MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Août 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment : -40%
Machine à café avec broyeur KRUPS ...
Voir le deal
357.99 €

 

 2008 : Durcissement des conditions de crédit immobilier

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

2008 : Durcissement des conditions de crédit immobilier Empty
MessageSujet: 2008 : Durcissement des conditions de crédit immobilier   2008 : Durcissement des conditions de crédit immobilier Icon_minitimeDim 14 Sep - 1:18

Toutes les banques sont dans la même configuration, pas de risques avec le crédit immobilier. 3 conditions éliminatoires semblent être partagés par l'ensemble des banques
1- Absence d'apport personnel
2- Mensualités supérieur à 33% du revenu
3- Moins d'un an d'ancienneté professionnelle

De plus les banques prêtent moins longtemps, les crédits de 30 ans n'ont plus la cote apurés des banques


Dernière édition par Admin le Sam 16 Mar - 15:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

2008 : Durcissement des conditions de crédit immobilier Empty
MessageSujet: Re: 2008 : Durcissement des conditions de crédit immobilier   2008 : Durcissement des conditions de crédit immobilier Icon_minitimeMar 30 Sep - 1:14

Quelques conseils pour réussir à accéder aux prêts.


L'Observatoire du financement des marchés résidentiels-Crédit logement a publié une étude, en juillet, montrant une décrue de 11 % du volume des prêts immobiliers au premier semestre, en grande partie due à la moindre demande des emprunteurs découragés.

Pour l'Association française des usagers bancaires (AFUB), dans cette période mouvementée, il faut évidemment "éviter les achats coups de coeur".

Un emprunt signifie :
- un remboursement avec des taux d'intérêt,
- un apport personnel important
- des frais annexes (par exemple, les honoraires du notaire en cas de biens immobiliers).

Il faut donc bien réfléchir avant de se lancer.

Ne pas hésiter à changer de banque :

La fidélité ne paye pas toujours. Il faut donc penser à faire le tour des banques pour voir les taux qu'elles proposent en fonction de l'emprunt de vous désirez faire. Vous pouvez faire la démarche vous même et vous demander à parler à un conseiller dans chaque banque. L'AFUB recommande même de faire deux démarches en parallèles auprès des banques en déposant des dossiers. Il existe également des courtiers qui effectuent ce travail pour vous et mettent les banques en concurrence mais cela engage des frais supplémentaires (3 à 7%), qui peuvent les rendre peu rentables.

Les meilleures périodes

Septembre et octobre, retour des vacances et rentrée au travail, sont une grosse période immobilière. Les propriétaires vendent, des nouveaux appartements arrivent donc sur le marché.

Donc selon un conseillé d'agence de Crédit du Nord, c'est le bon moment pour emprunter et pour investir.

Négocier le taux
Il faut donc ne pas hésiter à négocier avec son banquier. Même si l'impression générale semble être que les banques ne s'intéressent et n'écoutent que les clients qui ont déjà une surface financière importante, il est toujours possible de se faire entendre. Pour l'AFUB, il est tout à fait possible de négocier 10 à 20% de baisse. Car il ne faut pas oublier qu'en ce moment, ce sont surtout les particuliers qui apportent des liquidités.

Éviter les prêts de trop longue durée.

Les banques sont de plus en plus réticentes à accorder des prêts de longue durée. Selon Christophe Cremer, PDG de meilleurtaux.com, "la part des prêts supérieurs à 30 ans est déjà passée de 18% à 15%". Pour le notaire un prêt sur 25 ans n'est pas économiquement raisonnable et comporte trop de risques. Le particulier pourrait ne plus être capable de rembourser. Donc prévoyez plutôt un prêt sur 10 ou 15 ans, qui séduira plus facilement une banque.

Assurance décès-invalidité (ADI)

N'oubliez pas, l'obtention d'un crédit immobilier à moyen ou à long terme est toujours subordonnée à la présentation d'une assurance décès-invalidité (ADI). Cette assurance a pour objet de se substituer à l'emprunteur en cas de décès ou d'invalidité.

Concrètement : Vous êtes malade, l'ADI paie le prêt à votre place. Vous décédez, le prêt est remboursé par l'ADI. Cette assurance rajoute des frais, le coût de l'assurance représente une part importante de votre mensualité totale, souvent jusqu'à 10 % de celle-ci. Mais selon l'AFUB, il est possible de négocier avec votre banquier pour faire baisser le prix.

Sachez que les contrats d'assurance ne sont pas réglementés et que le contenu des garanties peut varier fortement d'un établissement à l'autre. Alors n'hésitez pas à en parler avec votre conseillé avant de signer le prêt.

Garantie de perte d'emploi

En cette période de crise économique, alors que la situation est peu lisible pour l'avenir, pensez à demander à votre banque une garantie de perte d'emploi efficace, surtout pour les prêts à long terme (surtout si l'emprunt est fait par un couple car les risques de dissociation conjugale sont réels).

Cette assurance prend en charge les mensualités pendant un certain temps, de 18 à 36 mois le plus souvent, et sous certaines conditions telles que être salarié en CDI (contrat à durée indéterminée), ne pas avoir été licencié pour faute grave, ou encore avoir moins de 65 ans.

Évidemment, les assureurs ont durci les conditions de mise en œuvre de cette garantie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
 
2008 : Durcissement des conditions de crédit immobilier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crédit immobilier : conseils
» Septembre 2009 : Crédit immobilier, les taux augmentent
» Le Crédit agricole lance Assalaf Al Akhdar dédié au crédit à la consommation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: Banques.fr-
Sauter vers: