MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
-38%
Le deal à ne pas rater :
Ventilateur de table Rowenta VU2310F0
19.91 € 31.99 €
Voir le deal

 

 L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres  Empty
MessageSujet: L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres    L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres  Icon_minitimeMar 27 Déc - 17:03

En valeur absolue, les chiffres restent faibles, mais en pourcentage, la progression est impressionnante.

Au cours du premier semestre de 2011:
- le nombre de Grecs qui ont émigré en Allemagne a bondi de 84 % (+4 100)
- le nombre d'Espagnols ayant fait de même a progressé de 49 % (+ 2 400).

Ce sont les données les plus spectaculaires publiées par Destatis, l'Institut de la statistique allemand, jeudi 22 décembre.

Avec un taux de chômage de 6,5 %, l'Allemagne, moins touchée par la crise que la plupart des autres pays européens, attire. Au premier semestre, 435 000 personnes s'y sont installées, soit une hausse de 19 % par rapport à 2010, qui était déjà une année où l'immigration avait été importante.

Si, jusqu'en 2002, l'Allemagne enregistrait plus de 800 000 entrants chaque année, ce nombre a diminué entre 600 000 et 700 000 les années suivantes. En 2010, 798 000 immigrants se sont inscrits dans une commune, démarche nécessaire pour obtenir le moindre document administratif et sur laquelle reposent les statistiques.

Sur les 435 000 nouveaux arrivants de la première moitié de 2011 :
- 330 000 viennent d'Europe, dont 82 000 de Pologne et 47 000 de Roumanie.
- 14 000 viennent de Turquie,
- 14 000 d'Afrique,
- 28 000 d'Amérique
- 54 000 d'Asie.

Dans le même temps, 300 000 personnes ont quitté l'Allemagne. Sur ce nombre:
- 223 000 ont migré vers un autre pays européen, dont 41 000 Polonais et 23 000 Roumains.
- 15 500 sont parties en Turquie,
- 9 700 en Afrique,
- 24 000 en Amérique
- 35 000 en Asie.

Le début de l'année a été marqué par un autre phénomène : la libre circulation, à partir du 1er mai, des travailleurs venus de 8 pays d'Europe centrale et orientale. Ni la Roumanie ni la Bulgarie ne sont concernées. Selon l'IAB (Institut für Arbeitsmarkt und Berufsforschung), du 1er mai au 1er octobre, seuls 41 000 migrants se sont installés en Allemagne en provenance de ces 8 pays, soit 51 % de plus que sur la même période de 2010.

En raison des retours, le solde migratoire devrait, sur l'année, être compris entre 50 000 et 60 000 personnes, bien moins que prévu. Certains instituts avaient misé sur un million d'entrées.

APPRENTISSAGE OBLIGATOIRE DE L'ALLEMAND

Les débats très vifs sur l'intégration que le pays avait connus à la fin de 2010 se sont calmés. Le gouvernement vient d'annoncer de nouvelles mesures pour favoriser l'immigration de salariés qualifiés.

En novembre, la fondation Genshagen et l'Institut Montaigne avaient publié un sondage réalisé en France et en Allemagne. Dans les deux pays, 43 % des personnes interrogées estiment que l'intégration des immigrés fonctionne "plutôt mal". Mais en Allemagne, 42 % estiment qu'elle fonctionne "plutôt bien" et 4 % "très bien". 9 % seulement jugent qu'elle fonctionne "très mal". En France, 31 % jugent qu'elle fonctionne "très mal", 19 % "plutôt bien" et 4 % "très bien".

Si 50 % des Allemands et 39 % des Français estiment que le manque de volonté des immigrés constitue un des principaux obstacles, 31 % des Français et seulement 19 % des Allemands évoquent le manque d'emploi comme un facteur important. Dans les deux pays, environ 40 % mettent en avant le manque de tolérance de la société d'accueil et les différences culturelles trop prononcées.

Pour y remédier, les Allemands mettent en avant l'apprentissage obligatoire de l'allemand (60 %) et l'intégration scolaire dès le plus jeune âge (57 %), alors que les Français privilégient (à 44 %) la connaissance obligatoire des principales lois et traditions françaises.

http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/12/26/l-allemagne-terre-d-immigration-pour-les-europeens_1622757_3214.html


Dernière édition par Admin le Lun 8 Avr - 12:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
simo




Nombre de messages : 274
Points : 299
Réputation : 9
Date d'inscription : 07/05/2008

L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres  Empty
MessageSujet: Re: L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres    L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres  Icon_minitimeLun 2 Jan - 2:16

Drôle de retournement, l’Espagne il y a peu de temps était un des plus grand pays d’accueil d’immigration en Europe.

Aujourd'hui, les jeunes espagnols se voient réduits à aller chercher ailleurs leur pain quotidien.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres  Empty
MessageSujet: Re: L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres    L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres  Icon_minitimeMer 25 Avr - 11:31

L'Allemagne a besoin d'environ 200 000 immigrés de plus par an pour compenser son déclin démographique et soutenir sa croissance, estime la Bundesbank, la banque centrale allemande, dans son rapport mensuel, publié lundi 23 avril.

Cet apport régulier de main-d'œuvre étrangère devrait être associé à des réformes visant à prolonger la durée de la vie active et à faciliter la vie professionnelle des personnes avec enfant à charge, ajoute la Bundesbank.

L'Allemagne a déjà prévu de retarder l'âge du départ à la retraite à 67 ans et s'efforce d'attirer de plus en plus d'immigrés, notamment des travailleurs qualifiés, comme des ingénieurs, des informaticiens ou des infirmiers.

En 2011, le pays a accueilli 177 300 immigrés, majoritairement en provenance d'Europe centrale et orientale, une hausse de 2,6 % par rapport à 2010, la plus importante depuis 15 ans. Le pays compte plus de 10,6 millions d'immigrés, sur une population totale de 81,7 millions en 2010, selon l'institut fédéral des statistiques, Destatis.

Avec un taux de fécondité parmi les plus bas du monde et un âge moyen parmi les plus élevés, la démographie fait figure de bombe à retardement pour l'Allemagne, pesant sur son potentiel de croissance et sur les finances publiques : les prévisions démographiques voient la proportion de personnes âgées de 65 ans et plus passer de 20 % actuellement à 34 % en 2060.

Pour compenser le déclin démographique, non seulement, mais aussi pour soutenir la croissance de la production économique, des gains de productivité, des investissements maintenus à un haut niveau et un fort degré d'innovation et de progrès technique seront également nécessaires, ajoute la Bundesbank.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres  Empty
MessageSujet: Re: L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres    L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres  Icon_minitimeLun 8 Avr - 12:39

Le gouvernement allemand a annoncé mercredi 27 février 2013 qu'il allait faciliter davantage l'immigration de travailleurs issus de pays hors Union européenne (UE), face à la pénurie de main-d'œuvre dans certaines branches.

Après avoir facilité l'an dernier l'obtention d'un titre de séjour pour les personnels hautement qualifiés, Berlin veut désormais permettre à des professions intermédiaires qualifiées :
- électriciens,
- conducteurs de train,
infirmières, etc.

de s'installer plus aisément en Allemagne.

LISTE D'EMPLOIS FLEXIBLE

Un texte a été adopté en ce sens mercredi en conseil des ministres, qui doit entrer en vigueur le 1er juillet 2013 s'il obtient l'aval de la chambre haute du Parlement allemand, le Bundesrat.

La condition d'entrée en Allemagne sera pour les étrangers intéressés de présenter un diplôme professionnel dans les domaines dans lesquels le pays manque manifestement de main-d'œuvre.


La liste de ces emplois va être définie par le gouvernement avec l'Agence pour l'emploi et sera flexible, a précisé dans un communiqué le ministère allemand du travail qui a qualifié le texte adopté de "passerelle d'envergure pour l'immigration de main-d'œuvre qualifiée venue du monde entier".

Avec un chômage au plus bas et une population vieillissante, l'Allemagne connaît une carence de main-d'œuvre qualifiée qu'elle tente de colmater en faisant les yeux doux aux travailleurs issus de ses voisins européens en crise mais aussi de plus en plus à ceux issus de pays plus lointains.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé





L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres  Empty
MessageSujet: Re: L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres    L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres  Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Allemagne, terre d'immigration pour les Européens et autres
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'épargne des Européens mieux protégée
» Allemagne : les gros épargnants à la caisse
» Alerte sur la Bactérie tueuse en Allemagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: France :: Forum France :: Union européenne.fr-
Sauter vers: