MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juin 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment :
One Piece : pas de tome Collector 25 ans prévu ...
Voir le deal

 

 une réduction drastique des subventions publiques aux associations de bienfaisance

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

une réduction drastique des subventions publiques aux associations de bienfaisance Empty
MessageSujet: une réduction drastique des subventions publiques aux associations de bienfaisance   une réduction drastique des subventions publiques aux associations de bienfaisance Icon_minitimeJeu 3 Fév - 0:01

Ces associations gèrent bénévolement des orphelinats, des maisons de jeunes filles ou des maisons de retraite.

Exemple :

- «Dar Al Atlfal Sidi Bernoussi» . L’orphelinat, qui s’occupe aujourd’hui de pas moins de 254 orphelins et enfants abandonnés, risque de fermer prochainement ses portes. «Les insuffisances au niveau du budget de fonctionnement estimées aujourd’hui à 2,5 millions de DH par an, ne permettent plus à l’établissement de survivre», déplore Saïd Sekkat, président de l’association. Le financement de l’orphelinat provient essentiellement des dons, des loyers, des biens de l’association, de la surtaxe d’abattage, d’une subvention de la mairie et d’une contribution de l’Entraide nationale. La baisse des ressources financières, notamment de l’aide publique, qui ne représente aujourd’hui que 10 % du budget de fonctionnement de l’orphelinat, est la principale contrainte. La subvention aux trois associations est passée de 2 millions de DH par an à 500.000 DH en 2010 et devrait disparaître au courant de l’année actuelle.

- L’association Aïn Chock qui gère trois établissements (un orphelinat, une maison de jeunes filles et une maison de retraite), se trouve aujourd’hui dans une situation similaire.

Aujourd’hui, tout prête à croire que la surtaxe d’abattage sera supprimée au courant de l’année actuelle, mais la question est de savoir si une alternative efficace est prévue à la fermeture du robinet public.

Subvention étatique

Les œuvres de bienfaisance sont financées grâce notamment aux droits d’abattage. Ceux-ci sont perçus par la commune à l’occasion de l’abattage d’animaux et comprennent une taxe principale et des taxes accessoires. La taxe principale d’abattage est perçue lorsque l’abattoir n’assure aux usagers aucun autre service en dehors de l’abattage des animaux et de la visite sanitaire des viandes.

Pour sa part, la surtaxe d’abattage s’ajoute à la taxe principale d’abattage. Elle est fixée à 50% du produit de la taxe principale. Selon l’article 60 de la loi « 30-89 » relative à la fiscalité des collectivités locales et de leurs groupements « le produit de la surtaxe d’abattage est affecté au financement des œuvres sociales et de bienfaisance locales pour 80% et à l’entraide nationale pour 20%».

Ces ressources risquent aujourd’hui de disparaître à cause de l’ampleur que prend le phénomène de l’abattage clandestin, et de l’octroi de cette subvention à de nouveaux établissements de bienfaisance. En clair, plus d’associations éligibles aux aides, mais moins de ressources.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

une réduction drastique des subventions publiques aux associations de bienfaisance Empty
MessageSujet: Re: une réduction drastique des subventions publiques aux associations de bienfaisance   une réduction drastique des subventions publiques aux associations de bienfaisance Icon_minitimeMer 10 Aoû - 11:58

Un peu plus d’un an depuis le début des carences budgétaires des associations de bienfaisance, les ONG chargées de la gestion d’orphelinats, maisons de jeunes filles et maisons de retraite doivent, en effet, faire face à une baisse drastique des ressources financières .

Il s’agit notamment de l’aide publique, qui ne représente plus aujourd’hui que 10 % du budget de fonctionnement.

Selon toute vraisemblance, l’avenir des orphelins devra attendre les prochaines élections pour être décidé.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
une réduction drastique des subventions publiques aux associations de bienfaisance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finances publiques: Fin de la manne fiscale?
» Les entreprises publiques resserreront la ceinture en 2012
» L'arnaque au faux bon de réduction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: _Solidarité et entraide.ma-
Sauter vers: