MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juin 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga ...
Voir le deal
10.95 €

 

 Assurance auto en France

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Assurance auto en France Empty
MessageSujet: Assurance auto en France   Assurance auto en France Icon_minitimeLun 30 Mar - 16:00

Le marché de l’assurance automobile, en France, est très concurrentiel. En 2007, il existait environ 140 intervenants, répartis en 4 familles d’acteurs :
Les compagnies d’assurances traditionnelles,
Les mutuelles sans intermédiaire,
Les bancassureurs
Les acteurs de vente directe.

Ces sociétés officient sur un marché de l’assurance automobile saturé. Le nombre de véhicules ne progresse presque plus. La hausse du parc automobile est passée de 2 % à 1 %, et devrait être de 0,5 % en 2008. Le chiffre d’affaires en assurances automobile de l’ensemble de la profession, proche de 17,7 Milliard €, n’a quasiment pas bougé ces 4 dernières années.

Les marges sont faibles. «Sur 100 € de prime d’assurance, il y a entre 75 et 80 € de sinistres et, ensuite, en fonction des acteurs, entre 18 et 34 € qui partent en frais de gestion», estime un expert. Pour lui le modèle économique de l’assurance automobile n’est pas rentable, et il est en général équilibré par les produits financiers». Mais l’assurance automobile reste un produit d’appel indispensable, car c’est le contrat qui décide les particuliers à changer d’assureur. Et c’est souvent le prix qui est l’élément déclencheur d’un changement d’assurance automobile. Un contrat auto perdu peut générer la volatilité des autres contrats d’un même client.

Le modèle économique de l’assurance automobile est aussi à l’aube d’une révolution avec la généralisation probable des systèmes de boîtiers de transmission de données, qui pourront à l’avenir détecter les chocs, évaluer la vitesse, les dommages du véhicule et de ses passagers. Ils remplaceront presque les travaux d’expertise et les constats à l’amiable, en permettant aux assureurs d’évaluer au plus juste leurs coûts.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
ikalogic

ikalogic


Nombre de messages : 20
Points : 29
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009
Localisation : Limoges, et j'y suis bien!

Assurance auto en France Empty
MessageSujet: Re: Assurance auto en France   Assurance auto en France Icon_minitimeDim 3 Mai - 22:21

Salut,

Dans la société ou je travail FILMARIANE, nous fabriquons exactement ce types de boîtiers...

voici notre site www.fil-one.fr

enfin, moi je travail pas sur le marketing et les différents débouchés commerciaux, mais j'ai concu le système electronique Wink

C'est vraiment un marché en pleine explosion
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ikalogic.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Assurance auto en France Empty
MessageSujet: Re: Assurance auto en France   Assurance auto en France Icon_minitimeLun 8 Juin - 22:51

Selon un sondage TNS Sofres Groupama, 54 % de la population française ne sait pas ce qu’il y a dans son contrat d’assurance automobile. Ni d’ailleurs comment sont construits les tarifs de sa police.

Établir un prix relève en fait d’une cuisine complexe. Dans le prix d’une police d’assurance 3 éléments entrent en ligne de compte:
- les éléments techniques, propres à chaque population d’assurés,
- les frais généraux que prend chaque assureur pour couvrir ses charges de fonctionnement
- les taxes.

Ainsi, au prix de revient d’une assurance, l’assureur va ajouter environ 25 % pour rémunérer ses coûts de gestion, puis environ 22 à 23 % d’impôts.

Le vrai prix du contrat, celui qui différenciera les assureurs, concerne la partie technique. Car la cotisation étant payable d’avance, la compagnie
doit imaginer les dépenses auxquelles il devra faire face. Pour cela, les compagnies s’appuient sur 2 types d’estimations :
- la fréquence moyenne des dommages
- leur coût moyen.

Car selon :
-le véhicule
-la zone de circulation
les probabilités d’accident ou de vol, par exemple, ne sont pas identiques.

«Il y a des départements français comme l’Eure, l’Eure-et-Loir ou les départements de l’est de la France, par exemple, où l’on sait que le revêtement routier occasionne davantage de bris de glaces à cause des projections de gravillons, confie Etienne Couturier, directeur général
de la Maaf.

Il y a des quartiers ou des départements où il y a plus de vols, comme par exemple dans les zones urbaines ou dans la région Paca, que d’autres, comme dans la Creuse».

Pour évaluer cette cartographie des risques, chaque assureur a sa propre base de données qui repose évidemment sur les statistiques de la sécurité routière (ou des vols) mais surtout sur l’historique des sinistres qu’ils ont eu par le passé à payer. A cet historique s’ajoutent également
dans les bases de données des assureurs des éléments d’infrastructure, comme la création d’une rocade, par exemple, qui diminue les risques d’accident dans une ville.

Chacun se fait donc ses propres statistiques, qui sont ensuite croisées avec :
- le modèle du véhicule (certains seront plus volés que d’autres),
- la zone de circulation,
- l’usage (les gros rouleurs ont plus de chance d’avoir des accidents)
- le profil du conducteur (son âge, son bonus…).

Une dizaine de critères sont pris en compte chez certains assureurs, 30 chez d’autres. «Plus il y a de critères pris en compte, plus les assureurs, grâce à une moindre mutualisation, se donnent la possibilité d’être compétitifs sur les meilleurs risques », indique Philip Modolo, directeur technique des risques de particuliers et professionnels chez Axa France.

A véhicule et utilisation identiques, les femmes – et surtout les jeunes – paieront en moyenne moins cher que les hommes car elles sont statistiquement 3,7 fois moins impliquées dans les accidents. Peuvent également payer moins les conducteurs avec enfants en bas âge qui ont
tendance à être plus prudents. A contrario peuvent être pénalisés les 40-50 ans qui ont des enfants en âge de prendre le véhicule des parents.

Pour ceux qui ont un profil dit «aggravé », les tarifs sont encore plus élevés, souvent majorés de 20 à 30 %, car «lorsque l’on a des sinistres
même petits – un simple accrochage par exemple –, en général la probabilité est beaucoup plus forte d’avoir par la suite des accidents matériels, qu’ils soient faibles ou importants», constate M. Maisonneuve.

Enfoncer son pare-chocs sur un plot en se garant peut donc immédiatement faire penser à l’assureur que son client est soit un peu inattentif
lorsqu’il est au volant, voire même qu’il est imprudent. Pour les assureurs, il y a ainsi une population d’assurés qui n’aura jamais d’accidents
de toute sa vie et une autre qui concentrera tous les sinistres
.

De nombreuses compagnies résilient d’office les polices de leurs assurés après 2 sinistres déclarés au cours de la même année. Ce qui met
l’assuré dans une situation délicate car il aura beaucoup de mal à trouver un assureur souhaitant le prendre parmi ses clients.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Assurance auto en France Empty
MessageSujet: Re: Assurance auto en France   Assurance auto en France Icon_minitimeLun 8 Juin - 23:00

Les sinistres ont changé

Ces dernières années, les prix des contrats d’assurance automobile ont plutot stagné, voire baissé. D’une part, la saturation du marché automobile et la concurrence entre les acteurs ont maintenu des prix bas. Second élément jouant en faveur des prix bas, la sinistralité. Le nombre d’accidents corporels (ayant provoqué au moins un blessé) a encore baissé en 2008 de 9,7 % (73 390 accidents). Le nombre de blessés a pour sa part été réduit à 11,2 % (91 669 personnes).

Mais d’autres facteurs ont eu l’effet inverse, comme la hausse du coût des réparations et celui de l’hospitalisation des blessés. Car s’il y
a moins d’accidents, les performances de la médecine et des premiers secours permettent de sauver plus de vies. Là où, avant, les accidentés
décédaient, ils sont désormais en vie avec des coûts de prise en charge médicale très élevés. «On a entre 40 et 60 très gros dommages corporels chaque année. On sait qu’on aura un très gros sinistre corporel à payer de plusieurs millions d’euros par tranche de 70 000 à 80 000 véhicules», estimeEtienne Couturier, directeur général de la Maaf.

«le coût de réparation des véhicules a augmenté du fait de la hausse des tarifs horaires de la main-d’oeuvre chez les garagistes, qui ont progressé d’environ 5 % par an, de la hausse du prix des pièces détachées de 4 % par an en moyenne, et de l’augmentation de prix des peintures provoquée notamment par la hausse des prix du pétrole et qui n’a pas bénéficié de la baisse récente».

D’où la stratégie des assureurs de s’allier avec des garages en constituant des réseaux de réparateurs agréés de manière, notamment, à
réduire les coûts.

Les vols ont stagné voire diminué ces dernières années. Deux phénomènes ont joué. D’une part une plus forte présence policière sur le
terrain a découragé certains voleurs. D’autre part, les véhicules neufs sont de plus en plus sûrs, dotés d’équipements antivol, d’antidémarrage,
si bien qu’il est plus complexe de dérober un véhicule aujourd’hui alors qu’il y a quelques années, un bris de glace et peu de «bidouillage
» sous le volant suffisaient à faire démarrer le véhicule.

Les bris de pare-brise, qui diminuaient depuis plusieurs années, ont augmenté en 2008, «sans que l’on sache vraiment pourquoi», constate un assureur.

De même que les incendies de véhicule, qui ont augmenté depuis le début de l’année et qui, eux, pourraient être liés à un effet de crise
– accélération de la délinquance ou acte frauduleux – que les assureurs regardent de très près actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
ikalogic

ikalogic


Nombre de messages : 20
Points : 29
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009
Localisation : Limoges, et j'y suis bien!

Assurance auto en France Empty
MessageSujet: Re: Assurance auto en France   Assurance auto en France Icon_minitimeLun 8 Juin - 23:15

de mon humble experience, je pense qu'il faut surtout bien chercher avant de s'engager avec un assureur.

Je pense aussi qu'il faut aller directement au moins cher, car de toute façon, il vont toujours finir par nous compliquer les démarches lorsqu'on a besoin d'eux..

Un exemple, J'ai assuré ma preière voîtire d'une valeur de 850€ pour 100€ par mois chez l'eccureuil!! 1200€ par an!!! plus que le prix du véhicule... et le jour ou je suis tombé en panne, on ne m'a pas couvert car j'etais à moins de 50Km de mon domicile... Ahhh cet écureuil si je le vois passer dans la rue!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ikalogic.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Assurance auto en France Empty
MessageSujet: Re: Assurance auto en France   Assurance auto en France Icon_minitimeLun 8 Juin - 23:29

Si tu croise écureuil, écrase le avec ta voiture Very Happy , ça lui apprendra .... Il faut toujours utiliser les comparateurs pour choisir son assurance.

Sinon l'Égypte a fait pâle figure contre l'Algérie. Qu'est ce qui arrive aux champions d'Afrique ???
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
ikalogic

ikalogic


Nombre de messages : 20
Points : 29
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009
Localisation : Limoges, et j'y suis bien!

Assurance auto en France Empty
MessageSujet: Re: Assurance auto en France   Assurance auto en France Icon_minitimeMar 9 Juin - 1:04

Admin a écrit:

Sinon l'Égypte a fait pâle figure contre l'Algérie. Qu'est ce qui arrive aux champions d'Afrique ???

Ah bon!!! j'en ai aucune idée... moi je suis pas le sport du tout.... mais il ont bien fait, il faut en laisse un peu pour les autres loooooll!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ikalogic.com
ikalogic

ikalogic


Nombre de messages : 20
Points : 29
Réputation : 2
Date d'inscription : 29/03/2009
Localisation : Limoges, et j'y suis bien!

Assurance auto en France Empty
MessageSujet: Re: Assurance auto en France   Assurance auto en France Icon_minitimeMar 9 Juin - 1:09

Admin a écrit:
Si tu croise écureuil, écrase le avec ta voiture Very Happy , ça lui apprendra ....

Du poil d'écureil collé sur le capot de ma nouvelle voiture.. non! en plus je crois pas que ma nouvelle assurance me couvre en cas d'homicide volontaire!!!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.ikalogic.com
Contenu sponsorisé





Assurance auto en France Empty
MessageSujet: Re: Assurance auto en France   Assurance auto en France Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Assurance auto en France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Auto Plus épingle le budget auto de l'Etat
» Budget auto: ça a augmenté en 2008
» Assurance Auto au Maroc : Une hausse des prix en vue ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: Assurances.fr-
Sauter vers: