d’origine éolienne s’établit à 280 MW. Reste à développer les 1.720 MW restants via notamment 5 sites identifiés grâce à leur potentiel. Il s’agit de Tanger II, Koudia Baïda II (Tétouan), Taza, Tiskrad (Laâyoune) et Boujdour.

Le projet Tarfaya (300 MW) entrera en service au cours de cette année. Quant au premier parc éolien, il est prévu en 2014.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Empty
MessageSujet: Re: Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc   Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Icon_minitimeVen 3 Fév - 17:00

Siemens Energy a annoncé le 30 janvier 2012 d’un contrat pour la livraison de 44 éoliennes à Nareva, la filiale énergie de la holding SNI,.

L’offre porte sur des turbines pour équiper les centrales de Haouma, non loin de Tanger, et de Foum El Oued, sur les hauteurs de Laâyoune, d’une puissance de 50 MW chacune et couvre également leur installation et leur mise en service.

Le début de la production commerciale est prévu pour l’été 2013. En attendant, les négociations du contrat de maintenance pour compléter l’offre clés en main sont en cour.

Tous les poids lourds mondiaux, notamment le japonais Mitsui, l’italien Enel, le français EDF, ont les yeux rivés sur la stratégie énergies renouvelables initiée par les pouvoirs publics, visant à porter leur part à 20% dans la consommation d’électricité d’ici la prochaine décennie.

Même le français Théolia, candidat «malheureux», éliminé de l’appel d’offres pour la centrale ONE de Taza, ne s’est pas mis hors jeu. Le groupe avait réussi sa session de rattrapage en signant une convention de partenariat avec l’ONE pour la rénovation et l’extension de capacité de 50 à 300 MW du parc éolien Koudia Al Baida.

De toute évidence, le marché des énergies renouvelables au Maroc, particulièrement l’élolien, se montre résolument attractif. En attestent tous les projets portés par Nareva dont le parc d’Akhfenir avec une production énergétique d’un potentiel de 200 MW, l’équivalent d’une consommation d’une ville de 1 million d’habitants. Il y a surtout le vaste programme de parcs éoliens baptisé Initiative 1.000 MW, lancé par l’Office national de l’électricité. Un projet qui consiste en la qualification d’un portefeuille de sites pour la réalisation de futurs parcs dédiés.

Les sites du projet sont situés dans les régions nord et sud:
Tinguir,
Boujdour,
Tarfaya, Tarfaya sud (Tah),
Laâyoune (Tiskrad et Foum El Ouad),
Bouzerktoun,
Tanger II,
Nouinouich,
Midelt,
Koudia Baida II
Taza.

La capacité éolienne est estimée à 25.000 MW.

Comme le solaire, la stratégie autour de cette source prévoit de porter la puissance installée de quelque 285 MW actuels -à travers 3 parcs- à 2.000 MW en 2020.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Empty
MessageSujet: Re: Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc   Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Icon_minitimeMar 14 Fév - 17:58

20 mégawatts supplémentaires pour la région de Tanger. C’est le pari de la société UPC Renewables qui vient de présenter son projet de parc éolien dans la région. Le site se trouve à 40 kilomètres de Tanger sur une crête de 9 kilomètres de long dominant le port Tanger Med.

Devant l’étroitesse de la crête, seules 40 éoliennes seront installées avec des aérogénérateurs de dernière génération de la société Vestas de 3 mégawatts chacun.

La production annuelle prévue est de 320 gigawatt-heures, soit l’équivalent de la consommation moyenne de 80.000 ménages. L’investissement total est d’un peu plus de 1,5 milliard de DH, selon Omar Hassan Bey, président de UPC Renewables pour l’Afrique du Nord. Le projet est actuellement à un stade avancé au niveau de la planification, l’emplacement des 40 mâts d’éoliennes a été finalisé d’ailleurs la semaine dernière.

Le bouclage financier devra tarder encore un peu, pour n’être totalement conclu que vers juin prochain. Mais d’ores et déjà, selon le président de UPC, plusieurs investisseurs et institutionnels dont des Marocains ont montré leur intérêt pour le projet.

Les travaux devront nécessiter à quelque 18 mois avec une durée de vie prévisible des éoliennes de 20 ans. En effet, à cette échéance, il sera moins coûteux de remplacer les générateurs que de continuer à les entretenir tout en conservant le reste des installations, les mâts en particulier.

En outre, UPC Renewables dispose d’un autre projet en cours au sud. Il s’agit d’un projet éolien de moindre capacité, environ 50 mégawatts. Selon l’entreprise, deux autres sites sont en cours d’étude.

En démarrant en 1998 avec un financement de projet en Italie de 169,2 MW, UPC s’est positionnée comme promoteur d’envergure sur des projets liés au développement de l’énergie éolienne à grande échelle.

En 2003, UPC s’est positionnée, à nouveau, comme leader en bouclant le premier financement d’un projet commercial de fermes d’énergie éolienne à grande échelle en Europe. L’attention portée par UPC à l’Afrique du Nord était une extension logique de son implication en Italie.

Les efforts de développement ont démarré en Tunisie, où UPC a travaillé plusieurs années pour explorer les sites de vent les plus favorables. Actuellement, l’entreprise dispose de projets totalisant 540 MW prêts à la construction. En 2007, elle s’est intéressée à d’autres pays de la région, plus particulièrement le Maroc.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé





Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Empty
MessageSujet: Re: Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc   Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Aprés le solaire, top départ pour l'éolien au Maroc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Maroc va accueillir le 1er vol intercontinental d’un avion solaire
» Maroc : Retour sur l’opération de départ volontaire DVD
» Saisir la justice pour améliorer ses conditions de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: _Environnement.ma-
Sauter vers: