MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
    Juillet 2022
    LunMarMerJeuVenSamDim
        123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031
    CalendrierCalendrier
    Le Deal du moment :
    Le Tome 41 de Berserk sort dans une semaine : faut-il ...
    Voir le deal

     

     Censure d’une artiste palestinienne

    Aller en bas 
    2 participants
    AuteurMessage
    Admin
    Admin
    Admin


    Nombre de messages : 6565
    Points : 14237
    Réputation : 135
    Date d'inscription : 06/05/2008

    Censure d’une artiste palestinienne  Empty
    MessageSujet: Censure d’une artiste palestinienne    Censure d’une artiste palestinienne  Icon_minitimeVen 23 Déc - 18:01

    Pour la 2ième année consécutive, Lacoste finance le "Lacoste Elysée prize", un prix doté de 25 000 euros décerné à un "artiste prometteur", sous le patronage du musée suisse de l'Elysée.

    Pour cette édition 2011, le jury avait retenu le thème de "la joie de vivre". Les consignes étaient ainsi formulées : "Chacun est libre d’aborder le thème comme il l’entend, de manière directe ou détournée, avec authenticité ou dérision, sur la base d’un travail existant ou d’une création."

    En novembre, 8 artistes ont été retenus. Parmi eux, Larissa Sansour, née à Jérusalem, avait été sélectionnée sur la base du projet Nation Estate, un portefeuille de photographies montrant la naissance d'un état palestinien, sous la forme d'un immense gratte-ciel ceint d'un mur de béton. Pour mener à bien ce projet, elle avait reçu, à l'instar des autres sélectionnés, une bourse individuelle de 4 000 euros.

    Mais début décembre, le nom de l'artiste est retiré de la liste et son projet n’apparaît plus dans l’édition du magazine d’art Art Review, censé présenter le travail des candidats. C'est en fait la société Lacoste qui aurait fait pression auprès du musée de Lausanne, refusant de soutenir un travail qu'elle juge "trop pro-palestinien".

    Pour éviter une mauvaise publicité, les organisateurs ont demandé à Larissa Sansour de signer un document affirmant qu'elle avait choisi personnellement d'abandonner la compétition "afin de se consacrer à d’autres opportunités". Elle a refusé, se disant "profondément choquée".


    Voici un lien pour le site de cette artiste : http://www.larissasansour.com/

    Pour Lacoste, comme ils aiment la censure, autant les faire profiter en boudant leurs magasins.
    Revenir en haut Aller en bas
    http://www.mizania.com
    simo




    Nombre de messages : 274
    Points : 299
    Réputation : 9
    Date d'inscription : 07/05/2008

    Censure d’une artiste palestinienne  Empty
    MessageSujet: Re: Censure d’une artiste palestinienne    Censure d’une artiste palestinienne  Icon_minitimeSam 24 Déc - 13:20

    A bas la censure.

    Boycottez LACOSTE.
    Revenir en haut Aller en bas
    Admin
    Admin
    Admin


    Nombre de messages : 6565
    Points : 14237
    Réputation : 135
    Date d'inscription : 06/05/2008

    Censure d’une artiste palestinienne  Empty
    MessageSujet: Re: Censure d’une artiste palestinienne    Censure d’une artiste palestinienne  Icon_minitimeLun 26 Déc - 16:18

    La marque de vêtements Lacoste a retiré son soutien financier au prix Elysée-Lacoste, qui récompense de jeunes photographes, après une semaine de polémique autour de la jeune artiste palestinienne, Larissa Sansour, qui a été débarquée de la liste des finalistes, selon elle suite à la demande du sponsor Lacoste.

    Chez Lacoste, on dément totalement avoir écarté l'artiste pour des raisons politiques. "Nous regrettons les interprétations politiques qui ont été faites, affirment, par téléphone, les représentants de la société. Ce travail a été rejeté uniquement parce qu'il ne répondait pas au thème imposé, "La joie de vivre".

    Soren Lind rejette l'argument : "Dès le départ, le musée avait encouragé les artistes à s'exprimer avec ironie et liberté. Et si vraiment ça ne rentrait pas dans le thème, pourquoi l'avoir nominée d'abord ? L'artiste n'a pas postulé, on est venu la chercher. Ça n'a aucun sens."

    Chez Lacoste, on assure qu'"il ne s'agit pas d'une censure", et que "la décision a été prise en commun avec le Musée de l'Elysée, dans le cadre d'une discussion permanente avec le musée, sur plusieurs mois."

    De son côté, le Musée de l'Elysée a attendu une semaine avant de prendre ses distances vis-à-vis de son sponsor. Le directeur, Sam Stourdzé, admet que "les règles du prix n'ont pas été respectées par une des parties", à savoir Lacoste, mais qu'il a tenu à "chercher un compromis acceptable par tous, afin de sauvegarder les acquis de l'édition précédente et le travail des sept autres photographes."

    l a ainsi proposé à Larissa Sansour d'exposer ses oeuvres hors du cadre du prix. L'artiste, qui avait d'abord accueilli la proposition favorablement, a renoncé. "Le musée l'a invitée à exposer, mais il a ensuite suggéré à Larissa de dire qu'elle renonçait au prix pour "poursuivre d'autres opportunités", s'étonne Soren Lind. Elle ne voyait pas pourquoi elle participerait à ce gros mensonge. Et elle ne voulait pas que l'exposition soit le prix à payer pour son silence."

    Finalement, le 21 décembre, le musée et son sponsor ont coupé les ponts, les deux parties publiant un communiqué quasiment en même temps. La marque Lacoste y annonce qu'elle "met fin une fois pour toutes à sa participation à l'événement et au prix Elysée". De son côté, le musée annule le prix en raison de "la volonté du partenaire privé d'exclure Larissa Sansour" et assure l'artiste de son soutien "pour la qualité artistique de son travail et son engagement".

    Pour autant, le directeur du musée ne condamne pas totalement le sponsor : "C'est une histoire désolante. Mais il s'agit d'un nouveau venu dans le mécénat de l'art. Etre partenaire est un long apprentissage."
    Revenir en haut Aller en bas
    http://www.mizania.com
    Contenu sponsorisé





    Censure d’une artiste palestinienne  Empty
    MessageSujet: Re: Censure d’une artiste palestinienne    Censure d’une artiste palestinienne  Icon_minitime

    Revenir en haut Aller en bas
     
    Censure d’une artiste palestinienne
    Revenir en haut 
    Page 1 sur 1
     Sujets similaires
    -
    » Un hors-série du "Pèlerin" consacré à l'islam censuré au Maroc

    Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
    MIZANIA :: France :: Forum France :: Spectacle, loisirs, sport et culture.fr-
    Sauter vers: