MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €
Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €

 

 Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Empty
MessageSujet: Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif   Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Icon_minitimeMer 25 Sep - 23:30

Des associations et, désormais, de plus en plus de partis politiques marocains convergent vers un même objectif: changer la nature du kif dans le Rif. Berceau mondial de la culture du cannabis, cette région montagneuse du nord du Maroc, bordée sur son flanc est par la frontière algérienne et réputée pour ses plantations de résine de cannabis, inonde l'Europe de ce stupéfiant à la source d'un juteux trafic. 

Le 8 septembre 2013, la marine française avec le concours de son homologue algérienne, a opéré une nouvelle saisie record, 20 tonnes de cannabis, à bord du bateau Luna-S, en provenance du Maroc, battant pavillon tanzanien et avec un équipage de huit hommes se déclarant syriens. 

Changement de cap : une proposition de loi, en cours de rédaction, pourrait être débattue au Parlement de Rabat pour légaliser la culture du cannabis à des fins médicales et industrielles.

Lorsqu'il commence à faire campagne sur ce thème en 2008, Chakib Al-Khayari, un militant associatif d'Al-Hoceima, ne suscite, au mieux, que du scepticisme. Pire : il est condamné en 2009 à trois ans de prison ferme et à une lourde amende de 68 000 euros à verser aux douanes pour "atteinte aux corps constitués" après avoir, dans un reportage à la télévision française, évoqué l'implication de responsables "au sein des institutions de l'Etat" marocain dans le démantèlement d'un gros réseau de drogue. A l'époque, Human Rights Watch prend sa défense et dénonce un "procès politique". Mais il faudra attendre que le souffle du "printemps arabe" atteigne le Maroc pour que, en 2011, le roi Mohammed VI le gracie. Chakib Al-Khayari, 34 ans, à la tête d'un collectif pour l'usage thérapeutique et industriel du kif et président de l'Association du Rif des droits de l'homme (ARDH), reprend alors son lent travail de lobbying.

PRÈS D'UN MILLION D'AGRICULTEURS

En mai, sur la base d'un volumineux document rédigé en 2012 intitulé "Appel pour l'instauration d'une politique juste et efficiente concernant la culture du kif et son usage", le collectif a envoyé la copie d'une proposition de loi destinée à préserver une culture qui ferait vivre près d'un million d'agriculteurs et leurs familles dans l'une des régions les plus pauvres du pays. Avec, cette fois, nettement plus de succès. Alors que les études sur son usage thérapeutique se multiplient dans le monde et qu'un premier médicament à base de cannabis pourrait être commercialisé en France en 2014 ou 2015, Chakib Al-Khayari sent le vent tourner. "Je suis en contact avec le PAM [Parti authenticité et modernité, proche du Palais] et même le PJD [Parti justice et développement, islamiste, qui domine le gouvernement], qui s'est dit lui aussi intéressé, s'enthousiasme le militant. Cela n'avait jamais été discuté sous cet angle au Maroc, c'est tout à fait nouveau." "Nous étudions cela de près et nous déposerons une proposition de loi sur le sujet à usage exclusivement médical", confirme Mehdi Bensaïd, député du PAM, qui voit dans cette transformation de la culture du cannabis l'opportunité de développer "une nouvelle niche fiscale". L'Istiqlal (parti de l'indépendance) et l'USFP (socialiste) ont aussi fait part de leur intérêt pour le projet.

La perspective d'un nouveau marché, à terme prometteur, attire en effet de plus en plus de partisans dans un pays qui doit lutter contre un déficit évalué à 7,3% du PIB en 2012 en raison du poids de la caisse de compensation, qui subventionne des produits de base: son coût a explosé, atteignant en 2012 près de 55milliards de dirhams (4,9 milliards d'euros, soit 6% du PIB). Pour tenter de freiner les dépenses, le gouvernement a pris des mesures impopulaires telles que les hausses récentes du prix de l'essence, sources de tensions sociales. "La possibilité d'exporter le cannabis pour produire du textile, des médicaments ou des cosmétiques n'est pas du tout fantaisiste", plaide Chakib Al-Khayari. "La légalisation de cette culture mettrait des milliers de personnes à l'abri des trafics et des contrebandiers de toute sorte", ajoute-t-il.

Tout en ayant réduit, sous la pression des organismes de lutte contre la drogue de l'ONU, la surface des champs de chanvre, le Maroc a toujours ménagé la culture du kif dans le Rif. Un dahir (décret royal) de Mohammed V, le grand-père de l'actuel roi du Maroc, l'avait même autorisée. Premier producteur de cannabis à usage "récréatif" à destination de l'Europe, le Maroc se verrait bien, dans un avenir proche, devenir le premier exportateur d'une plante parée de toutes les vertus.



http://www.lemonde.fr/afrique/article/2013/09/25/le-maroc-songe-a-legaliser-la-culture-du-kif_3484191_3212.html


Dernière édition par Admin le Jeu 6 Fév - 13:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Empty
MessageSujet: Re: Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif   Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Icon_minitimeMar 12 Nov - 19:11

Les députés ont évoqué la dépénalisation du cannabis lors du débat de la commission de l’intérieur.
 
Le député Noureddine Moudiane (Istiqlal), s’est attardé sur la question : la culture du cannabis est une bombe à retardement. Le risque de débordement social est imminent.
 
Comment éviter le pire?
 
L’Istiqlal propose d’abord une amnistie générale pour les milliers de petits cultivateurs qui font l’objet de poursuites judiciaires ou ceux qui ont été condamnés par contumace par les tribunaux de la région.
 
Ensuite, une véritable politique de promotion et de développement des régions du Rif, voire une dépénalisation de cette forme de culture.
 
Les députés s’apprêtent même à élaborer une proposition de loi en ce sens. Ce n’est d’ailleurs plus qu’une question de temps.
 
En effet, une journée d’information consacrée à ce thème devrait être organisée en décembre 2013. Ses recommandations devront servir de base pour le nouveau texte.
 
En même temps, une coalition d’acteurs associatifs a déjà élaboré une mouture de proposition de loi et est en train de faire du lobbying auprès des parlementaires pour la faire aboutir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Empty
MessageSujet: Re: Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif   Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Icon_minitimeJeu 21 Nov - 12:55

Voilà ce qui pourrait expliquer cette démarche :

Accusé de consommer du cannabis, un Avignonnais a finalement été relaxé par la justice ce lundi. Le juge a accepté qu'il consomme du cannabis pour soulager ses douleurs liées cette maladie inflammatoire des vaisseaux. Il va enfin pouvoir fumer de façon thérapeutique

C'est la quatrième fois en France qu'un tel jugement est rendu.

Le regard porté sur le cannabis est entrain de changer. Il n'est plus uniquement vu comme un stupéfiant.

Par un décret au Journal officiel, les autorités ont reconnu son usage thérapeutique. Publié en juin 2013, ce texte permet désormais à l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) d'autoriser la mise sur le marché de traitements à base de cannabis et de ses dérivés.

Il faudra toutefois que ces médicaments soient validés par l'ANSM et, bien sûr, prescrits par un médecin.

Un spray buccal baptisé Sativex, destiné à soulager certains patients atteints de sclérose en plaques, devrait d'ailleurs être commercialisé d'ici 2015 en France.

État des lieux dans le monde :

Légalisation : Uruguay (loi approuvé mardi 10/12/2013) elle légalise la production et la vente de cannabis (une première mondiale). Objectif : lutter contre le narcotrafic.Entrée en vigueur Avril 2014.

Autorisent ou tolèrent la production de cannabis dans un cadre privé : Pays-Bas, Espagne, les États américains du Colorado et de Washington



L’Uruguay contrevient aux règles internationales en vigueur avec sa loi autorisant la production et la vente de cannabis, a dénoncé l’Organe international de contrôle des stupéfiants (OICS), dépendant des Nations Unies.
 
La législation enfreint la Convention unique sur les stupéfiants de 1961, dont le pays est signataire. L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a aussi rappelé Montevideo à ses engagements.


Dernière édition par Admin le Lun 16 Déc - 19:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Empty
MessageSujet: Re: Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif   Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Icon_minitimeVen 6 Déc - 13:43

Pour préparer une proposition de loi sur la dépénalisation du kif, les deux groupes parlementaires du PAM ont organisé hier une table ronde au Parlement, en présence d’experts locaux, internationaux et du wali chargé de la coopération internationale au sein du ministère de l’Intérieur.

Il s’agit de transformer les régions du nord où l’on cultive le cannabis en alternatives économiques tout en améliorant l’image du pays, comme l’a noté Milouda Hazib, chef du groupe parlementaire du PAM à la Chambre des députés.

Le texte en préparation va dans deux directions :
1- Délimiter les superficies où il sera difficile d’implanter des cultures alternatives.
2- la création d’un établissement public pour superviser et commercialiser les produits dérivés du kif.

Le législateur marocain avait pour la première fois parlé de l’« usage positif », en médecine et pharmacie, du cannabis dans le Dahir du 21 mai 1974  : http://adala.justice.gov.ma/production/html/Fr/liens/..%5C71772.htm
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Empty
MessageSujet: Re: Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif   Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Icon_minitimeLun 30 Déc - 12:19

L’Istiqlal a déposé une proposition de loi portant dépénalisation et réglementation de la culture du cannabis en perspective de son usage à des fins médicales et pharmaceutiques.

La proposition prévoit:

- La délimitation de la culture de cette plante à des régions précises. Il s’agit des provinces d’Al Hoceima, Chaouen, Tétouan, Ouezzane et Taounate. Ailleurs, cette activité sera bien sûr interdite.

- Les modalités de sa culture, de sa commercialisation, de sa transformation et de sa consommation. L’organisation de toute la filière dont devrait justement s’occuper un organisme public, une agence nationale, dans lequel siégeraient tous les acteurs concernés.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Empty
MessageSujet: Re: Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif   Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Icon_minitimeVen 7 Fév - 13:00

Le chiffre : 80 000 familles vivent de cette culture, avec un revenu moyen annuel estimé à 40 000 DH. Sa légalisation à des fins thérapeutiques et industrielles leur permettra de vivre dignement.
 
 
Le Maroc pourra sûrement renouer dans les prochains mois avec un passé pas très lointain où la production et la consommation du kif (cannabis) était licite, mais cette fois-ci pour une utilisation plus rationnelle et autre que récréative. La plante possède des vertus thérapeutiques certaines, scientifiquement confirmées, et il serait absurde de ne pas capitaliser ce «trésor», avec tous les avantages économiques et sociaux que cela entraîne.
 
Les parlementaires demandent une loi légalisant :
-         la culture,
-         la production
-         la commercialisation du cannabis,
 
Et un cadre législatif pour son exploitation à des fins médicales et industrielles, dans des produits de :
-         textile,
-         sous forme de médicaments,
-         cosmétique ou autres.
 
 
Un peu d’histoire : la culture du cannabis dans la région de Kétama remonte au XVe siècle
 
La culture de cannabis dans la région de Kétama, dans le Rif central, remonte au XVe siècle, s’accordent à dire tous les historiens. Cette culture remonterait même à l’arrivée des immigrants arabes dans la région, à partir du VIIe siècle.
 
Et c’est la France qui en tira le plus grand profit à partir de la fin du 19ème siècle: «90% de ses besoins en cannabis pharmaceutique provenaient du Rif marocain», écrit le biologiste allemand Stefan Haag dans une recherche éditée en 1996.
 
Et c’est le nord du Maroc, ajoute-t-il, qui «est l’une des premières régions au monde où le cannabis a été planté uniquement pour ses vertus psychotropes».
 
Cela dit, jusqu’aux années 60 et 70 du siècle dernier, fumer du kif au Maroc était aussi courant et toléré que fumer du tabac. C’est plutôt le sebsi (une longue pipe) qui avait droit de cité, la cigarette était peu courante chez les paysans. Le kif était fumé dans la rue, chez soi ; et le  sebsi était un compagnon fidèle partout, même dans les salles de cinéma.
 
La vente de cannabis en tant que drogue sera toujours sanctionnée
 
La proposition de loi du Parti de l’Istiqlal se veut une loi qui sanctionne toujours le trafic de cannabis en tant que drogue, mais, en même temps, elle pose le cadre législatif pour l’exploitation du kif à des fins médicales et industrielles.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Empty
MessageSujet: Re: Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif   Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Icon_minitimeVen 14 Mar - 17:26

Les affaires semblent florissantes pour le secteur illégal
 
En France, le marché du cannabis est estimé à 3 milliards d'euros annuels, un flux permanent de liquidités que les grands trafiquants marocains s'empressent de blanchir au plus bas coût. Ils délèguent cette mission à une poignée de « banquiers » locaux établis à Tanger ou Casablanca, chargés de contacter les « blanchisseurs » les moins chers.
 
Depuis 2010, un blanchisseur indien, domicilié en Seine-Saint-Denis (en France), récupérait le fruit de la vente du cannabis auprès de « collecteurs » français opérant pour le compte des trafiquants marocains. Il se chargeait ensuite de l'acheminer à Bruxelles, dans des sacs de sport remplis de billets. Une partie de cet argent était alors réinvestie dans de l'or, fourni par un fondeur anversois. Trois fois par semaine, des « porteurs » indiens s'envolaient pour Dubaï, embarquant avec eux des sacs de billets ou quelques kilos de métal jaune, dûment déclarés à la douane grâce à de fausses factures émises par les sociétés de Sayed.
 
A Dubaï, une partie du liquide était déposée dans des bureaux de change contrôlés par les « banquiers » marocains, l'autre injectée dans le circuit bancaire ou investie dans l'immobilier.
 
En garde à vue, il a timidement admis avoir recyclé 36 millions d'euros depuis 2010. Les enquêteurs, qui ont jusqu'ici saisi 2,3 millions d'euros et 9 kilos d'or, évoquent volontiers la somme de 200 millions d'euros par an.
 
Va-t-il y avoir des arrestations au Maroc ????

Extraits de : http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/03/14/l-alchimiste-indien-de-tremblay-qui-transformait-l-argent-de-la-drogue-en-or_4383005_3224.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé





Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Empty
MessageSujet: Re: Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif   Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Cannabis : Le Maroc songe à légaliser la culture du kif
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le cannabis en médicament ????
» L'OCP veut promouvoir la culture
» Les mauvaises nouvelles s'enchainent pour la culture

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Economie et entreprises.ma-
Sauter vers: