MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment : -60%
Siège Gaming Asus ROG SL300 Noir à ...
Voir le deal
199.99 €

 

 Comment le gouvernement entend encadrer les soirées étudiantes?

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Comment le gouvernement entend encadrer les soirées étudiantes? Empty
MessageSujet: Comment le gouvernement entend encadrer les soirées étudiantes?   Comment le gouvernement entend encadrer les soirées étudiantes? Icon_minitimeVen 25 Fév - 2:09

Valérie Pécresse a annoncé ce jeudi plusieurs mesures visant à éviter dès la rentrée 2011 les dérapages habituels de ce genre de soirées. Sera notamment rendue obligatoire la déclaration préalable en préfecture.

- Humiliations,
- comas éthyliques,
- accidents de voiture,
- viols... et même décès.

Les dérapages lors des week-ends d'intégration (communément appelés "bizutage") sont courants depuis des décennies et régulièrement condamnés. En vain. Après avoir pris des mesures d'urgence à la rentrée dernière à la suite d'accidents graves.

Valérie Pécresse a largement repris les préconisations du rapport Daoust dans les mesures annoncées jeudi qui doivent entrer en application dès la prochaine rentrée universitaire. Il s'agit de "renforcer notre dispositif de prévention et de lutte contre les dérives liées à ces manifestations étudiantes", a indiqué la ministre.

La mesure la plus importante est de rendre obligatoire la déclaration en préfecture ou en mairie de ces soirées par les organisateurs. Pour cela, il faudra passer par la "voie législative", a précisé Valérie Pécresse, la liberté de réunion étant inscrite dans la Constitution. L'objectif recherché est de "responsabiliser" les organisateurs.

Reste à convaincre les étudiants concernés. Dès lannonce de ces mesures, plusieurs associations (Mutuelle étudiante, Fage...) se sont empressées de dénoncer leur insuffisance.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Comment le gouvernement entend encadrer les soirées étudiantes?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les dérives en série des mutuelles étudiantes en France
» Toutes les données du gouvernement en ligne
»  2012 : corruption au Maroc vu par le gouvernement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: Enseignement et formation.fr-
Sauter vers: