MIZANIA
MIZANIA
MIZANIA
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

MIZANIA

Forum du Consom'acteurs et du contribuable Franco-marocain
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Pour le mois de Janvier 2012 : 33 442 Visites (1079/jour) et 50 994 Pages vues (1645 pages / jour)
Le forum dispose d’un compte sur Facebook : MIZANIA MAROC (79 amis)
Derniers sujets
Sujets similaires
Juillet 2022
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
CalendrierCalendrier
-47%
Le deal à ne pas rater :
La carte Fnac+ à 7.99€ pour 1 an
7.99 € 14.99 €
Voir le deal

 

 Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ?

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Empty
MessageSujet: Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ?   Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Icon_minitimeVen 2 Déc - 16:40

Les yeux rivés sur l’export en Europe ils se sont rendu compte de la dure réalité des marchés.

Ils ont été confronté à :
- des cours internationaux qui ont fortement baissé.
- des producteurs européens qui bénéficient d’une subvention de 1 euro par kilo d’huile alors que les producteurs marocains n’en reçoivent que 2 DH pour la même quantité.

Le prix de la tonne d’huile d’olive est tombée, en mai 2012, à son niveau de 2002, soit 2.900 dollars contre 6.000 dollars en 2005»

Alors ils ont décidé de revenir sur vers le marché local et le consommateur marocain.

Et là surprise : des marques espagnoles et tunisiennes (la Tunisie est le 2ème exportateur mondial) à des prix très bas occupent le terrain. Le deux pays subventionnement bien les exportateurs de ce produit : l’Espagne avec 1 euro/kilo et la Tunisie entre 5 et 6 DH/kilo.

Le prix d’un litre de l’extra vierge tunisienne est commercialisé 40 DH, soit 50% moins cher que l’huile locale de même qualité

Et oui chers producteurs, il faut arrêter de regarder vers l’Europe dés que vous plantez un arbre. Les grandes marques commencent par s’installer dans leurs pays d’origine affirmer une identité avant de s’attaquer à un autre marché.

En 2009, la valeur de la tonne d’huile importée de Tunisie (exonérées des droits de douane dans le cadre de l’accord de libre-échange. n’a guère dépassé 22.000 DH, soit moins de 21 DH/litre. La différence hors TVA (10%) et frais de mise en marché n’a donc même pas profité au consommateur. A QUI ça PROFITE DONC ?

Les producteurs d’huile d’olive ont saisir le ministère de l’Agriculture. Trois propositions ont été émises par la profession:
- Octroyer la subvention en faisant la distinction entre le vrac et le conditionné;
- Introduire un discriminant selon les qualités d’huile (vierge, extra vierge et courante).
- Mettre en place un système de régulation en fonction de l’évolution des cours à l’international. Mais le minimum est de faire appliquer les dispositions de la loi sur les mesures de défense commerciale.

La consommation d'huile d’olive est de 13 litres par habitant en Italie, contre seulement 2 litres au Maroc.



Dernière édition par Admin le Sam 13 Avr - 12:19, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
simo




Nombre de messages : 274
Points : 299
Réputation : 9
Date d'inscription : 07/05/2008

Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Empty
MessageSujet: Re: Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ?   Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Icon_minitimeSam 3 Déc - 23:49

Qui part à la chasse, perd sa place ...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Empty
MessageSujet: Re: Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ?   Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Icon_minitimeDim 4 Déc - 22:54

J'ai une petite anecdote pour l'huile d'olive espagnol.

C'est un cousin en Espagne qui était très content de trouver du travail dans la cueillette d'olives. Une semaine de travail en ces temps de disette en Espagne, ça ne se refuse pas.

1er jour : OK, le soir même, une tempête arrache la presque totalité de la récolte. Plus besoin de travailleurs

Commentaire du concerné : même les olives ne veulent pas de nous.

Et j'en profite pour encourager tous ceux qui souffrent en Espagne.

Cet exemple montre la complexité de l'économie : il y a des petits bras marocains dans les olives espagnols et il y a peut être de l'huile d'olive marocain qui ne verra pas de table marocaine.



Dernière édition par Admin le Sam 13 Avr - 0:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Empty
MessageSujet: Re: Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ?   Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Icon_minitimeJeu 22 Mar - 14:15

Et pour ne pas parler que des problèmes, voilà une bonne nouvelle :

La marque «Atlas Olive Oil Desert Miracle» vient de remporter la médaille Gold du Los Angeles International Compétition. Et c’est le 2ème prix (Médaille d’Or) après celui du concours Great Taste Awards décerné à Londres en 2009.

A l’origine de ces consécrations, un produit premium qui est aussi référencé chez le plus célèbre magasin de luxe: Le Harrod’s à Londres. Et c’est l’entreprise Atlas Olive Oils SARL, basée à Casablanca, qui produit cette huile via un process des plus intégrés.

Plus qu’une médaille, le producteur (la famille Aqallal) s’est vu décerner le titre de producteur de l’année 2010 en Afrique et au Moyen-Orient (Producer of the Year-Zone MENA) par le magazine spécialisé Olive Oil Times.

Mieux encore, l’huile d’olive de la société Atlas Olive a été sélectionnée parmi le Top 10 mondial des meilleures huiles. Et c’est le célèbre magazine américain Travel & Leisure qui est à l’origine de ce classement.

Pour l’entreprise, ces prix sont la traduction d’un ensemble d’efforts et d’investissements tant dans les exploitations, les oliveraies, la récolte, l’usine ou encore le contrôle qualité.

«L’huile extra vierge est extraite uniquement par des procédés mécaniques (broyage, malaxation et séparation)». Une fois les olives débarrassées de leurs feuilles et de leurs impuretés pendant le lavage, elles sont broyées en une pâte homogène. Cette pâte est par la suite mixée et macérée à une température n’excédant pas 25°C. Ce qui permet de garder toutes les arômes de l’olive.

Goût fruité

Par la suite, lors de son passage dans la machine centrifugeuse, l’huile est séparée de sa pâte préservant son bouquet de saveurs. Après la production, l’huile de chaque variété d’olives est stockée séparément dans des citernes en inox climatisées évitant toute oxydation et préservant tout le goût fruité de l’huile.

L’entreprise dispose de 600 hectares d’oliveraies comportant plus d’un million d’arbres dans des zones quasi désertiques. «Notre objectif est d’atteindre les standards de la plus haute qualité à travers le développement durable et la production intégrée», insiste le management.


Par ailleurs, l’entreprise mise gros sur la rationalisation de son système d’irrigation. Une structure baptisée AgroHealth est dédiée à l’économie de l’eau: «Nous avons installé les systèmes d’irrigation au goutte à goutte les plus avancés.

Nous utilisons une roche spéciale (originaire des volcans sud-américains) que nous mélangeons à notre sol pour garder l’eau le plus longtemps disponible au niveau des racines de plants. De plus, nous avons construit le premier bassin du Maroc (avec une capacité de rétention de 46 000 mètres cubes d’eau) entièrement couvert pour empêcher l’évaporation d’eau», précise le producteur.

Et oui, quand on mise que la qualité ça paye


Le Maroc s'est classé 6ème pays producteur d’huile d’olive au monde en 2010


Dernière édition par Admin le Ven 14 Juin - 12:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Empty
MessageSujet: Re: Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ?   Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Icon_minitimeMer 20 Juin - 17:55

L'huile d'olive ne se bonifie pas avec le temps et doit être consommé très vite, dans l'année qui suit sa récolte

Le guide «Extra-vergine d’Italie «Flos Olei»», vient de dévoiler sa sélection des meilleures huiles au monde pour 2012, a rendu un hommage aux huiles marocaines de qualité en les classant en tête d’affiche.

Ainsi, 3 huiles de Meknès figurent parmi les meilleures huiles extra-vierges au monde. Il s’agit des huiles d’olive :

- Volubilia de la société Olivinvest

- Phenicia de la société les Délices du Saïss

- Olealys de la société Oleastre

qui ont été reconnues et retenues parmi les meilleures huiles d’olive extra-vierges présentes au Guide Flos Olei 2012.

Selon Noureddine Ouazzani, responsable de l’agropôle olivier de Meknès, un jury de dégustation italien agréé a sélectionné 462 marques d’huile d’olive dont 264 italiennes, sur plus de 3.000 originaires de 26 pays producteurs d’Europe, du nord d’Afrique, de l’est de la Méditerranée, d’Afrique du Sud, et d’Amérique latine. Signalons que les huiles marocaines ont été les seules représentées des pays du sud et de l’est de la Méditerranée.

Dans son édition de 2012, et par ordre de performance, 9 huiles d’olives marocaines ont été retenues pour constituer tout au long de l’année 2012 le «club des meilleures huiles d’olive méditerranéennes». Il s’agit des huiles :
- «Caractère» de la société Maassra Brahim Zniber,
- «Volubilia» de la société Olivinvest,
- «Phenicia» de la société Délices de Saiss,
- «Olealys» de la société Oleastre,
- «Olinia» de la société Bourchanine & Cie,
- «Monaliva» de la société Zitoune Al Atlas,
- «O’live» de la société Les huiles de Saiss,
- «L’oliveraie de Castel» de la société Castel,
- «Arije» de la société Arije
- «Desert Miracle» de la société Atlas Olive Oil.

A noter que les huiles sélectionnées pour 2012 sont au nombre de 137. Elles proviennent de l’Espagne, de la France, d’Italie, de la Grèce, de la Croatie, de la Turquie et du Maroc.

Côté production, le rapport des experts en dégustation souligne que les huiles distinguées sont triturées au niveau du domaine avec une rigueur exemplaire et une démarche qualité sans faille. Ce qui a donné des huiles d’olive avec un profil de «fruité vert moyen à fruité vert intense» avec présence des arômes de tomate, pomme, amande vert, et fruits secs.

Qualité

La qualité de l’huile d’olive la plus recherchée par différents marchés au niveau international est la «fruité vert intense amer et/ou piquant».

Pour le jury de dégustation, cet ensemble de sensations olfactives rappelle celles des fruits verts, caractéristiques de l’huile provenant de fruits verts.

S’agissant de l’huile d’olive fruité vert moyen amer et/ou piquant, elle donne un ensemble de sensations olfactives rappelant celles des fruits mûrs, caractéristiques de l’huile provenant de fruits verts et mûrs.

La fuité, explique-t-on, est une flaveur qui rappelle l’odeur et la saveur de l’olive fraîche, récoltée au stade de maturité approprié, n’ayant subi aucune altération pendant sa conservation ni au cours du processus d’extraction, avec un goût qui peut également rappeler celui d’autres fruits agréables (tomate, pomme, amande, banane, etc.).

L’amer est, pour sa part, le goût élémentaire caractéristique de l’huile obtenue d’olives vertes ou au stade de véraison, perçu par les papilles caliciformes.

Enfin, l’huile piquante est celle qui donne la sensation tactile de picotement, caractéristique des huiles produites au début de la campagne, principalement à partir d’olives encore vertes, pouvant être perçue dans toute la cavité buccale, en particulier dans la gorge.


Dernière édition par Admin le Dim 14 Avr - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages : 6565
Points : 14237
Réputation : 135
Date d'inscription : 06/05/2008

Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Empty
MessageSujet: Re: Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ?   Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Icon_minitimeSam 13 Avr - 12:26

Une nouvelle donne qui pourrait donner de l'oxygène aux producteurs marocains :

"La demande d'huile d'olive dans les marchés émergents a augmenté à un rythme de 13 % depuis 2007", écrivent des analystes de Rabobank, banque néerlandaise spécialisée dans le négoce des matières premières, dans un rapport publié vendredi 12 avril 2013. Ils s'attendent à ce qu'un tel rythme, "à deux chiffres", se confirme dans les cinq prochaines années, "au moins".

Les pays du bassin méditerranéen seront les premiers à bénéficier de l'appétence des Chinois, des Brésiliens et des Russes pour ce fruit oléagineux.

Sur le podium des gagnants, trois pays de l'Union européenne (UE) : l'Espagne, l'Italie et la Grèce. Une production presque monopolistique puisque, selon le dernier rapport mensuel de l'International Oil Council, 75 % de la production mondiale d'olive provient de l'UE.

L'Espagne, championne du monde de l'olive, produit plus de la moitié de l'huile mondiale. Pour la 3ème année consécutive, la récolte 2011-2012 devrait être abondante, avec un record historique de 1,6 million de tonnes, alors que l'Italie prévoit quelque 400 000 tonnes et la Grèce 300 000 tonnes. Au total, la production européenne devrait connaître une hausse de 9 % avec 2,4 millions de tonnes. En face, une hausse de la consommation devrait être observée sur l'année passée, atteignant un record historique avec 3,1 millions de tonnes.

La Chine, notamment, importe son huile à 91 % de l'UE. Et son appétit va grandissant. En 2012, les Chinois ont importé 45 000 tonnes d'huile d'olive, les Brésiliens 71 000, soit des hausses de respectivement 38 % et 9 %. (voilà donc un produit qu'on peut vendre aux chinois : https://mizania.forumdediscussions.com/t3959-que-vend-le-maroc-a-la-chine
)

Mais l'olivier est un arbrisseau fragile, tout comme l'industrie européenne oléicole. Le secteur souffre d'une baisse de rentabilité, notamment à cause du faible niveau des prix, résultat d'une offre excédentaire, ainsi que d'un fort déséquilibre au sein de la filière, qui réfléchit à une nouvelle classification des huiles, certains mélanges de pulpe, de peau et de fragments de noyaux d'olives broyées étant commercialisés sous la même étiquette que l'huile d'olive.

La Commission européenne souhaite aussi encourager la restructuration du secteur, par le biais d'aides aux investissements collectifs. Le plan d'action de Bruxelles entend également aborder les problèmes de contrefaçon et de concurrence avec les pays tiers, en particulier la Turquie, la Tunisie et le Maroc...

Une demande à la hausse et l'Europe qui va se pencher sur le problème de concurrence avec le Maroc : je pense qu'il y a de quoi se réjouir

Il faudra également que l'envie "émergente" se confirme et se conjugue à la fois à une meilleure météo (les plantations, déjà affaiblies par trois récoltes record, ont pâti du manque de précipitations cet hiver et de gels rigoureux en février) et à une confirmation du rebond des prix pour faire vivre les 300 villages et les 200 000 employés andalous du secteur.

http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/04/12/le-gout-des-emergents-pour-l-huile-d-olive-lueur-d-espoir-pour-l-europe-du-sud_3158998_3234.html
Revenir en haut Aller en bas
http://www.mizania.com
Contenu sponsorisé





Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Empty
MessageSujet: Re: Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ?   Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ? Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Producteurs marocains d’huile d’olive : que faire ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les producteurs de fruits et légumes sont encore en crise
» L'huile de palme dans le viseur
» L’huile d’argan décroche un label de protection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIZANIA :: Maroc :: Forum Maroc :: Commerce et industrie.ma-
Sauter vers: