MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juin 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment :
Le Tome 41 de Berserk sort dans une semaine : faut-il ...
Voir le deal

 

 Quel avenir pour les taxis en France ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Quel avenir pour les taxis en France ? Empty
MessageSujet: Quel avenir pour les taxis en France ?   Quel avenir pour les taxis en France ? Icon_minitimeJeu 13 Fév - 13:33

Après :
- le vélos-taxi
- taxi-moto,
- VTC  (véhicule de tourisme avec chauffeur)
- les clandestins,
- l'autolib et vélib
 
En voici une nouvelle qui ne pas leur plaire :
 
La société américaine Uber va proposer aux Parisiens un service de « covoiturage urbain » à partir du mercredi 5 février 2014. « L'idée, c'est de permettre à un particulier de conduire d'autres particuliers au volant de son propre véhicule », explique au Monde Pierre-Dimitri Gore-Coty, le responsable de la start-up en France.
 
M. Tout-le-Monde doit aussi pouvoir proposer une bouteille d'eau minérale pour désaltérer, si besoin, son client – qualité de service oblige. « Ce n'est pas non plus le même standing qu'un véhicule avec chauffeur classique, précise M. Gore-Coty. Là, le client s'assied à l'avant de la voiture, c'est dans la logique du partage, de l'économie collaborative ».
 
En échange d'une petite commission sur chaque course, Uber fournit l'application mobile – téléchargeable sur smartphones et tablettes à partir de mercredi –, qui propose différents profils de chauffeurs et qui les connecte en temps réel avec les clients. Elle est censée aussi garantir le sérieux des chauffeurs.
 
Avant de conduire un passager, ces derniers seront soumis à un examen attentif, assure Uber. Ils devront produire un permis de conduire de plus de 3 ans, un extrait de leur casier judiciaire, leur historique d'assurance… Et avoir un entretien de quelques minutes avec un salarié de l'entreprise. « Cela nous coûte cher, il faut que les clients aient confiance en nos chauffeurs. Chacun d'entre eux sera en plus “noté” en permanence par ses passagers », souligne M. Gore-Coty.
 
Charge au conducteur, en revanche, de signaler ses revenus à l'administration fiscale. Celui-ci devra également faire part de son activité à son assurance pour être couvert en cas d'accident.
 
 
Ces entreprises n'ont pas le droit de charger des clients à la volée, une pratique qui reste l'apanage des taxis.
 
 
En effet, à Paris, 3 start-up se sont lancées sur ce créneau inventé par la société californienne Lyft, un concurrent d'Uber. Heetch teste son service depuis la mi-2013 : « On se focalise sur les jeudis, les vendredis et les samedis soir, quand l'offre de transport est la plus réduite », dit Teddy Pellerin, l'un des cofondateurs de Heetch.
 
Il y a aussi Djump, une start-up bruxelloise. « Nous, on fonctionne sur une logique de village, où les habitants se partagent les frais d'un véhicule. La donation au chauffeur est libre », explique Alexis Marcadet, le responsable de Djump à Paris.
 
Enfin, Miinute relève du pur collaboratif : « On veut faire ce qu'on aurait rêvé d'avoir il y a quelques années quand on était étudiants, pour rentrer chez nous après une soirée », précise Mehdi Amour, le cofondateur de Miinute.   
 
Si l'on ajoute d'autres sociétés collaboratives plus avancées – BlaBlaCar, le leader européen du covoiturage, ou Drivy, un site de location de voiture entre particuliers –, la France est à la pointe dans les nouvelles manières de se déplacer.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Quel avenir pour les taxis en France ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel avenir pour le transport ferroviaire?
» Peut on se permettre de détruire l’avenir d’un étudiant pour 100 DH ?
» Quel est le moyen le plus efficace pour se nettoyer dans les toilettes?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: Economie et entreprises.fr-
Sauter vers: