MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment :
L’édition Collector de la BD Saint Seiya ...
Voir le deal

 

 Nouveautés de la loi 2014 sur le logement en France

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Nouveautés de la loi 2014 sur le logement en France   Empty
MessageSujet: Nouveautés de la loi 2014 sur le logement en France    Nouveautés de la loi 2014 sur le logement en France   Icon_minitimeVen 14 Mar - 17:15

Sous réserve que les décrets qui vont préciser le texte n'en modifient la teneur.
 
Encadrement des loyers
 
La mesure phare du texte continue de susciter le scepticisme des professionnels, ces derniers arguant que la hausse des loyers ralentit depuis 2006. Il n'empêche, la mise en œuvre de l'encadrement des loyers doit entrer en vigueur entre la rentrée de septembre 2014 et la fin de l'année, à condition que les observatoires qui permettront de calculer le loyer médian soient suffisamment précis.
 
Pour rappel, dans les zones tendues, les préfets fixeront chaque année par arrêté un loyer médian de référence, un loyer de référence majoré (supérieur de 20 % au plus du loyer médian). Un plafond que le propriétaire ne pourra pas dépasser. En théorie du moins.
 
« La loi indique que le bailleur pourra aller au-delà si le bien jouit de caractéristiques de localisation et de prestations particulières, sans toutefois les préciser. Un simple balcon avec une vue lointaine sur le Sacré-Cœur permettra-t-il de dépasser ce plafond ? ».
 
Frais d'agence et état des lieux
 
Jusqu'à présent les locataires s'acquittent généralement de l'équivalent d'un mois de loyer de frais d'agence pour la rédaction du bail. Le même montant est en théorie payé par le propriétaire. Avec la loi, la part acquittée par le locataire sera plafonnée.
 
Là encore les modalités seront bientôt connues (par un décret). Le montant en serait de 6 à 8 euros par mètre carré en province et de 10 euros par mètre carré à Paris. De quoi permettre aux locataires de diviser par deux ces frais d'agence.
 
Une avancée, donc, quelque peu atténuée par la prochaine participation du locataire à l'état des lieux, dont le coût serait de 2 euros par mètre carré.
 
Préavis et  dépôt de garantie
 
Les locataires qui habitent dans des zones tendues n'auront plus qu'un mois de préavis — au lieu de trois — lorsqu'ils quitteront leur logement.  « Trop souvent, les locataires s'installent dans leur nouveau logement tout en continuant de payer le loyer du bien qu'ils n'occupent plus. Cette possibilité s'appliquera dans toute la France pour les particuliers qui intègrent un logement social », précise M. Rodrigues.
 
Les bailleurs devront aussi rendre le dépôt de garantie au bout d'un mois au lieu de deux s'il n'y a pas de contestation sur l'état des lieux. En cas de retard, le bailleur devra payer une pénalité de 10 % du loyer hors charges pour chaque période d'un mois de retard débuté. Jusqu'ici « l'indemnité » équivalait au taux d'intérêt légal. Celui-ci étant voisin de 0 %, il n'incitait pas les bailleurs à se presser.
 
 
Location meublée
 
Là encore la loi cherche à réglementer d'avantage ce type de location, qui sera désormais soumise à l'encadrement des loyers. Le dépôt de garantie est fixé à deux mois, contre un dans une location libre, ce qui peut paraître logique étant donné que le mobilier peut subir des dégradations. La durée du bail ne change pas, elle est d'au moins un an et même de neuf mois pour les étudiants.
 
« La loi maintient une réelle souplesse pour ce type de location, tout en essayant de réduire certains abus. Les règles de congé sont par exemple plus protectrices et le locataire n'aura plus à payer 3 à 6 mois d'avance, comme nous le constatons trop souvent », explique M. Rodrigues.
 
Garantie universelle des loyers
 
Gratuite et publique, elle doit (d'ici au 1er janvier 2016) protéger les propriétaires des impayés, pendant une durée de 18 mois. Mais, la GUL ne sera pas obligatoire, les propriétaires pourront continuer à choisir la caution.
 
La GUL n'intervient pas en cas de dégradation et ne couvre qu'un loyer médian. Si un bailleur loue plus cher, il devra alors prendre une assurance complémentaire.
 
 
Extraits de : http://www.lemonde.fr/immobilier/article/2014/03/13/logement-cinq-nouveaux-droits-pour-les-locataires_4382634_1306281.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Nouveautés de la loi 2014 sur le logement en France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Logement : plus de baisse en 2009
» 4,7 milliards d'euros pour le logement
» Situation de logement à Casablanca

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: Logement et habitations.fr-
Sauter vers: