MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juin 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment :
Tome 34 édition collector de My Hero Academia : ...
Voir le deal
17.25 €

 

 Maroc : Le patronat fait la promotion de la responsabilité sociale

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Maroc : Le patronat fait la promotion de la responsabilité sociale Empty
MessageSujet: Maroc : Le patronat fait la promotion de la responsabilité sociale   Maroc : Le patronat fait la promotion de la responsabilité sociale Icon_minitimeDim 22 Avr - 12:24

La CGEM poursuit ses efforts de promotion de son label de responsabilité sociale (RSE). La confédération patronale rappelle son combat pour la lutte contre l’économie informelle, et encourage ses adhérents à veiller à l’adoption d’une démarche éthique au sein de leurs entreprises.

Le patronat a pour mission de «défendre les intérêts des entreprises qui jouent le jeu, en respectant la loi. De plus, l’engagement de la responsabilité sociale s’étend à des mesures qui dépassent les obligations légales», a affirmé Aziz Qadiri, président de la Commission label RSE de la CGEM.

Aujourd’hui, le nombre des entreprises labellisées RSE a reculé de 40 à 37. 3 entreprises qui ne respectaient pas les normes de la charte de la responsabilité sociale de la CGEM se sont vues retirer ce label.

Un club des entreprises labellisées a été créé en vue de permettre un échange d’expériences. Néanmoins, le label RSE a plus de succès auprès des grandes entreprises que chez les petites. Pour l’instant, une seule PME s’est lancée dans ce processus.

«Le programme Moussanada, qui permet l’accompagnement des petites entreprises pour l’obtention de différents labels, prévoit la prise en charge par l’ANPME de 60% du coût de l’audit d’évaluation par un cabinet accrédité par la CGEM», a fait savoir Mounir Zraidi, responsable de la distribution des programmes d’appui à l’ANPME.

Égalité des chances
Certaines PME ont été également appelées à témoigner de leur expérience de labellisation, notamment la société Tragem. Hayat Toukami, directrice qualité, a souligné que «l’obtention du label RSE nous a permis d’améliorer le climat du travail, avec un taux de satisfaction du personnel atteignant 70%». Elle a évoqué quelques actions déployées par son entreprise dans le cadre du respect de la charte RSE, notamment «la garantie de l’égalité des chances, avec un taux de 3,4% de personnes handicapées, ou encore l’insertion de jeunes chômeurs sous diplômés, après une période de formation en interne».

Plus général, le Conseil économique et social a travaillé sur une charte sociale :

Le référentiel de la Charte sociale compte 39 principes, 92 objectifs et 250 indicateurs de suivi. Il est scindé en 6 volets:
1- accès aux services sociales essentiels et bien-être social;
2- savoir, formation et développement culturel;
3- inclusion et solidarité (exemple: droit à l’égalité des chances, protection de la famille, des travailleurs migrants…);
4- dialogue social, dialogue civil et partenariats;
5- protection de l’environnement et gouvernance responsable;
6- dynamisation de l’entreprise et de la démocratie sociale.

5 volets sont axés sur les libertés et droits individuels et collectifs. Le 6e «énumère les conditions et le processus» visant à concrétiser le référentiel de la Charte.

Me Zahra Zaoui, l’un des 99 membres du Conseil économique et social, déclare que l’instance «s’est focalisée sur les besoins fondamentaux des citoyens pour l’établir». L’avocate du barreau d’Oujda explique que «la loi consacre dans certains cas un minimum de droits». Les partenariats, «socialement innovants et de nouvelles générations», vont lier associations et entreprises, employeurs et syndicats, Etat et acteurs sociaux.

Dans l’idéal, les juges, autant que les décideurs politiques, seront amenés à «s’appuyer sur la Charte sociale en matière d’interprétation de la loi (jurisprudence) et des résultats escomptés de son application».
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Maroc : Le patronat fait la promotion de la responsabilité sociale Empty
MessageSujet: Re: Maroc : Le patronat fait la promotion de la responsabilité sociale   Maroc : Le patronat fait la promotion de la responsabilité sociale Icon_minitimeMar 26 Fév - 12:59

Je suis tombé sur la norme internationale :

En juin 2012, le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a approuvé les principes directeurs relatifs aux entreprises et aux droits de l’Homme. Il en ressort 10 principes à respecter.

Droits de l’Homme

- Principe 1. Les entreprises doivent promouvoir et respecter les droits de l’Homme reconnus sur le plan international.

- Principe 2. Les entreprises ne doivent pas se faire complices de violations des droits fondamentaux.

Ces principes sont issus de la Déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948.

Normes de travail

- Principe 3. Les entreprises devraient respecter l’exercice de la liberté d’association et reconnaître le droit à la négociation collective.
- Principe 4. Élimination de toutes les formes de travail forcé obligatoire.
- Principe 5. Abolition effective du travail des enfants.
- Principe 6. Élimination de la discrimination en matière d’emploi et d’exercice d’une profession.

Ces principes sont issus des conventions de l’Organisation internationale du travail.

Environnement

- Principe 7. Promouvoir une approche prudente des grands problèmes touchant l’environnement.
- Principe 8. Prendre des initiatives en faveur de pratiques environnementales plus responsables.
- Principe 9. Encourager la mise au point et la diffusion de technologies respectueuses de l’environnement.

Ces principes sont issus de la Convention sur l’environnement de Rio de juin 1992.

Anti-corruption

- Principe 10. Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l’extorsion de fonds et les pots-de-vin.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
Maroc : Le patronat fait la promotion de la responsabilité sociale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Français du Maroc et la sécurité sociale
» La qualité : parent pauvre du logement sociale au Maroc
» Maroc : Sécurité, prévention des risques au travail, conformité sociale..., l'Etat serre la vis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Economie et entreprises.ma-
Sauter vers: