MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
-47%
Le deal à ne pas rater :
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants de 2 à 6 ans
47.93 € 89.99 €
Voir le deal

 

 Usine Renault de Tanger mal accueilli en France

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Empty
MessageSujet: Usine Renault de Tanger mal accueilli en France   Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Icon_minitimeJeu 9 Fév - 19:53

Durant les années que le projet était en préparation, je vous ai fais suivre l'évolution de cette usine :

- Le risque d'abandon suite à la crise des subprimes en 2008 : https://mizania.forumdediscussions.com/t83-renault-va-reporter-son-projet-d-usine-a-tanger

- Les recrutements : https://mizania.forumdediscussions.com/t2717-ou-en-est-le-recrutement-pour-lusine-renault-de-tanger

- Les nouveaux modèles : https://mizania.forumdediscussions.com/t3158-lusine-renault-de-tanger-emplois-nouveaux-modeles

J'attendais les réactions en France à l'inauguration de l'usine. Ces réactions étaient tout sauf enthousiasmé. En voilà un florilège :

- Renault accusé de "jouer contre l'industrie française" par l'ex-ministre de l'Industrie Christian Estrosi

- Rappelé à (ses "responsabilités sociétales", comprenez produire en France et travailler avec des sous-traitants français, par le sénateur UMP Gérard Larcher.

- Montré du doigt pour ce "véritable scandale" résultant d'un "système absolument fou", par le n°2 du FN, Louis Aliot...

- Seule exception, le député Lionnel Luca qui a déclaré il y a quelques jours : «Que vaut-il mieux ? Une usine Renault au Maroc qui donne du travail à 6.000 Marocains sur place (avec 250 cadres français) et contribue au développement du pays? Ou 6.000 travailleurs immigrés de plus dans une usine Renault en France?», a écrit Lionnel Luca dans un communiqué, faisant référence au prochain lancement d'une usine Renault à Tanger. «Poser la question c’est y répondre!», a conclu le député, vice-président du conseil général des Alpes Maritimes.

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, et le roi du Maroc Mohammed VI inaugurent jeudi cet immense site implanté à seulement 14 kilomètres des côtes européennes mais où les coûts salariaux sont plus de 4 fois inférieurs au salaire minimum français.

Aux critiques, le patron de Renault, Carlos Ghosn, a répondu jeudi matin, sur RTL : "ce n'est pas quelque chose qui se fait au détriment de la France", mais "qui vient au contraire ajouter à la charge de travail en France (...) dans nos ingénieries, dans nos usines moteur, au niveau de nos fournisseurs". Et de faire valoir qu'il est impossible de produire à bas coûts en Europe de l'Ouest. Il a rappelé toutefois que le plan stratégique de Renault à moyen terme prévoyait chaque année une augmentation de la production du constructeur en France.

Désormais, Renault réalise seulement un quart de sa production et de ses ventes en France. PSA produit de son coté 44% de ses véhicules dans l'Hexagone, qui a représenté en 2011 22,6% de ses ventes mondiales. Le directeur turc du site, Tunç Basegmez, a indiqué que l'Europe serait un débouché important pour les véhicules qui sortiront de la toute nouvelle usine marocaine.

Moi comme je l'ai déjà exprimé, je serais contre l'ouverture d'une usine au Maroc suite à une fermeture d'une autre en France. Par contre pour de nouvelles ouverture pourquoi pas : les véhicules électriques en France, les low cost au Maroc. Voilà du partage .

L’Etat marocain a fait preuve de beaucoup de pragmatisme dans l’accompagnement de ce projet. En effet, il avait donné des garanties et une caution pour manoeuvrer le maintien de cet investissement. Il a versé une prime d’investissement de l’ordre de 60 millions d’euros (environ 665 millions de DH) dont une partie dédiée à la formation. L’Etat a également promis une exonération des taxes à l’export et des impôts sur le bénéfice (IS) pendant les 5 premières années. Pour verrouiller l’investissement et la logistique, les pouvoirs publics ont relié le site de production à la voie ferrée pour un accès direct au port de Tanger
Med.


Dernière édition par Admin le Lun 13 Fév - 19:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
simo




Nombre de messages : 274
Points : 299
Réputation : 9
Date d'inscription : 07/05/2008

Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Empty
MessageSujet: Re: Usine Renault de Tanger mal accueilli en France   Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Icon_minitimeDim 12 Fév - 0:53

C'est vrai que l'ouverture coïncide avec la campagne électorale et l’évènement ne va pas passer inaperçu.

Le dernier avis des politiques cité est inquiétant. Là ou les gens voient dans une usine de l'emploi, de l'industrialisation lui il y voit des immigrés en plus.

Je ne vois pas le lien entre l'ouverture d'une usine en France et avoir plus d'immigrés ?????

Si les politiques comme ça, ça m'inquiète de leur confier le destin de la France !!!

Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Empty
MessageSujet: Re: Usine Renault de Tanger mal accueilli en France   Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Icon_minitimeDim 12 Fév - 18:16

«Ce qui va être produit à Tanger ce sont 3 voitures, 2 concepts en 4 caisses complètement nouveaux», annonce Carlos Ghosn, PDG de l’alliance Renault-Nissan.

La commercialisation au Maroc des premiers Lodgy est prévue vers la fin avril-début mai, pratiquement en même temps que son lancement sur le marché européen.

Autre nouveauté, la X67 dont l’autorisation de fabrication est imminente sera révélée en première mondiale au salon Auto-Expo de Casablanca en mai 2012.

Le top management de l’Alliance confirme le «come back» du constructeur nippon qui devra occuper la phase III du site de Melloussa.

Ghosn n’infirme nullement que des pourparlers sont en cours avec l’Etat algérien pour une éventuelle implantation. «Si le gouvernement algérien souhaite monter une usine, je préfère que ce soit Renault qui s’en charge. Nous sommes extrêmement intéressés mais il n’y a rien de concret pour le moment ».

Sur un tout autre registre, le top management du groupe compte s’impliquer en termes de RSE (responsabilité sociale de l’entreprise) tant sur l’environnement immédiat du site que sur le bassin de Tanger-Tétouan. Parmi les initiatives:
- l’aide à la mobilité scolaire. Renault a offert un minibus pour le transport d’écoliers de la Zone de Melloussa.
- Une bibliothèque et un terrain de jeux seront également offerts ainsi que des initiatives en termes de sécurité routière.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Empty
MessageSujet: Re: Usine Renault de Tanger mal accueilli en France   Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Icon_minitimeMar 14 Fév - 13:38

Extraits de l'entretien de Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan avec l'économiste :

L’idée qui veut que le groupe se détourne de la France est totalement fausse. Plus de 40% des investissements industriels de Renault sont faits en France. Il n’y a pas longtemps, nous avons annoncé des investissements massifs sur plusieurs sites. Nous sommes en train de concentrer en France notre production haut de gamme, nos véhicules utilitaires, mais on ne peut tout y faire. Il y a une répartition de la production qui doit se faire, et Tanger fait partie de notre stratégie industrielle. On en est très fier.

La question d’une installation en France ne se posait même pas. Il s’agit de produire des voitures low-cost destinées essentiellement aux pays émergents et dont le principal attribut est d’être extrêmement abordables. Il faut donc aller dans des pays où la main d’œuvre est abondante, qualifiée et où les coûts sont compétitifs. Nous avons démarré notre entrée de gamme en Roumanie. C’est au moment où notre usine là-bas a atteint ses limites, que la question de savoir si nous doublions sa capacité ou si nous créions un autre site ailleurs s’est posée. Nous avons décidé de venir au Maroc. Et je m’en félicite. Mais il n’a jamais été question de produire du low cost non pas uniquement en France, mais non plus en Europe de l’ouest, au Japon et en Amérique du Nord, parce que c’est économiquement impossible.

Je ne pense pas qu’il y ait de perte pour la France au travers de cet investissement. Chaque véhicule fabriqué dans cette usine rapportera 800 euros à la France parce qu’il y a 400 euros de pièces livrées depuis l’Hexagone et 400 euros d’ingénierie. Nous estimons d’ailleurs que pour chaque voiture Renault assemblée à l’international, nous créons l’équivalent de 800 euros de travail par véhicule en France. Soit plus de 600 millions d’euros sur une année pleine que l’usine de Tanger offre en travail à la France. L’usine vient, au contraire, ajouter à la charge de travail en France, dans nos ingénieries, dans nos usines moteur, au niveau de nos fournisseurs. C’est du gagnant-gagnant à tous les coups.

Nous sommes sur un marché qui est en train d’évoluer fortement. Quelques statistiques pour illustrer: 70% du marché mondial de l’automobile en 2000, étaient dans les pays développés et 30%, dans les pays dits émergents. Dans 10 ans, selon notre estimation, ça sera l’inverse.
Ce ratio est déjà aujourd’hui à 50/50. C’est dire que le marché est en train de se développer dans les pays émergents. En tant que constructeur, avec un marché qui est en train d’évoluer aussi fortement, il n’est pas possible de continuer à faire la même chose. Nous devons nous adapter. Vous allez voir, qu’il y aura beaucoup de changements d’organisation chez les constructeurs pour pouvoir contribuer à ce développement dont l’essentiellement se fera dans les pays émergents, qui sont d’ores et déjà le moteur de l’économie mondiale. L’année dernière, 75 millions de voitures étaient vendues dans le monde. Nos prévisions pour cette année estiment ce nombre à 78 millions. Ces 3 millions additionnels viendront à parts égales de la Chine, des Etats-Unis et des autres pays émergents. Rien ne viendra pratiquement du Japon ni de l’Europe. Cette tendance va s’installer pour très longtemps. Nous ne pouvons rester sans rien faire si nous voulons perdurer.

Le bonus pour le hommes politiques français : Renault est en discussion avec les autorités algériennes pour un projet d’implantation industrielle. Préparez vos slogans :-)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
simo




Nombre de messages : 274
Points : 299
Réputation : 9
Date d'inscription : 07/05/2008

Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Empty
MessageSujet: Re: Usine Renault de Tanger mal accueilli en France   Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Icon_minitimeDim 19 Fév - 12:51

je pense que les hommes politiques en France ont ces chiffres en tête, mais il y a une campagne électorale et il faut la ramener ...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Empty
MessageSujet: Re: Usine Renault de Tanger mal accueilli en France   Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Icon_minitimeDim 22 Avr - 15:23

Si on veut acheter du made in France, voici ce qui s'offres

Pour les scooter, une seule solution : acheter un Peugeot, dont une partie des modèles sont encore assemblés à Mandeure, dans le Doubs. Mais cela lui a coûté plus cher qu'une marque asiatique dont les petits prix font un tabac dans les grandes villes (d'ailleurs la poste a fait ce choix).

Pour la voiture. Pour les petits modèles, Les Peugeot 208, Citroën C3, Renault Clio ou Toyota Yaris, sont les plus petites des voitures assemblées en France.

Les modèles plus compacts, comme la Twingo, la C1 ou la 107 sont tous produits et montés en Europe centrale ou en Turquie.

"La différence de coûts de production entre une Clio assemblée à Bursa, en Turquie, et le même modèle produit à Flins, dans les Yvelines, est de 1 300 euros", constate Carlos Tavares, directeur général de Renault.

En 2013, la main d’œuvre représente  25% du coût d'une voiture. L'heure de travail revient à 35.41 €  en France contre 13 en république tchèque, 10 en Turquie et 9 en Slovaquie.


Le différentiel de coût horaire  entre la Roumanie et la France est de 1 à 7  et le différentiel de coûts entre le Maroc et la France est de 1 à 10.

Pour une Peugeot 208, c'est encore pire : celle produite à Poissy (Yvelines) coûte 1 500 euros plus cher que celle que celle provenant de Trnava, en Slovaquie.

Rien d'étonnant, donc, à ce que les constructeurs français produisent essentiellement des modèles à forte valeur ajoutée en France.

Chez Renault, ce sont les utilitaires, comme le Kangoo ou le Trafic, ainsi que quelques modèles haut de gamme, comme l'Espace ou la Laguna. La firme au losange ne produit d'ailleurs plus que 18 % de ses voitures en France, contre encore 39 % pour PSA Peugeot Citroën.

ASSEMBLAGE ET CONSTRUCTION
Mais les professionnels conseillent de se méfier des chiffres. "L'assemblage ne pèse que 15 % de la valeur ajoutée d'une voiture", estime M. Tavares. Autrement dit, ce n'est pas parce qu'elle est assemblée à l'étranger qu'elle n'est pas française.

La fabrication des moteurs, des boîtes de vitesses ou des transmissions est souvent française et exportée dans des usines à l'étranger. A Tremery (Moselle), PSA produit ainsi les nouveaux moteurs du groupe, tandis que l'usine du Mans de Renault fabrique des châssis pour l'ensemble des sites de Renault-Nissan.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé





Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Empty
MessageSujet: Re: Usine Renault de Tanger mal accueilli en France   Usine Renault de Tanger mal accueilli en France Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Usine Renault de Tanger mal accueilli en France
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ou en est le recrutement pour l’usine Renault de Tanger ?
» L’usine Renault de Tanger : emplois, nouveaux modèles, ….
» Delphi: 2eme usine à Tanger

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Emploi.ma-
Sauter vers: