MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juin 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Le deal à ne pas rater :
One Piece : pas de tome Collector 25 ans prévu chez Glénat ?
Voir le deal

 

 la démocratisation de l'enseignement supérieur et la baisse de niveau

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

la démocratisation de l'enseignement supérieur et la baisse de niveau Empty
MessageSujet: la démocratisation de l'enseignement supérieur et la baisse de niveau   la démocratisation de l'enseignement supérieur et la baisse de niveau Icon_minitimeMar 5 Jan - 14:02

Dans un texte diffusé fin décembre, la Conférence des grandes écoles CGE (220 écoles membres) estime que la démocratisation de l'enseignement supérieur doit se faire à travers "des soutiens individualisés".

Ces soutiens seraient "apportés aux candidats issus de milieux défavorisés pour les aider à réussir des épreuves qui peuvent leur sembler plus difficiles parce que leur contexte familial ne les y a pas préparés". "Toute autre politique amènerait inévitablement la baisse du niveau moyen" les employeurs considéreraient "que toutes les voies d'entrée dans la même école ne se valent pas". Et la CGE de rappeler son attachement au "véritable mérite républicain".

Pour Yazid Sabeg, cela revient à "jeter un regard plus que négatif, voire vindicatif sur ce que tente de faire le gouvernement et ce qu'a suggéré le président de la République et le Premier ministre". "En quoi le fait de mettre plus de boursiers réduirait-il le niveau de nos grandes écoles ? C'est faux, c'est inexact, c'est un mensonge, c'est une adultération de la réalité", a-t-il dit sur BFM.

Il s’agit là d’une position ancienne adoptée après la signature par Sciences Po Paris - qui ne fait pas partie de la CGE -, en 2001, de ses premières "conventions ZEP" destinées à "recruter", grâce à une voie d'accès spécifique, parmi les meilleurs élèves des quartiers défavorisés. Les grandes écoles, elles, préfèrent aider les jeunes de milieu modeste à préparer les concours ordinaires.

En 2003, l'Essec lançait un programme de tutorat et d'ouverture culturelle appelé "une prépa, une grande école, pourquoi pas moi ?", qui, depuis, a essaimé. Ces dispositifs sont aujourd'hui labellisés "cordées de la réussite" par l'Etat.

L’exemple américain
Les établissements américains qui pratiquent une politique d'ouverture sociale (5 % à 10 % des meilleurs lycéens ont un droit d'accès aux filières sélectives n’ont pas ce problème de baisse de niveau.

Quotas ou objectifs ?
"il n'en a jamais été question, s'étonne-t-on dans l'entourage de Valérie Pécresse, ministre de l'enseignement supérieur. Les 30 %, c'est un objectif, pas un quota."

Pourtant, souligne Pierre Tapie, directeur général de l'Essec, président de la CGE et cosignataire du texte, "dans certains textes, certaines déclarations de hautes autorités de la République, les mots qui sont dits et répétés sont "30 % de boursiers dans chacune des écoles". Cela implique une politique de quotas et ce serait absurde".

Grâce à la réforme des bourses sur critères sociaux en 2008 (relèvement du plafond de revenu parental de près de 5 000 euros), le nombre de boursiers a bondi. Et le ministère de l'enseignement supérieur a pu annoncer en septembre 2009 que "30 %" des 42 000 élèves inscrits en 1ère année de prépa étaient boursiers, en avance d'un an sur l'objectif fixé par le président de la République en 2008. Donc, dans 2 ans, la proportion globale de boursiers parmi les nouveaux étudiants de grandes écoles sera mécaniquement de 30 % (contre 23 % aujourd'hui).

Mode de sélection
Les grandes écoles craignent peut-être aussi que l'Etat ne bouscule trop leur modèle sélectif de formation. En octobre, la ministre de l'enseignement supérieur ne déclarait-elle pas : "L'ascenseur social est bloqué, justement parce que nous ne savons pas faire évoluer nos concours, notamment ceux des grandes écoles où s'opère une hypersélection par le biais d'une incroyable batterie d'épreuves (...) Si les grandes écoles se penchaient sur le problème de la reproduction sociale qui est la leur, sans doute auraient-elles un travail à faire sur les épreuves de sélection."

Pour Mme Pécresse, ces concours devraient prendre en compte "la personnalité, la valeur, l'intensité du parcours" du candidat. Parallèlement, le comité interministériel à l'égalité des chances a lancé le 23 novembre "une mission sur le caractère socialement discriminant ou non" de ces concours.

Les étudiants en chiffres
Répartition.
Sur les 2 200 000 étudiants français,
- 55 % d'entre eux sont inscrits à l'université ;
- 31 % suivent leurs études au sein de formations telles que les sections de technicien supérieur (STS), les écoles paramédicales et sociales ou les instituts universitaires de technologie (IUT) ;
- 14 % étudient en classe préparatoire ou en grande école.

Les boursiers.
En 2008-2009, 526 600 étudiants bénéficient d'une bourse sur critères sociaux. 390 000 sont inscrits à l'université. Il existe 7 échelons.
- L'échelon 0 permet d'être exonéré de droits d'inscription (15 % des étudiants).
- L'échelon 6 correspond à une bourse de 4 019 euros (20 % des étudiants).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
la démocratisation de l'enseignement supérieur et la baisse de niveau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le niveau de la mer augmenterait d'un mètre d'ici à 2100
» Produits agricoles: Nouvelle flambée des prix au niveau mondial en 2009
» enseignement supérieur europeen : plus de rapprochement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: Enseignement et formation.fr-
Sauter vers: