MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment : -38%
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
Voir le deal
19.91 €

 

 Feuille de route du ministre de l’enseignement supérieur

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Feuille de route du ministre de l’enseignement supérieur  Empty
MessageSujet: Feuille de route du ministre de l’enseignement supérieur    Feuille de route du ministre de l’enseignement supérieur  Icon_minitimeMar 31 Jan - 16:23

24 heures après l’investiture du gouvernement Benkirane, Lahcen Daoudi a dévoilé son programme

Son engagement à la tête de l’Enseignement supérieur vise «la promotion de l'encadrement et de la recherche scientifique».

Une promesse qui passera notamment par l’adéquation de la formation avec le marché de l'emploi, l'amélioration des conditions de travail des enseignants chercheurs et la modernisation de l'administration universitaire.

La création de centres de formation, dont de nouvelles écoles polytechniques et des écoles de droit à l’instar des ENCG.

Le nouveau ministre s’apprête à demander aux entreprises de prendre en charge 30 à 40% du budget annuel de son département. «L’implication des sociétés de télécoms, banques et OCP est fortement sollicitée. Ces entreprises peuvent, par exemple, appuyer la recherche et développement ou octroyer des bourses au profit des étudiants chercheurs», explique Daoudi.

Chiffres à l’appui, le ministre souligne que «seuls 4.000 étudiants marocains bénéficient aujourd’hui de bourses à l'étranger et 180.000 autres étudiants profitent de bourses à l’échelle nationale».

Grâce à l’appui du privé, «l’Etat pourra envoyer plus de chercheurs en Inde et en Amérique latine».

«Notre finalité est de former une élite». Pour y arriver, l’assiduité au sein des campus est obligatoire. Ainsi, les perturbateurs des examens et les fouteurs de troubles dans les facultés de Marrakech, Fès, Casablanca, et Taza… n’auront plus de place.

Pour les écoles supérieures privées. Si le ministre prône l’organisation des heures supplémentaires fournies par les enseignants dans ces établissements, il veut aussi réglementer les masters mais «sans équivalence». Lahcen Daoudi est déterminé à limiter, voire annuler les accréditations! L’objectif, selon lui, est d’assurer l’égalité des chances et lutter contre la discrimination des étudiants du public. «Il est impossible d’octroyer un diplôme national dans le privé… pour ne pas créer une différence entre le diplôme de celui qui a les moyens et celui qui n’en a pas», tranche le ministre.

Dossier spécial étudiant : http://www.mizania.com/content/view/80/70/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Feuille de route du ministre de l’enseignement supérieur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les enseignants au coeur de la réforme du Conseil supérieur de l’enseignement
» la démocratisation de l'enseignement supérieur et la baisse de niveau
» Enseignement supérieur : implantation d’établissements étrangers au Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Enseignement et formation.ma-
Sauter vers: