MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Août 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

 

 Les malades du cancer doivent éviter l'eau du robinet dans les régions polluées

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Les malades du cancer doivent éviter l'eau du robinet dans les régions polluées Empty
MessageSujet: Les malades du cancer doivent éviter l'eau du robinet dans les régions polluées   Les malades du cancer doivent éviter l'eau du robinet dans les régions polluées Icon_minitimeMar 23 Juin - 21:14

Propos de plusieurs experts.

Mieux vaut boire de l'eau filtrée ou en bouteille dans les régions polluées, lorsqu'on est fragilisé par un cancer, . "l'eau du robinet est en général de bonne qualité en France" mais qu'elle varie selon les régions et selon les périodes de l'année, en raison de l'activité agricole.

Ainsi, "des personnes fragilisées peuvent être exposées sans le savoir à des taux de nitrates et de pesticides supérieurs aux normes", estime le texte. Il note aussi que "les normes de qualité n'ont pas évolué malgré les nouvelles connaissances sur des polluants à effet hormonal", tels que certains pesticides, certaines hormones ou le bisphénol A. "Nous conseillons aux personnes malades du cancer ou qui sont passées par la maladie de ne boire quotidiennement de l'eau du robinet que si elles sont sûres de sa qualité, et sinon de s'équiper d'un filtre de qualité ou de boire de l'eau en bouteille", indique le communiqué.

"On peut retrouver dans l'eau du robinet des micropolluants : pesticides, hydrocarbures aromatiques, résidus médicamenteux.... Même à l'état de traces, [ces particules] peuvent agir au niveau cellulaire et aggraver certaines pathologies". Des effets déjà constatés sur des espèces tels que les anguilles, les esturgeons et les loutres. L'écologiste dénonce "deux poids, deux mesures" : dans les grandes villes, souligne-t-il, les contrôles de qualité de l'eau sont réguliers et le traitement des eaux, très pointu ; en revanche, dans les petites communes à caractère rural, les contrôles sont très espacés - deux analyses par an pour les cours d'eau, une tous les deux ans pour les eaux souterraines - et le traitement des eaux s'avère basique ou incomplet.

"Il n'est pas vrai de dire que l'eau du robinet n'est bonne que dans les grandes villes", s'insurge Monique Chotard, directrice de Centre d'information sur l'eau, association créée par les sociétés assurant le service de l'eau et l'assainissement. "On peut boire de l'eau partout, sauf si on vous dit de ne pas en boire. Cela arrive, il ne faut pas être angélique mais l'eau est bonne à 99,5%". Selon la directrice du C.I. Eau, l'argument de Guérir est "pernicieux" car il alerte le public "nationalement" sur des problèmes qui concernent "moins de 1% de la population". "Les substances potentiellement cancérigènes présentes dans le sol - pesticides, engrais... - se retrouvent dans l'eau à des doses infinitésimales mais entre l'eau et le robinet, il y a le traitement", ajoute Monique Chotard qui relève qu'il n'y a "pas d'incidence connue de pathologies liées à l'eau du robinet".

Remplacer l'eau du robinet par l'eau en bouteille pose d'autres questions. Celui du recyclage des matières plastiques mais aussi de "certains résidus du plastique ayant une activité de perturbateur endocrinien [qui] peuvent être libérés lors du chauffage de certaines bouteilles", comme le précise le communiqué de David Servan-Schreiber. Sans remettre en cause la démarche de Guérir, Clara Osadtchy, de l'association Agir pour le développement, met en garde contre "les messages simplistes" et "l'opposition manichéenne entre l'eau du robinet et l'eau en bouteille". "Eau du robinet et eau de source viennent des mêmes nappes phréatiques", argue l'écologiste, qui évoque des "soupçons" sur la présence de polluants dans l'eau en bouteille.

Par ailleurs, les bouteilles en plastique, lorsqu'elles sont détruites, sont à l'origine de pollution atmosphérique, insiste-t-elle, et "ces dioxines et ces toxines retombent sur le sol et dans l'eau qu'elles contribuent à polluer". Et de rappeler que, malgré tout, "l'eau du robinet est le produit alimentaire le plus contrôlé". Reste donc à savoir si le pavé dans la mare lancé par David Servan-Schreiber contribuera à éclaircir les idées.

A vous de voir.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Les malades du cancer doivent éviter l'eau du robinet dans les régions polluées
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Poitou-Charente dans le top 10 des régions du monde à découvrir
» Maroc : Les régions riches et les régions pauvres
» L'eau du robinet polluée près de Bordeaux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: _Alerte conso.fr-
Sauter vers: