MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
-30%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC Gamer Incurvé – VIEWSONIC VX3218 – 32″ FHD
189 € 269 €
Voir le deal

 

 Emplois d’avenir : késako ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Emplois d’avenir : késako ? Empty
MessageSujet: Emplois d’avenir : késako ?   Emplois d’avenir : késako ? Icon_minitimeSam 13 Oct - 13:10

Ces emplois sont censés former les jeunes aux métiers de demain.

Cible : Les jeunes de 16 à 25 ans
Vivant dans une zone urbaine sensible ou dans le monde rural
Niveau bac au maximum (les bac + 2 boursiers qui se destinent à l’enseignement supérieur peuvent y bénéficier également)

Durée : 3 ans

Rémunération : smic

Objectif : 150 000 emplois dans le public à fin 2014 (dont 100 000 en 2013)

Le plus : le programme prévoir un volet formation

Pas gagné : pour les emplois d’avenir aucune liste n’a été établie. Un pari mal engagé donc

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Emplois d’avenir : késako ? Empty
MessageSujet: Re: Emplois d’avenir : késako ?   Emplois d’avenir : késako ? Icon_minitimeMer 4 Sep - 12:35

Cible prioritaire des contrats d'avenir, les jeunes de zones urbaines sensibles (ZUS) semblent se détourner du dispositif gouvernemental. Moins de 5 000 contrats de ce type ont été signés à la fin de juillet 2013 sur les 50 000 officialisés depuis l'entrée en vigueur de la loi en novembre 2012.

Le ministre de la ville, François Lamy, explique le demi-échec du dispositif par le fait que les jeunes concernés sont "souvent sortis très tôt du système scolaire" et qu'il est difficile d'aller les chercher, "car ils ne sont pas inscrits à Pôle Emploi".

De plus, dans les ZUS, certaines collectivités et associations qui pourraient souhaiter signer des contrats d'avenir ne le font pas car "elles sont en grandes difficultés financières", a avancé le ministre. Quant au secteur privé, "il y a une certaine réticence à embaucher ces jeunes", liée selon lui, à "l'image des quartiers".

En février 2013, le gouvernement avait décidé de réserver 20 % de ces contrats aux jeunes résidant en ZUS en 2013 et 30 % en 2014. Conscient que le dispositif peine à décoller, François Hollande a annoncé en juin son élargissement au secteur privé. Il espère ainsi pouvoir atteindre l'objectif de faire signer 100 000 emplois d'avenir d'ici à la fin de l'année, puis 150 000 tous les ans.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Emplois d’avenir : késako ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’avenir de la Halde : qu'est ce qui se trame
» L'avenir des magasins Habitat menacé
» Pilote et techniciens d’aviation : métiers d’avenir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: Emploi.fr-
Sauter vers: