MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilDernières imagesRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
» Find Pretty Womans in your city for night
Le miel au Maroc Icon_minitimeSam 22 Juin - 2:32 par ulvi

» Super Сasual Dating - Actual Girls
Le miel au Maroc Icon_minitimeSam 13 Avr - 17:39 par ulvi

» AJI TAKRA Ouarzazate
Le miel au Maroc Icon_minitimeMer 7 Fév - 12:51 par ulvi

» Mary Bio Ouarzazate
Le miel au Maroc Icon_minitimeLun 5 Fév - 12:19 par ulvi

» L’ e-cigarette : c’est bien ou pas bien ?
Le miel au Maroc Icon_minitimeSam 12 Juin - 16:27 par mauricio21

» Payoneer est plus simple que Paypal
Le miel au Maroc Icon_minitimeMer 13 Nov - 13:00 par ulvi

» Où manger à Ouarzazate
Le miel au Maroc Icon_minitimeLun 14 Aoû - 14:30 par ulvi

» Faudra t il avoir un bac + 5 pour se brosser les dents ?
Le miel au Maroc Icon_minitimeVen 10 Mar - 17:40 par Admin

» Stop à la surconsommation d' antibiotiques
Le miel au Maroc Icon_minitimeMer 21 Sep - 18:07 par Admin

Sujets similaires
Juillet 2024
LunMarMerJeuVenSamDim
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031    
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment :
Soldes d’été 2024 : trouvez les ...
Voir le deal

 

 Le miel au Maroc

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Le miel au Maroc Empty
MessageSujet: Le miel au Maroc   Le miel au Maroc Icon_minitimeJeu 3 Sep - 22:41

Le miel chinois, latino-américain, ou encore indou, arrive à Casablanca à moins de 10 DH le kilo. Alors que le prix de revient du même produit au Maroc varie entre 35 et 40 DH/kg. Le consommateur est en droit de demander quelle est la recette magique de ces apiculteurs qui leur permet d’être aussi compétitifs.

Certes, la productivité dans ces pays est largement supérieure à la nôtre: 70 kg/ruche et par an contre 20 à 25 kg au Maroc. N’empêche, cela n’explique pas tout. En Asie comme chez nous cette normalisation fait cruellement défaut et la réglementation reste somme toute sommaire. Ce qui ouvre grande la voie aux pratiques frauduleuses de tout genre. Aussi ne faut-il point s’étonner de trouver sur le marché du miel mélangé avec de nombreux produits: sucre, mélasse, farine, amidon, gélatine, glycérine.

Les apiculteurs marocains ne disposent pas de normes de qualité pour se prémunir contre les miels importés. C’est l’arrêté viziriel du 5 mars 1928 qui réglemente «la fabrication et le commerce des sucres, glucoses, miels confitures, gelées et marmelades».

Le texte fait à peine la distinction entre miel pur et miel de sucre. Or depuis cette date, les choses ont beaucoup changé. Si bien que sous l’appellation «miel» on décèle souvent un produit additionné de sirop sacchareux. De même que le miel d’industrie est vendu comme produit naturel.

La recette est simple. Ces miels bon marché sont mélangés avec les produits locaux ou vendus comme tels.

Comment est défini alors le miel?
Pour la réglementation européenne le miel est un «aliment entièrement élaboré par l’abeille à partir de substances sucrées, naturelles, prélevées directement sur les végétaux (nectar) ou à partir des miellats (sucre prédigéré) qu’excrètent les pucerons». L’homme n’intervient donc pas dans la fabrication du miel. Toute ingérence à ce stade relève de la fraude pure et simple.

En revanche, le travail de l’apiculteur consiste à fournir aux abeilles les conditions favorables d’élevage. Il s’occupe aussi de la récolte et la conservation du produit. «Si le miel est rattaché à la gamme des produits transformés, les technologies utilisées ne visent pas une modification de ses propriétés mais concernent son extraction, le contrôle de ses évolutions spontanées et son conditionnement», précise un chercheur de l’INRA.

Non au chauffage

Chauffer le miel, c’est contre nature, affirment des chercheurs. L’opération cause la destruction des diastases (enzymes) contenues dans le miel et qui sont nécessaires pour l’assimilation des aliments.

Le miel est un aliment naturel et vivant qui doit être consommé tel quel. Mais il ne faut pas confondre la pasteurisation avec l’opération qui consiste à porter le miel à environ 35°c pour faciliter sa mise en pots. Ce niveau est la température naturelle de la ruche en période d’été.

la production marocaine du miel avoisine les 3.000 tonnes par an. La productivité est de près de 4 kg par ruche
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
zekas89




Nombre de messages : 1
Points : 1
Réputation : 0
Date d'inscription : 14/05/2013

Le miel au Maroc Empty
MessageSujet: Du miel authentique au maroc   Le miel au Maroc Icon_minitimeMar 14 Mai - 23:52

Bonjour,

Moi je vends du miel authentiques à des prix compétitif.
Contactez moi sur le 0665182991

ou consulter ma page Facebook miel-authentic-عسل-حر

Revenir en haut Aller en bas
 
Le miel au Maroc
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jus au Maroc
» Microsoft Maroc soutient les start-up au Maroc
» CDD et CDI au Maroc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Alimentation.ma-
Sauter vers: