MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
-47%
Le deal à ne pas rater :
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants de 2 à 6 ans
47.93 € 89.99 €
Voir le deal

 

 Braconnage : les mafias des animaux

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Braconnage : les mafias des animaux Empty
MessageSujet: Braconnage : les mafias des animaux   Braconnage : les mafias des animaux Icon_minitimeLun 23 Avr - 16:05

Ces cambrioleurs de nouveau genre ont sévi en France, mais aussi en Allemagne, au Royaume-Uni, en Autriche ou en République tchèque : 58 vols ont d'ores et déjà été recensés par Europol - l'agence de coopération policière de l'Union européenne - dans 16 pays du Vieux Continent. Les Etats-Unis sont aussi touchés. Musées, salles de vente, taxidermistes, collectionneurs privés... Aucune source de butin n'a été négligée y compris les zoos. Le cheptel des rhinocéros vivants est décimé par les braconniers en Afrique. Les mafias se tournent donc vers le stock disponible."

Si depuis le début de l'année, la longue série des vols semble interrompue, c'est que les polices ont remonté les pistes. Plusieurs arrestations ont eu lieu. Il ne fait aucun doute que ces affaires relèvent du crime organisé.

En attendant que la filière soit démantelée, la riposte s'organise. Ainsi, les ventes aux enchères de trophées, souvent des reliques des chasses coloniales, ont été interdites en France. Du côté des musées, on se protège comme on peut : on cache, on maquille, on trompe. Fin février, le musée d'Histoire naturelle de Berne, en Suisse, a ainsi scié les cornes de ses 6 rhinocéros, et les a remplacées par des cornes factices en bois, très grossières, afin d'éviter toute tentation.

Soucieux de préserver l'esthétisme de ses collections, le Muséum national d'histoire naturelle de Paris a, lui, débloqué un budget supplémentaire pour mouler ou sculpter de fausses cornes. Une dizaine de nouveaux appendices, de véritables œuvres d'art, est en train d'être installée dans la grande galerie de l'évolution et dans celle d'anatomie comparée.

Principal visé : les rhinocéros Son commerce est interdit comme celui de tout autre attribut d'un animal protégé par la Convention sur le commerce international des espèces menacées d'extinction (Cites).

Pourquoi : Parce qu’il y a des gens assez stupides pour croire que de la corne de rhino, faite de kératine comme nos ongles et nos cheveux, puisse avoir des vertus médicinales ou aphrodisiaques.

Destination : l’Asie - la Chine et le Vietnam surtout -, où la corne se vend à prix d'or (Selon sa rareté, une corne peut être vendue entre 25 000 et 200 000 euros), mieux que la cocaïne. La demande explose, surtout depuis 2009, après qu'un homme politique vietnamien a raconté sur le Net comment des décoctions à la poudre de corne l'avaient guéri d'un cancer généralisé...

Une photo touchante d'un bébé éléphant de trois mois qui essayait de réveiller sa mère morte

http://s2.lemde.fr/image/2013/01/29/534x0/1824078_7_cda2_un-jeune-elephant-pygmee-se-tient-a-proximite_3eb7b848ae6d5d377d230e3cd4bbd9d5.jpg




Dernière édition par Admin le Mer 10 Avr - 14:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Braconnage : les mafias des animaux Empty
MessageSujet: Re: Braconnage : les mafias des animaux   Braconnage : les mafias des animaux Icon_minitimeLun 30 Juil - 12:06

A l'occasion de la journée internationale du tigre, Interpol a annoncé dimanche les résultats d'une vaste opération de sauvegarde de cette espèce qui a conduit à près de 40 interpellations dans quatre pays d'Asie.

Baptisée "Prey", cette opération menée au Bhoutan, en Chine, en Inde et au Népal vise à protéger le tigre ainsi que les autres grands félins menacés d'extinction, et cible les réseaux criminels responsables du commerce illicite d'espèces sauvages.

Elle a permis "près de 40 interpellations et la saisie de peaux de grands félins et autres parties du corps, de biens de la faune tels que des cornes de rhinocéros, de l'ivoire, des hippocampes", a indiqué dans un communiqué l'organisation policière internationale dont le siège est à Lyon.

"La gamme de produits récupérés lors d'une opération visant principalement à la protection du tigre montre que les criminels ciblent n'importe quel animal ou plante pour faire du profit au détriment de notre environnement", a souligné dans le communiqué David Higgins, responsable du programme concernant les "crimes contre l'environnement" à Interpol.

L'opération coordonnée par Interpol a permis un partenariat entre les polices, les douanes, les agences environnementales et les autorités des treize pays d'Asie où les tigres sauvages peuvent encore être trouvés. Les 13 pays abritant cette espèce sont le Bangladesh, le Bhoutan, le Cambodge, la Chine, l'Inde, l'Indonésie, le Laos, la Malaisie, la Birmanie, le Népal, la Russie, la Thaïlande et le Vietnam.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Braconnage : les mafias des animaux Empty
MessageSujet: Re: Braconnage : les mafias des animaux   Braconnage : les mafias des animaux Icon_minitimeMar 18 Déc - 18:06

Avec un chiffre d'affaires estimé à 19 milliards de dollars par an (14 milliards d'euros), le trafic illégal d'espèces sauvages se situe juste après le commerce illégal des stupéfiants, de la traite des êtres humains et des produits contrefaits, dénonce le WWF dans un rapport publié mercredi 12 décembre 2012.

Et ce trafic, qui englobe :
- le braconnage,
- la capture,
- la collecte
- le commerce d'espèces,

"se poursuit à une vitesse sidérante", selon l'ONG environnementale.

En 2012, plus de 10 000 éléphants ont disparu des forêts et des savanes d'Afrique. Par ailleurs, environ 2 rhinocéros sont tués chaque jour dans le sud du continent africain (dont 620 pour la seule Afrique du Sud), soit deux fois plus qu'en 2007.

En cause : la demande des marchés asiatiques, au premier plan desquels le Vietnam, la Chine et la Thaïlande. Les cornes, réduites en poudre, y sont en effet parées de vertus thérapeutiques et aphrodisiaques – jamais démontrées scientifiquement. L'ivoire, elle, est convoitée pour fabriquer des bijoux ou des objets d'art.

En conséquence, le prix de la corne de rhinocéros a atteint la barre des 60 000 dollars le kilo, soit deux fois celui de l’or ou du platine, et a aujourd’hui plus de valeur sur le marché noir que les diamants ou la cocaïne, assure le WWF.

"Le braconnage est un trafic avec très peu de risques pour le crime organisé, explique Jim Leap, directeur général de WWF International. Il y a peu de chances de se faire attraper, et peu de chances d'être puni, si l'on est pris, ce qui fait du braconnage une activité à très haut rendement." A titre d'exemple, les braconniers condamnés en Afrique du Sud encourent une amende de 14 000 dollars, assure l'ONG, tandis que le trafic de 5 grammes ou moins de cocaïne est passible de pas moins de 5 ans de prison aux Etats-Unis.

http://ecologie.blog.lemonde.fr/2012/12/14/le-braconnage-despeces-sauvages-4e-marche-illegal-au-monde/

Chiffres 2013 pour les éléphants :

- Il reste entre 420 000 et 650 000 éléphants en Afrique
- 25 000 ont été tués en 2011, sans doute près de 30 000 en 2012.
- 62 % des éléphants de forêt ont été abattus pour leur ivoire au cours des dix dernières années.

A ce rythme, les populations d'Afrique centrale pourraient avoir disparu en 2025. Et, si le braconnage continue, affirment les experts, c'est à terme tous les éléphants du continent qui seront menacés.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Braconnage : les mafias des animaux Empty
MessageSujet: Re: Braconnage : les mafias des animaux   Braconnage : les mafias des animaux Icon_minitimeMer 10 Avr - 14:38

Pour protéger ses rhinocéros des braconniers, une réserve sud-africaine a pris une décision radicale : injecter dans la corne très prisée de l'animal du poison, afin de rendre gravement malades les amateurs de cette poudre parée de vertus médicinales et donc de les dissuader d'en consommer.

Le modus operandi : administrer aux rhinocéros un tranquillisant, percer un trou dans leur corne, puis injecter un colorant rose indélébile, qui peut être détecté lorsque la corne est broyée en poudre et par les scanners des aéroports, ainsi que des parasiticides – produits chimiques capables de tuer les parasites sur les chevaux, bovins ou ovins, qui s'avèrent toxiques pour les humains mais pas létaux.

"Ce produit va rendre les gens très malades, provoquant des nausées, maux d'estomac ou de la diarrhée, mais ne va pas les tuer, explique le directeur Andrew Parker, interrogé par le quotidien britannique. Le mélange sera très visible, de sorte qu'il devrait dissuader les consommateurs de l'ingérer."

"La pratique est légale, prévient-il. Les produits chimiques sont en vente libre. Nous sommes par ailleurs en train d'informer les gens, via des publicités, des messages dans les médias et des écriteaux sur nos clôtures. Si quelqu'un prend malgré tout de la poudre, il sera malade et, je l'espère, le message se répandra que la corne de rhinocéros ne doit pas être consommée."

http://ecologie.blog.lemonde.fr/2013/04/09/des-cornes-de-rhinoceros-empoisonnees-pour-lutter-contre-les-braconniers/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé





Braconnage : les mafias des animaux Empty
MessageSujet: Re: Braconnage : les mafias des animaux   Braconnage : les mafias des animaux Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Braconnage : les mafias des animaux
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les nouvelles formes de cruauté envers les animaux
» Une franchise de 500 euros pour les accidents provoqués par les animaux sauvages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: _Environnement.fr-
Sauter vers: