MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
-41%
Le deal à ne pas rater :
🚿 Lot de 12 gels douche DOP « Douceurs d’enfance » à ...
15.99 € 27.10 €
Voir le deal

 

 Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens Empty
MessageSujet: Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens   Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens Icon_minitimeJeu 19 Nov - 18:32

L’Indice de perception de la corruption (IPC) en 2009, publiés par Transparency classe le Maroc au 89e rang mondial (place qu’il partage avec le Malawi et le Rwanda). Le Maroc affiche un IPC de 3,3 contre 3,5 l’année précédente.

La Tunisie fait quant à elle mieux que le Maroc, et se place au 65e rang mondial. Parmi les pays arabes (au nombre de 16), le pays occupe la 8e place après le Qatar, l’Arabie saoudite et le Koweït.

Sur une décennie, le Maroc est passé du 45e rang mondial (en 1999) au 89e. Cette chute vertigineuse de plus de 40 places est expliquée, selon Transparency, par l’analyse du Système national d’intégrité (SNI).

L’étude menée par Transparency a eu pour but d’évaluer le SNI du Maroc sur :
- le plan normatif (lois et dispositions réglementaires)
- le plan pratique (leur application effective).

Pour cela, 16 institutions-clés ont été passées au peigne fin. Parmi elles, le pouvoir exécutif, la justice, la Cour des comptes, le Parlement, le secteur privé, les médias, la société civile, etc.

La corruption est un phénomène qui s’est banalisé et sa pratique s’étend à toutes les sphères, malgré le plan gouvernemental de lutte contre la corruption, lancé en 2006 et même si le Maroc est signataire de la Convention des Nations unies contre la corruption.

Transparency pointe du doigt un discours anti-corruption qui ne se traduit que rarement dans les faits par de réels moyens attribués à cette cause et par la mise en place de mesures concrètes. Autre fait grave, selon l’organisation, «la non-reconnaissance du droit d’accès à l’information alors que c’est un facteur de base dans le déficit de transparence et de non-reddition des comptes».

Dans l’analyse livrée, la justice, parmi les piliers de l’intégrité nationale, fait figure encore une fois de cancre. Sa dépendance vis-à-vis du pouvoir «est aggravée par une insuffisance de moyens matériels, une formation de son personnel administratif jugée insuffisante, une faiblesse des effectifs, et enfin un accès difficile à l’information y compris à la jurisprudence», signale le rapport de Transparency.

Une enquête de l’ICPE (Indice de corruption des pays exportateurs) sur l’appréciation de la corruption dans les différents secteurs révèle que le système judiciaire est le secteur le plus corrompu au Maroc (3,Cool, suivi de la police (3,4), des partis politiques (3,1) et les services de la santé (3).

Quant à l’Instance centrale de prévention de la corruption mise en place en août 2008, censée pallier le fléau de la corruption, elle est «sans pouvoir direct d’investigation et ne peut donc engager des poursuites ou infliger des sanctions», précise le rapport. Ce qui limite son action. La société civile, quant à elle, n’est pas en reste.

Le baromètre mondial de la corruption révèle que 60% des ménages marocains consultés déclarent avoir versé des pots-de-vin au cours de l’année qui a précédé l’enquête.

Le Maroc est ainsi classé dans le groupe critique des «plus de 40%» aux côtés de l’Albanie, du Gabon et du Cameroun.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens Empty
MessageSujet: Re: Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens   Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens Icon_minitimeSam 23 Oct - 16:47

L'état marocain réagit à cette honteuse 89e place du pays le plus corrompu du monde sur 180 pays.

Le gouvernement marocain a dévoilé vendredi 22 octobre un plan biennal de lutte contre la corruption chronique qui sévit dans le royaume, emportant 2 % du produit intérieur brut et sapant ses valeurs morales.

Parmi une quarantaine de mesures, le plan de lutte prévoit
- une déclaration de patrimoine des hauts responsables de l'Etat,
- des cours de lutte contre la corruption dans les établissements scolaires
- un mécanisme de dénonciation par les citoyens des abus constatés.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens Empty
MessageSujet: Re: Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens   Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens Icon_minitimeMar 13 Déc - 1:07

Le Maroc continue à faire figure de mauvais élève en matière de lutte contre la corruption.

L’Indice de perception de la corruption (IPC), publié par Transparency International au titre de l’année 2011, attribue au royaume la note de 3,4 sur 10. Une note qui le classe au 80ème rang sur 183 pays.

Le royaume “figure ainsi parmi les pays où sévit une corruption endémique”, précise l’organisation internationale.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens Empty
MessageSujet: Re: Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens   Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens Icon_minitimeMer 14 Déc - 13:41

Pas d’amélioration dans la lutte contre la corruption au Maroc. C’est la conviction de Transparency Maroc (TM).

Un événement consacré à la présentation des résultats de l’Indice de perception de la corruption publié par Transparency International au titre de l’année 2011. En se classant à la 80e place sur 183 pays, le Maroc a amélioré son rang de 5 points par rapport à 2010. Mais pour les responsables de TM, ce progrès reste insignifiant eu égard à l’ampleur de la corruption qui touche presque les différents secteurs publics.

«Avec une note de 3,4 sur 10, notre pays figure parmi les pays où sévit une corruption endémique, ce qui confirme son enlisement dans une fourchette située entre 3,5 et 3,2 au cours des 9 dernières années», explique Azeddine Akesbi, membre du conseil national de l’organisation marocaine.

Dans le monde arabe, le Maroc est classé en 7e position, juste après la Tunisie (3,80) et l’Arabie saoudite (4,4). En tête du peloton, on trouve Bahreïn, avec une note de 5,1, suivi d’Oman, du Koweït et de la Jordanie. Alors que le Maroc devance les autres pays arabes comme l’Algérie, l’Egypte et le Liban.

Pour Akesbi, avec le classement obtenu durant ces dernières années, on pourra qualifier le Maroc d’«élève paresseux » qui ne déploie pas d’efforts pour lutter réellement contre la corruption. L’ex-SG de TM reconnaît que le pays dispose aujourd’hui d’une réglementation juridique dans ce domaine. Mais, pour lui, cela reste insuffisant en l’absence d’une volonté politique concrétisée par des actions de lutte contre le fléau de la corruption touchant l’ensemble de la société et sans aucune distinction. L
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé





Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens Empty
MessageSujet: Re: Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens   Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Corruption : le Maroc progresse dans le mauvais sens
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un site pour dénoncer la corruption au Maroc
» Pour moins de corruption dans le domaine des affaires
» Liberté économique: Le Maroc toujours mauvais élève

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Administation et services de l'état.ma-
Sauter vers: