MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier

 

 gaz de schiste : Personne n'en veut ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

gaz de schiste : Personne n'en veut ? Empty
MessageSujet: gaz de schiste : Personne n'en veut ?   gaz de schiste : Personne n'en veut ? Icon_minitimeLun 2 Avr - 15:43

A un mois de l'élection présidentielle, voilà de quoi relancer le débat sur l'exploitation des huiles et gaz de schiste, exploitation controversée en raison de ses conséquences néfastes sur l'environnement.  

Le ministère de l'écologie a rendu public, jeudi 22 mars, le rapport final de la mission d'inspection (PDF) - issue du ministère de l'industrie et de celui de l'écologie - sur " les hydrocarbures de roche-mère en France ", en clair les huiles et gaz de schiste.

Le texte s'intéresse particulièrement à une disposition prévue dans la loi du 13 juillet 2011 qui interdit globalement la fracturation hydraulique en France (seule technique disponible à l'heure actuelle pour explorer ces hydrocarbures non conventionnels) : la mise en œuvre d'"expérimentations réalisées à seules fins de recherche scientifique sous contrôle public". Les auteurs du rapport y sont favorables pour un "nombre limité de puits", ouvrant donc une brèche dans le principe d'interdiction de la fracturation hydraulique.

UN CALENDRIER JUSQU'AU VOTE AU PARLEMENT

Globalement, et pour résumer l'argumentaire développé, il s'agit de ne pas gâcher le potentiel des richesses du sous-sol français, tout en prenant le maximum de précautions techniques (surveillance de la cimentation des puits, des nappes phréatiques, de la qualité de l'air, etc.). Un calendrier est même prévu :

- Premier semestre 2012 : constitution et premiers travaux de la "Commission nationale d'orientation, de suivi et d'évaluation des techniques d'exploration et d'exploitation des hydrocarbures liquides et gazeux" qui, selon la loi de juillet 2011, émettra un avis public sur les conditions de mise en œuvre de ces expérimentations.

- Second semestre 2012 et premier semestre 2013 : recueil de données - via des carottages classiques - dans les sous-sols français susceptibles de receler des gisements d'huiles et gaz de schiste ; et proposition d'une nouvelle loi par le gouvernement afin de définir un cadre précis à ces expérimentations par fracturation hydraulique.

- Second semestre 2013 : vote au Parlement.
Pour commencer, ces expérimentations seraient réalisées dans le Bassin parisien où des permis ont été accordés pour explorer des huiles de schiste.
Compte tenu des mobilisations locales des collectifs anti-gaz de schiste, il est sûr que ces recommandations devraient susciter de nouvelles mobilisations.


Le schiste contient en plus du méthane,  du propane du butane et de l’éthane. Des gaz que s’arrachent les pétrochimistes pour fabriquer plastique, engrais ou médicament.
 
La Chine suivi des états unis qui concentrent l’essentiel des réserves.
 
Son extraction consomme énormément d’eau : le moindre petit puit engloutit plus de 6 millions de litres d’eau par an. Et pour que la fracturation hydraulique les compagnies ajoutent un cocktail de produits chimiques à l’eau et au sable injecté.
 
Un rapport de la chambre des représentants américaine en a identifié une trentaine hautement
cancérogène : benzène, toluène, xylène …..
 
En théorie près de 90% de l’eau qui les renferme reste piègé à plus de 2000 mètres sous terre. Les 10% restante remonte avec le gaz, sont soit réinjectés sous terre dans des puits de stockage ou recyclé dans des centres spécialisés. Certains régions des états unis connaissent des étranges symptômes de pollution : une eau avec une odeur d’égout, absence de plantes, animaux malades …
 
 Contrairement au pétrole, le marché du gaz n’est pas mondialisé. Le gaz est une matière très difficile à exporter. Pour le transporter, il faut le léquifier ce qui en triple le prix. Du coup l’offre et la demande s’équilibrent sur une base régionale : le méthane se vend
(chiffre septembre 2012) à 2,5 dollars / 28 mètres cubes aux USA, 10 dollars en
Europe et 20 en Asie.
 
Fracturation hydraulique : une technique qui permet de libérer le gaz piègé dans le schiste en injectant dans le sol un cocktail d’eau et de produits chimique.


Dernière édition par Admin le Jeu 28 Aoû - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

gaz de schiste : Personne n'en veut ? Empty
MessageSujet: Re: gaz de schiste : Personne n'en veut ?   gaz de schiste : Personne n'en veut ? Icon_minitimeVen 4 Mai - 12:26

L'exception américaine

Après avoir misé sur l'environnement avec "le green business", les américains se sont rendu compte que le sous sol regorge de ce gaz.

Ils n'y sont pas allé avec une main morte malgré les risques sur l'environnement. Plus de 493 000 forage en avril 2012 et ce n'est pas prêt de s'arrêter, le gaz aux états unis est aujourd'hui 3 fois moins cher qu'en Europe.

Ce gaz couvre aujourd'hui 20% des besoins énergétiques et devrait grimper à 40% dans les 20 ans.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

gaz de schiste : Personne n'en veut ? Empty
MessageSujet: Re: gaz de schiste : Personne n'en veut ?   gaz de schiste : Personne n'en veut ? Icon_minitimeVen 19 Avr - 11:46

L'expérience marocaine :

Un ensemble d’ONG a fixé un sit-in ce 21 avril 2013 en la place du Parlement à Rabat contre les autorisations d’exploration ou d’exploitation du gaz et de l’huile de schiste attribuées aux compagnies étrangères.

Cette action, entreprise en marge de la journée mondiale de la Terre célébrée le 22 avril prochain, pointe les conséquences néfastes de cette industrie pour la santé et l’environnement.

La page facebook de l'événement affiche plus de 1600 participants.

Une pétition avait été lancée par les initiateurs du prochain sit-in enregistrant un peu plus de 600 signatures afin de faire changer la décision du gouvernement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé





gaz de schiste : Personne n'en veut ? Empty
MessageSujet: Re: gaz de schiste : Personne n'en veut ?   gaz de schiste : Personne n'en veut ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
gaz de schiste : Personne n'en veut ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le vatican ne veut pas d'un .catholic
» La Polynésie veut son indépendance
» Bruxelles veut brider les MP3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: _Environnement.fr-
Sauter vers: