MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juin 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
-28%
Le deal à ne pas rater :
PNY CS900 SSD Interne 1 To SATA III à 71,99€
71.99 € 100.64 €
Voir le deal

 

 Les publiphones au Maroc

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Les publiphones au Maroc Empty
MessageSujet: Les publiphones au Maroc   Les publiphones au Maroc Icon_minitimeMar 10 Fév - 2:16

Ces derniers, qui comptent dans leurs rangs les téléboutiques réalisent un chiffre d’affaires annuel de 6 milliards.

Ce marché affiche des signes d’essoufflement: légère baisse en 2008 (0,43%) par rapport à 2007.

Maroc telecom s'adjuge la part du lion : 92%

Méditel y a laissé des plumes

Wana a opté pour Bayn: «téléboutique en poche»
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Les publiphones au Maroc Empty
MessageSujet: Re: Les publiphones au Maroc   Les publiphones au Maroc Icon_minitimeSam 14 Mar - 16:16

En voyant le chiffre d'affaire des publiphones (6 milliards), je me suis dis que ça fait un bon créneau pour gagner sa vie. Et bien, c pas vrai : l'age d'or des téléboutiques est derrière eux :

Les temps sont durs pour les téléboutiques. L’activité qui a connu son heure de gloire entre la 2ème moitié de la décennie 90 et le début des années 2000 est en chute libre. Pour défendre leurs droits auprès de Maroc Telecom et faire du lobbying, les exploitants s’étaient même regroupés dans une association qui a compté jusqu’à 30 000 membres.

Aujourd’hui, la plupart de ceux qui continuent dans l’activité y arrivent parce qu’ils ont élargi leurs activités à la fourniture d’accès à Internet -une activité devenue également peu lucrative- ou même à des produits qui n’ont rien à voir avec les télécoms (journaux, confiserie, biscuits...).

A l’époque du monopole de Maroc Telecom était le seul opérateur sur ce créneau. Les téléboutiques perçoivent 45% sur les communications téléphoniques, 15% sur les packs et 7% sur les recharges.

La recette mensuelle d’un poste téléphonique pouvait atteindre 6 000 DH (contre 540 DH aujourd’hui). Les propriétaires embauchaient, et investissaient dans de nouvelles machines. Maintenant, la démarche est inverse : licencier et revendre le commerce. La baisse d’affaire atteint des fois 70%. Ils sont unanimes à trouver la situation si intenable qu’ils se préparent à des reconversions forcées.

Comment en est-on arrivé là ?
Le repli a commencé avec la disparition du chaînage qui, au début, avait été établi à 200 mètres.
Puis, à cause des promotions quasi permanentes, la durée de communication enregistrée par les téléboutiques a lourdement chuté. L’ouverture du marché à la concurrence a davantage compliqué la situation. Avec l’arrivée du réseau de Méditel et la croissance continue de celui de Maroc Telecom, le nombre de téléboutiques avait été multiplié par deux, selon certains professionnels.
Le coup de grâce a été asséné par l’arrivée de Bayn. Néanmoins, il fait remarquer que l’activité a commencé à décliner depuis plusieurs années et que les exploitants se considèrent concurrencés par les opérateurs eux-mêmes.

Les chiffres
A fin décembre 2008, l’Agence nationale de régulation de télécommunications (ANRT) a recensé au total 174 890 téléboutiques contre 173 194 décembre en 2006. Ces chiffres comprennent cependant les publiphones de Maroc Telecom. Ils sont donc largement supérieurs aux estimations des professionnels. A en croire ces derniers, il en existe un peu plus de 60 000 qui réalisent un chiffre d’affaires de 4,8 milliards de DH, soit environ 16 % du chiffre d’affaires global du secteur (hors Wana).

Si vous êtes gérant de teleboutiques, partagez vos expériences
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Les publiphones au Maroc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Microsoft Maroc soutient les start-up au Maroc
» Le jus au Maroc
» CDD et CDI au Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Telecom (fixe, mobile, internet ..).ma-
Sauter vers: