MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juin 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier
Le Deal du moment :
Frieren : le Tome 5 édition Collector du manga ...
Voir le deal
10.95 €

 

 Il faut arrêter ces banquiers.

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Il faut arrêter ces banquiers. Empty
MessageSujet: Il faut arrêter ces banquiers.   Il faut arrêter ces banquiers. Icon_minitimeVen 4 Fév - 14:46

Après avoir fait vaciller le système financier mondial, les banques reprennent leurs bâtons de pèlerin pour de nouvelles aventures. Un petit aperçu de leurs macabres trouvailles :

Requinqués par l’argent public, la première cible de ces instituions était : les états. L’idée : gagner de l’argent en spéculant sur la solvabilité des états les plus fragiles : conséquence : les grecs –peuple déjà en grande difficultés- payent plus d’intérêts pour leurs emprunts et ont du mal à trouver de l’argent. Merci qui ?

Deuxième idée spéculer matières premières agricoles. Avec comme conséquence une envolée des prix sur les marchés. Peu importe les émeutes de la faim dans les pays les plus pauvres. Imaginez un instant l’enchainement : vous achetez une baguette et vous payer la TVA, cette TVA va dans les caisses de l’état, l’état aide les banques avec cet argent, les banques spéculent sur le blé avec cet argent et votre baguette vous coute plus cher. Merci qui ?

Les autres loups de la finance : les agences de notation. Après avoir certifié les produits pourris à base de subprime sans trop se poser de question, les voilà enfin sortir leurs muscles. Mais contre qui ? L’Egypte. Et encore une fois un pays en difficulté. Au lieu de suspendre la notation, ils l’ont abaissé. Ils offrent ainsi de meilleures conditions pour le prochain gouvernement. Merci qui ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Il faut arrêter ces banquiers. Empty
MessageSujet: Re: Il faut arrêter ces banquiers.   Il faut arrêter ces banquiers. Icon_minitimeMer 16 Fév - 15:20

Le canard enchaîné nous donne des noms pour ses spéculateurs :

BNP Parisbas a créé à Londres Harewood asset Mangement une filiale spécialisée dans l’investissement sur des fonds hautement spéculatifs. Cette même banque propose à ses clients haut de gamme de placer leurs sous dans un organisme luxembourgeois Opti Hedge. Un placement sur les matières premières notamment agricoles.

La société générale et le crédit agricole proposent aux investisseurs des ETF (exchange traded funds), également appelés trackers. Ces produits suivent les cours des matières premières. Ils permettent ainsi de spéculer sur les cours du blé, du soja, du coton, du sucre ou du mais.

La société générale via filiale Lyxor propose ainsi une large gamme de trackers sur les matières premières.

Le crédit agricole offre à ses clients la même possibilité via sa filiale Amandi

Conséquences de ses investissements

Conséquence dramatique de la flambée des prix alimentaires, 44 millions de personnes dans le monde sont tombées entre juin et décembre sous le seuil de l'extrême pauvreté, a alerté, mardi 15 février, la Banque mondiale. L'institution a réalisé cette estimation grâce à des statistiques sur les revenus et dépenses des ménages réalisées dans les pays à revenus bas à moyens. Le seuil de l'extrême pauvreté est défini par des dépenses de 1,25 dollar par jour et par personne. D'après les dernières estimations en date de la Banque mondiale, 1,2 milliard de personnes dans le monde se trouvent sous ce seuil.

"Les prix de l'alimentation continuent à augmenter dans le monde. L'indice des prix alimentaires de la Banque mondiale a augmenté de 15 % entre octobre 2010 et janvier 2011, et n'est que 3 % en dessous de son pic de 2008", a indiqué l'institution dans un communiqué.

Mais comme à chaque fois il y a des gagnants

Il y a d'abord les quelques producteurs qui profitent de la hausse des prix mais également ces banquiers. La société générale a multiplié par 6 son résultat net qui est dorénavant de 3,917 milliards d'euros et la BNP a confirmé sa bonne santé avec 7,8 milliards d'euros de bénéfice en 2010. Je suis content qu'en face des 44 millions d'affamés il y aura quelques traders et quelques actionnaires qui pourront renouveler leurs yacht, leurs bagnoles de luxes et leur villas de vacances. J'envoi à l'attention des ces messieurs ce petit lien : http://www.mizania.com/content/view/186/2/


Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Il faut arrêter ces banquiers. Empty
MessageSujet: Re: Il faut arrêter ces banquiers.   Il faut arrêter ces banquiers. Icon_minitimeVen 4 Mar - 14:20

Le Brésil s'opposera, lors de la réunion du G20 ce week-end à Paris, à toute tentative de régulation du prix des matières premières a assuré, mardi 15 février, son ministre des finances. "Le Brésil est totalement opposé au mécanisme de contrôle ou de régulation du prix des matières premières", a affirmé Guido Mantega lors d'une conférence de presse. Il a averti que ces mesures pourraient même "avoir des effets négatifs" en freinant l'offre.

La France, qui préside le G20, réclame une meilleure réglementation des marchés où sont cotées les matières premières pour éviter la spéculation qui, d'après Paris, est à l'origine de l'envolée des prix. "Une proposition qui pourrait aider à résoudre le problème serait que les pays industrialisés et les pays émergents les plus dynamiques s'unissent dans le cadre d'un programme d'encouragement à la production agricole dans les pays pauvres", a déclaré M. Mantega. Le ministre a été plus loin en estimant que "les pays riches pourraient collaborer en éliminant les subventions qu'ils octroient à leurs produits agricoles".
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Il faut arrêter ces banquiers. Empty
MessageSujet: Re: Il faut arrêter ces banquiers.   Il faut arrêter ces banquiers. Icon_minitimeSam 4 Juin - 15:41

En 2011 il devrait s'échanger plus de 600 000 milliards de dollars de produits dérivés, l'équivalent de 3 fois le PIB mondial.

Une partie de ces fonds alimente l'inflation des produits alimentaires. Je vous laisse imaginer les dégâts.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé





Il faut arrêter ces banquiers. Empty
MessageSujet: Re: Il faut arrêter ces banquiers.   Il faut arrêter ces banquiers. Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Il faut arrêter ces banquiers.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Après les banquiers les garagistes
» Projet de loi sur la consommation : l’article 91 inquiète les banquiers
»  La route ou les palmiers : faut il choisir ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: Banques.fr-
Sauter vers: